Aller au contenu principal

Augmentation des tarifs du visa Schengen

Par Nora Jaafar, Publié le 19/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La Commission et le Parlement européens ont décidé d’augmenter le prix du visa Schengen dans les quelques mois à venir.

 

Le prix du visa Schengen de courte durée va devenir 80 euros (au lieu de 60). Une mesure récemment adoptée par le Parlement européen et annoncée dans leur communiqué du mercredi 17 avril.

 

Selon les autorités européennes, cette décision va permettre de garder un degré de vigilance face aux divers risques menaçant le continent, et ce, en préservant les ressources matérielles et humaines des services consulaires de l’UE.

 

On retrouve dans ce communiqué, plusieurs autres nouvelles mesures, notamment la possibilité d’introduire une demande de visa six mois en avance (au lieu de trois) pour les voyages longtemps planifiés. Aussi, il sera possible de remplir le formulaire de la demande et de la signer de manière électronique. Les mineurs entre 6 et 18 ans, quant à eux, pourraient être exemptés des frais de visa.

 

Toutefois, ces nouveaux changements n’entreront en vigueur qu’une fois validés par le conseil européen et confirmés par une publication officielle de l’UE. Il faudra ensuite attendre six mois, après cette publication, pour que ces mesures deviennent applicables dans les pays de l’espace Schengen.

Ce qu’il faut savoir sur les élections des chambres professionnelles

La date des élections aux chambres professionnelles a été fixée au 6 août 2021. De son côté, le der...

Israël-Palestine : l'escalade de tensions s'envenime

Le Maroc a exprimé ses inquiétudes quant à l’aggravation de la situation à Al-Qods. L’esplanade d’A...

Israël-Palestine : l'ONU appelle les deux pays au calme

La situation s’est fortement dégradée entre la Palestine et Israël depuis plus d’une semaine. Des a...

Sahara : le Maroc intransigeant

Allemagne, Espagne, Iran, Algérie… les relations diplomatiques du Maroc ne sont pas au top ces dern...

Tebboune ordonne la résiliation immédiate de contrats avec des sociétés marocaines

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des q...

Maroc-Espagne : l’affaire Brahim Ghali attise l’ire de la diplomatie et des partis marocains

Le Maroc n’est pas près de laisser tomber l’affaire de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du P...