Aller au contenu principal

Remaniement : le nouveau gouvernement sera dévoilé cette semaine

Après plus de deux mois de concertations avec les chefs de partis, le chef du gouvernement Saad Dine El Othmani A remis samedi sa liste ministérielle au roi Mohammed VI, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Alyaoum dans son édition du 7 octobre 2019.

Par Mohamed Laabi, Publié le 07/10/2019 à 14:45, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’annonce a été faite lors de la réunion de la direction du PJD. Toutefois, El Othmani s’est abstenu de dévoiler l’identité des (futurs) ministres et les portefeuilles qui leur seront attribués. Le chef de l’exécutif a déclaré qu’il a remis au roi Mohammed VI, 3 profils pour chaque département ministériel. C’est maintenant au souverain que revient le dernier mot.

 

La même source affirme que le portefeuille qui devait revenir au PPS, notamment celui de la Jeunesse, des Sports et de la Culture va être attribuée au PJD. L’un des 3 candidats est Mohamed Amekraz, secrétaire général de la Chabiba PJDiste. Parmi les surprises que prévoit ce remaniement, l’octroi du ministère de la Justice à l’USFP. Driss Lachgar, chef du parti avait postulé pour ce poste avant de recevoir un non catégorique du chef de l’exécutif.

 

Sauf rebondissements de dernières minutes, les PJDistes Mohamed Yatim, Lahcen Daoudi, Bassima Hakkaoui, Najib Boulif, Khalid Samadi et Mustapha El Khalfi devraient quitter le gouvernement. Le même sort attend Mohamed Aujjar et Rachid Talbi Alami du RNI et Mohamed Laâraj, du Mouvement populaire. Mustapha Ramid et Saïd Amzazi pourraient conserver leurs postes, souligne Akhbar Alyaoum.

 

Pour sa part, Assabah dans son édition du 7 octobre, souligne que la composition du nouveau gouvernement sera annoncée ce lundi ou mardi au plus tard. Le quotidien affirme que d’ici la fin de l’année 2019, plus de 200 responsables administratifs seront limogés dans un balayage général qu’Assabah qualifie d’« Inédit ».

 

De son côté, Al Massae affirme dans sa livraison du même jour que le gouvernement sera réduit à 22 membres et sera nommé avant l’ouverture de la session parlementaire du vendredi prochain. Selon le quotidien arabophone, le sort de certains portefeuilles reste flou, notamment celui du ministère délégué chargé de la fonction publique et celui du porte-parole du gouvernement.

Affaire Brahim Ghali : l’ex-cheffe de la diplomatie espagnole sera auditionnée le 4 octobre

L’ex-ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, sera auditionnée le 4 octobre prochain à 13h par le juge d’instruction du tribunal de Saragosse. Cette audience s’inscrit dans l...

Les frontières du Maroc avec Sebta et Melilia resteront fermées jusqu’au 31 octobre

L’Espagne a décidé de prolonger d’un mois la fermeture des frontières de Sebta et Melilia avec le Maroc. Cette décision a été signée par Fernando Grande-Marlaska, ministre de tutelle, qui a prolongé l...

Nouveau gouvernement : quelle est la prochaine étape ?

L’identité des profils éligibles aux postes ministériels dans le prochain gouvernement sera bientôt...

Coalition RNI-PAM-PI : quelles sont les chances de briller ?

Dans ce podcast, TelQuel s’intéresse à la coalition gouvernementale 2021-2026 et ses perspectives de réussite. Le journal reçoit Nabil Abdel, enseignant chercheur, membre du mouvement Maan, et Mehdi L...

Guelmim : le parquet classe l'affaire du décès de Abdelouahab Belfquih

Abdelouahab Belfquih s'est bel et bien suicidé. C'est la conclusion de l'enquête menée par le parquet à Guelmim. Le Procureur général du Roi près la Cour d'appel de Guelmim a annoncé, vendredi, que...

Quelle place pour l'opposition dans la nouvelle Chambre des représentants ?

Maintenant que la majorité est formée, les autres partis politiques marocains passent automatiqueme...