Aller au contenu principal

Enseignement préscolaire: où en est le programme de réforme d’Amzazi ?

Par Mohamed Laabi, Publié le 09/09/2019 à 14:47, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le Maroc est décidé à réduire le taux d’analphabétisme de ses citoyens. Pour ce faire, un programme d’exécution de la stratégie nationale de généralisation et de développement de l’enseignement préscolaire a été mis en place. Ce dernier s’étend sur 10 ans (2018-2028) et a pour ambition d’atteindre les 100 % de taux d’intégration des enfants âgés de 4 à 5 ans en 2028.

 

Le ministre de l’Éducation nationale, Said Amzazi, a félicité les résultats de la première année, en soulignant que le chemin est encore long et plein de défis sont à relever pour atteindre les objectifs finaux.

 

En chiffres, le nombre d’enfants bénéficiaires du programme est passé de 699 265 enfants (49,6 % des enfants en âge préscolaire) à 799 937 (55,76 %), dépassant ainsi l’objectif fixé pour le programme de cette période (54,70 %).

 

Les ambitions pour l’année 2019-2020

 

Lors de cette deuxième année du programme, plus de 120 000 enfants seront inscrits, pour atteindre les 57,5 %, soit prés de 2 % de plus que 2018. Ce chantier très ambitieux nécessite une enveloppe gouvernementale de 30 milliards de dirhams. Ce budget sera entièrement dédié à ce projet, durant les dix années à venir, soit 3 milliards de dirhams par an.

 

Par ailleurs, le ministère de l’Éducation compte construire 9 239 classes préscolaires et en réhabiliter 2 310 autres, puis recruter plus de 8 000 éducateurs. La Banque mondiale va fournir une partie de la somme totale du chantier. L’instance mondiale compte octroyer 4,5 milliards de dirhams au Maroc pour accélérer son développement préscolaire.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...