Aller au contenu principal

Institut du monde arabe : la cohabitation judéo-arabe au centre d'une exposition

Par Nora Jaafar, Publié le 24/11/2021 à 17:24, mis à jour le 25/11/2021 à 11:55
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Institut du monde arabe : ouverture de l’exposition "Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire"

L’Institut du monde arabe (IMA) à Paris accueille du 24 novembre 2021 au 13 mars 2022 une exposition-événement, dédiée à la pluralité du monde arabe et la lutte contre les amalgames. Le début de cette exposition intervient à la suite d’un vernissage, intitulée "Juifs d’Orient, une histoire plurimillénaire", qui a eu lieu le 22 novembre. Jack Lang, le président de l’IMA, a expliqué que «la Judée est le berceau du judaïsme. Il s’est développé sur l’ensemble du pourtour méditerranéen, le long de la péninsule arabique et sur les rives de l’Euphrate. Sur ce vaste territoire se sont épanouies de nombreuses civilisations (perse, grecque, romaine et, à partir du VIIe siècle, islamique). Les juifs sont entrés en contact avec toutes ces sociétés. Il fallait rendre compte des interactions culturelles qui ont alors nourri le judaïsme, tout en rappelant son influence sur l’islam naissant».

Lang a souligné que c’est à travers un parcours déployé sur 1100 mètres carrés que les visiteurs peuvent découvrir l’histoire des communautés juives dans les pays arabes. Une histoire «ponctuée par de grandes périodes d’effervescence intellectuelle», mais aussi des épisodes de violence sporadique. «De Bagdad à Cordoue, de grands érudits tels que Saadia Gaon, Moïse Ibn Ezra, Maïmonide, Joseph Caro et tant d’autres ont participé à la grandeur des cultures juives en terre d’islam», précise-t-il.

En outre, le président de l’IMA indique qu’après quinze siècles de cohabitation, cette communauté a laissé derrière elle un riche legs matériel et immatériel, profane et religieux. «Des œuvres archéologiques exceptionnelles, de somptueux objets liturgiques, des bijoux d’une grande finesse témoignant du savoir-faire détenu par les artisans juifs, de magnifiques costumes et des manuscrits précieux attestant de la vie des communautés juives au Moyen Âge ainsi que d’émouvantes photographies de famille font partie des pièces majeures de cette exposition», ajoute-t-il.

Enfin, pour Jack Lang «accueillir cet événement unique à l’Institut du monde arabe porte une symbolique forte : célébrer la pluralité du monde arabe et lutter contre l’oubli et les amalgames. Cette démarche s’inscrit plus largement dans une quête de transmission de la mémoire de l’histoire des juifs et de leur relation avec les musulmans, que les vicissitudes du monde contemporain tentent de faire taire. Le commissaire général de cette exposition inédite, Benjamin Stora, grand historien et spécialiste reconnu des relations judéoarabes, apporte un regard lumineux à ce parcours plurimillénaire».

Picasso et son rapport "cruel" avec les femmes

Aujourd’hui, alors que les femmes commencent à peine à dénoncer le harcèlement et les abus sexuels qu’elles subissent ou qu’elles ont déjà subis, la vie de certains personnages célèbres est vue d’un œ...

AFRIMA Awards 2021 : Dizzy Dros, Manal et ElGrande Toto primés

Ce dimanche soir, la cérémonie de remise des prix des All Africa Music Awards (AFRIMA Awards 2021) a été tenue à Lagos au Nigeria. Les chanteurs marocains Dizzy Dros, Manal Benchlikha et El Grande Tot...

Saad Mabrouk : «Intégrer l’humour en coaching peut être étonnamment efficace»

L’humour peut-il s’avérer efficace en coaching ? Quels sont les points de convergence et comment bi...

La success-story du manga One Piece

Depuis sa création en 1997, le manga One Piece est devenu un phénomène culturel mondial. Cette série animée, la plus vendue au monde, célèbre son millième épisode le dimanche 21 novembre. Pauline Croq...

Covid-19 : le comédien Aziz El Fadili est dans un état «critique»

Le comédien Aziz El Fadili a été hospitalisé dans un hôpital à Eindhoven, aux Pays-Bas suite à une infection à la Covid-19. C’est son fils, le réalisateur Adil El Fadili, qui a annoncé cette nouvelle ...

Fouzia Marouf : «Rock, décomplexée, la jeunesse iranienne crée son propre mode de vie»

Loin des préjugés ambiants, «PerseFornia, avoir 20 ans à Téhéran» est un solo show consacré au quot...