Aller au contenu principal

La GB appelle l’UE à lutter contre la « piraterie » de l’Iran

La Grande-Bretagne a appelé lundi à une mission navale dirigée par l'Europe pour assurer la sécurité de la navigation dans le détroit d'Ormuz, quelques jours après que l'Iran eut saisi un pétrolier battant pavillon britannique dans ce que Londres a décrit comme un acte de "piraterie d'État" sur la voie maritime stratégique.

Par Nora Jaafar, Publié le 23/07/2019 à 10:15, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt a présenté ces plans au Parlement après une réunion du COBR, le comité d’urgence du gouvernement, qui a discuté de la réponse de Londres à la capture vendredi du pétrolier Stena Impero par les commandos iraniens en mer.

 

« En vertu du droit international, l’Iran n’avait pas le droit d’entraver le passage du navire, et encore moins de lui interdire l’accès. Il s’agissait donc d’un acte de piraterie d’État », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jeremy Hunt au Parlement.

 

Cette déclaration britannique signale un changement potentiel des principaux alliés européens de Washington qui, jusqu’à présent, se sont montrés peu enthousiastes à l’égard des États-Unis, qui leur demandent de renforcer leur présence militaire dans le Golfe, de peur d’alimenter la confrontation dans la région.

 

L’influence que la Grande-Bretagne peut avoir en Europe n’est pas claire, étant donné qu’elle est sur le point d’avoir un nouveau premier ministre, très probablement Boris Johnson, qui reprend un pays divisé sur le Brexit, son départ prévu de l’Union Européenne.

 

Justification iranienne

Au Nicaragua, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a accusé le pétrolier britannique de mettre la navigation en danger en coupant son signal plus longtemps que permis et en « passant par le mauvais canal ».

 

Zarif a déclaré que les actions de l’Iran n’étaient pas des représailles pour la capture par les Britanniques d’un pétrolier iranien deux semaines plus tôt à Gibraltar et il a mis en garde l’Occident contre « l’ouverture d’un conflit », affirmant que Téhéran ne cherchait pas la confrontation.

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...

Liban : une escalade meurtrière entre chiites et chrétiens

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées ce jeudi 14 octobre à Beyrouth, lorsque des violences ont éclaté après un rassemblement de manifestants chiites exigeant le retrait du jug...

Qui sont ces hackeurs qui nous attaquent ?

Qui se cache derrière les attaques informatiques ? Outre l’assouvissement de la curiosité, la réponse à cette question est très utile, car elle permet de comprendre les méthodes, procédures et intenti...

OMS : un nouveau groupe a été chargé d’enquêter sur l’origine de la Covid-19

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a formé ce jeudi un nouveau groupe consultatif scientifique chargé de déterminer les origines du virus SRAS-CoV-2. Ce dernier comprendra des experts des États...