Aller au contenu principal

La GB appelle l’UE à lutter contre la « piraterie » de l’Iran

La Grande-Bretagne a appelé lundi à une mission navale dirigée par l'Europe pour assurer la sécurité de la navigation dans le détroit d'Ormuz, quelques jours après que l'Iran eut saisi un pétrolier battant pavillon britannique dans ce que Londres a décrit comme un acte de "piraterie d'État" sur la voie maritime stratégique.

Par Nora Jaafar, Publié le 23/07/2019 à 10:15, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt a présenté ces plans au Parlement après une réunion du COBR, le comité d’urgence du gouvernement, qui a discuté de la réponse de Londres à la capture vendredi du pétrolier Stena Impero par les commandos iraniens en mer.

 

« En vertu du droit international, l’Iran n’avait pas le droit d’entraver le passage du navire, et encore moins de lui interdire l’accès. Il s’agissait donc d’un acte de piraterie d’État », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt au Parlement.

 

Cette déclaration britannique signale un changement potentiel des principaux alliés européens de Washington qui, jusqu’à présent, se sont montrés peu enthousiastes à l’égard des États-Unis, qui leur demandent de renforcer leur présence militaire dans le Golfe, de peur d’alimenter la confrontation dans la région.

 

L’influence que la Grande-Bretagne peut avoir en Europe n’est pas claire, étant donné qu’elle est sur le point d’avoir un nouveau premier ministre, très probablement Boris Johnson, qui reprend un pays divisé sur le Brexit, son départ prévu de l’Union Européenne.

 

Justification iranienne

Au Nicaragua, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a accusé le pétrolier britannique de mettre la navigation en danger en coupant son signal plus longtemps que permis et en « passant par le mauvais canal ».

 

Zarif a déclaré que les actions de l’Iran n’étaient pas des représailles pour la capture par les Britanniques d’un pétrolier iranien deux semaines plus tôt à Gibraltar et il a mis en garde l’Occident contre « l’ouverture d’un conflit », affirmant que Téhéran ne cherchait pas la confrontation.

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...

Analyse de la situation sécuritaire au Sahel

Après les attentats qui ont eu lieu dans le village de Solhan au Burkina Faso, des milliers de manifestants sont sortis dans les rues pour dénoncer le laxisme des autorités. Dans ce podcast, Emmanuel ...

USA-Russie : première rencontre de Joe Biden avec Vladimir Poutine

Le président américain Joe Biden et son homologue russe Vladimir Poutine ont conclu ce mercredi après-midi leur sommet de Genève, en Suisse, mettant ainsi fin à leur première rencontre depuis l’entrée...

Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

Dans la matinée de ce mercredi, l’aviation israélienne a mené des frappes dans la bande de Gaza. Selon des sources sécuritaires palestiniennes et une station de radio du Hamas, elle a visé au moins un...

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...