Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Société / Ebola a fait plus de 2 000 victimes en R.D Congo

Ebola a fait plus de 2 000 victimes en R.D Congo

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le nombre de victimes de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo, qui sévit depuis un an, a franchi la barre des 2 000 victimes, ont révélé ce vendredi les autorités, alors que tous les intervenants s’efforcent de surmonter la défiance communautaire et les graves problèmes sécuritaires.

L’équipe gouvernementale chargée de superviser le dispositif de sécurité a déclaré que le nombre de cas confirmés a dépassé le seuil de 3 000 dans ce qui est devenu la deuxième pire épidémie du virus jamais enregistrée.

Malgré la mise au point d’un vaccin et de traitements efficaces, les agents de santé ont lutté pour contrôler la propagation de la maladie dans les zones reculées et touchées par le conflit dans l’est du Congo, où de nombreux habitants se méfient des interventions médicales.

Il s’agit de la 10e épidémie d’Ebola au Congo, mais c’est la première dans les provinces montagneuses densément boisées du Nord-Kivu et de l’Ituri, où la violence des milices et les tueries ethniques ont compromis la sécurité dans certaines régions pendant des décennies.

Les données du gouvernement ont montré que le nombre de décès par Ebola a atteint 2 006 et le nombre de cas enregistré 3 004.

Au début du mois d’août, les autorités se sont heurtées à de nouveaux fronts dans leur lutte pour endiguer l’épidémie, attisant la crainte que la propagation de la maladie s’accélère.

Les agents de santé ont confirmé les premiers cas dans la province du Sud-Kivu le 16 août. Peu après, une femme a contracté le virus dans un territoire éloigné, contrôlé par la milice, au Nord-Kivu, à des centaines de kilomètres d’autres cas recensés.

La semaine dernière, l’OMS s’est déclarée préoccupée par l’extension géographique de la maladie, mais a confirmé que le virus n’avait pas pris pied dans la grande ville de Goma, même après que quatre cas y aient été enregistrés en juillet et début août.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Baccalauréat 2024 : un taux de réussite de 79,4% après les rattrapages

Après la fin de la session de rattrapage des examens du baccalauréat, le ministère de l'Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a …

Lydec réagit au déversement d’eaux parasites à la plage d’Oued Merzeg

Lydec a annoncé la découverte d’un déversement d’eaux parasites au niveau de l’exutoire des eaux pluviales de la plage d’Oued Merzeg dans la…

Vague de chaleur (42-46°C) attendue dans le Royaume de dimanche à mercredi,

La direction générale de la météorologie (DGM), a annoncé qu'une vague de chaleur de niveau de vigilance « orange » est prévue, de dimanche …

Justice : un ancien bâtonnier écope de cinq ans de prison ferme

L’ancien bâtonnier de Rabat, Mohamed Ziane, a été reconnu coupable par la Cour d'appel de Rabat de « dilapidation de deniers publics » dans …

HCP : Ahmed Lahlimi Alami présente les innovations du recensement

Le Maroc se prépare activement pour le septième recensement général de la population et de l'habitat prévu du 1er au 30 septembre 2024. Pour…

Pluies d’été : les précipitations par ville

Ces derniers jours, le Maroc a été frappé par une augmentation des températures, accompagnée d'orages dans les montagnes de l'Atlas et les p…

Trafic de drogue : un Britannique objet d’un mandat d’arrêt international interpellé à Marrakech

Jeudi, les éléments de la police de la préfecture de Marrakech ont arrêté un citoyen britannique âgé de 31 ans, en raison de son implication…

Le passeport marocain gagne deux places dans le Henley Passport Index

Le passeport marocain a progressé dans le classement Henley Passport Index, gagnant deux places pour atteindre la 72ᵉ position parmi les pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire