Aller au contenu principal

Les ex-commandants des FARC lancent un nouveau mouvement politique

Par Nora Jaafar, Publié le 05/09/2019 à 10:26, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’ancien sous-commandant des rebelles des FARC a annoncé mercredi la création d’un mouvement politique, une semaine après avoir annoncé qu’il prenait à nouveau les armes.

 

Dans une vidéo diffusée sur YouTube, Ivan Marquez, négociateur en chef du groupe marxiste de l’accord de paix de 2016, a annoncé la naissance d’un groupe qui, selon lui, travaillerait « clandestinement ».


Depuis plus d’un an, Marquez demeure introuvable, mais les autorités soupçonnent qu’il a trouvé refuge au Venezuela.

 

Dans la vidéo, Marquez est vêtu d’un uniforme militaire, avec des drapeaux des FARC accrochés derrière lui. Il est flanqué de 15 hommes armés, dont les anciens chefs rebelles Hernan Dario Velasquez, alias « El Paisa », et Jesus Santrich.

 

Santrich est un fugitif depuis le début de l’année, après que les États-Unis aient demandé son extradition pour trafic de drogue.

 

Jeudi dernier, les trois chefs rebelles ont annoncé un retour aux armes dans un autre message vidéo, accusant le gouvernement colombien de trahir l’accord de paix signé avec l’ancien président Juan Manuel Santos.

 

La majorité des 7 000 combattants des FARC ont été désarmés après un demi-siècle de conflit et sont revenus à la vie civile après la signature de l’accord. Cependant, environ 2 300 d’entre eux ont refusé de le faire.

 

Sous la direction de Marquez, les rebelles ont annoncé la création d’un nouveau groupe de guérilla, également appelé FARC, qui a d’abord été transformé en un parti politique du même nom après la signature de l’accord.

 

Après l’annonce initiale de Marquez, le président colombien Ivan Duque a déclaré que la Colombie n’était pas « face à une nouvelle guérilla, mais face aux menaces criminelles d’une bande de narcoterroristes ».

 

Il a également accusé le président vénézuélien Nicolas Maduro d’avoir fourni au groupe « un abri et un soutien ».

Enseignants contractuels : première rencontre avec la tutelle

En présence des syndicats les plus représentatifs du secteur de l’éducation nationale, plusieurs membres de la Coordination nationale des enseignants contractuels (CNEC) ont rencontré ce mercredi des ...

Service militaire obligatoire : le recensement démarre le 13 décembre

Le ministère de l’Intérieur a annoncé ce jeudi, que la procédure de recensement pour le service militaire obligatoire débutera le 13 décembre 2021 et prendra fin le 10 février 2022. Conformément aux i...

Grève des professionnels de la santé : le gouvernement temporise

Quatre syndicats de la santé ont observé ce jeudi 2 décembre une grève nationale dans les hôpitaux et les centres de vaccination. En réponse, Mustapha Baitas, ministre délégué chargé des Relations ave...

La 2e Chambre adopte le PLF 2022

Le Projet de loi de finances (PLF) 2022 a été adopté dans son intégralité, vendredi en séance plénière, à la majorité par les élus de la 2e Chambre. Le PLF 2022 a reçu l'aval de 64 conseillers, alo...

Adultère : l’ex-ministre Mohamed Ziane poursuivi en justice

Mohamed Ziane, ex-avocat et ministre des Droits de l’Homme, sera jugé à partir du 9 décembre pour outrage à la justice et adultère, rapporte H24Info. Ses déboires avec la justice font suite à une plai...

AMO pour les indépendants : la CNSS se mobilise

L’Assurance maladie obligatoire (AMO) est étendue depuis ce 1er décembre aux travailleurs non-salar...