Aller au contenu principal

La suspension du Parlement par Johnson sème le doute au Royaume-Uni

Par Nora Jaafar, Publié le 29/08/2019 à 11:17, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les batailles juridiques au sujet du plan du Premier ministre britannique Boris Johnson de suspendre le Parlement se multiplient, alors que la première plainte déposée par des opposants du Brexit passe aujourd’hui devant le tribunal à Edinburgh.

 

Quelques heures après que le Premier ministre a annoncé son intention de suspendre le Parlement pendant près de cinq semaines avant le Brexit, un groupe de plus de 70 législateurs britanniques a demandé une audience d’urgence à Edimbourg. Le procès invitera un juge écossais à analyser la fameuse constitution non écrite du Royaume-Uni ainsi que les rapports du gouvernement avec le Parlement.

 

« Vous invitez la Cour à développer des idées sur la souveraineté et la suprématie du Parlement et à les appliquer pour faire en sorte que le Parlement puisse délibérer pendant les deux prochains mois », a déclaré George Peretz, un avocat de droit public qui représente régulièrement le gouvernement.

 

Cette décision a déclenché une bataille juridique au sujet des conseils qu’un Premier ministre peut donner à la reine et qui se retrouveront probablement devant la Cour suprême du Royaume-Uni. Dans les chantiers navals du palais de Westminster à Londres, les principaux juges devraient écourter leurs vacances d’été annuelles pour se pencher sur cette affaire.

 

La durée de la suspension a pris de l’ampleur aux yeux des législateurs, Johnson considérant que ce plan fait partie de la démarche habituelle de l’État. Il devrait durer du 12 septembre jusqu’au discours de la Reine le 14 octobre, ce qui laisse peu de temps pour le débat avant la date limite du 31 octobre fixée par le Premier ministre pour que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne avec ou sans accord.

La France établit un pont maritime pour aider la Tunisie à faire face à la Covid-19

La France a établi un "pont maritime" pour fournir des vaccins anti-Covid-19 et de l’oxygène médical à la Tunisie, qui fait face à une grave recrudescence des contaminations et des décès. En effet, au...

L’Afghanistan aux mains des talibans

Ce jeudi 22 juillet, les talibans ont affirmé qu’ils contrôlaient 90% des frontières de l’Afghanistan. «Les frontières de l’Afghanistan avec le Tadjikistan, l’Ouzbékistan, le Turkménistan, l’Iran» son...

France : grande polémique autour des nouvelles mesures anti-Covid

En France, le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale des soignants ont été adoptés en première lecture par les députés. Les échanges ont duré toute la nuit avant le ...

Pfizer et AstraZeneca efficace contre Delta, Epsilon résistant aux vaccins à ARN messager

Selon une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, les vaccins anti-Covid-19 de Pfizer et AstraZeneca sont efficaces contre le variant Delta. En effet, deux doses du vaccin Pfi...

Pourquoi y a t-il une place de la Grand'Goule à Poitiers ?

Dans cet épisode du podcast consacré aux histoires extraordinaires, récits et légendes, 20 minutes évoque la Grand’Goule, le monstre sanguinaire devenu emblème de Poitiers. La Grand'Goule est une bête...

Pedro Castillo élu président du Pérou

Ce lundi soir, Pedro Castillo a été proclamé officiellement vainqueur de l’élection présidentielle. «Je proclame président de la République José Pedro Castillo Terrones», a déclaré le président du Jur...