Aller au contenu principal

Marché automobile : la pénurie des semi-conducteurs inquiète

Après une année 2020 compliquée en raison de la pandémie de la Covid-19 et de ses répercussions économiques, les concessionnaires automobiles retrouvent le sourire grâce à une année 2021 plus positive en termes de ventes. En effet, ces dernières se sont chiffrées à 131.637 unités au titre des 9 premiers mois de l’année 2021, en hausse de 12,64% par rapport à fin septembre 2019. Cependant, la pénurie des semi-conducteurs que sont des matériaux utilisés dans les circuits intégrés ou les puces électroniques risque de freiner la production mondiale. Décryptage.

Par Mohamed Laabi, Publié le 06/10/2021 à 17:11, mis à jour le 07/10/2021 à 08:39
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
La pénurie des semi-conducteurs inquiète la production mondiale © DR

Comment se porte le marché des voitures neuves. À fin septembre 2021, les chiffres sont plutôt bons. 131.637 unités ont été vendues au titre des neuf premiers mois de l’année, en hausse de 12,64% par rapport à fin septembre 2019, relève l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM).

Les ventes des voitures particulières (VP) représentent l’essentiel de ce volume (115.611 immatriculations) avec une progression de 10,77% par rapport à la même période de 2019. Pour leur part, les ventes des véhicules utilitaires légers (VUL) réalisent une belle performance avec 16.026 unités livrées, en hausse de 28,26%.

 

Dacia toujours en tête, progression fulgurante d’Opel et de Kia

Par marque, Dacia s’adjuge plus du quart des ventes des voitures particulières (28,33%), avec 32.747 unités écoulées. Un pourcentage en hausse de 4,61% par rapport à fin septembre 2019.

Les plus belles performances reviennent à Opel avec 5.427 livraisons (+124,16%) et Kia avec 3.140 immatriculations (+177,39%). Hyundai et Skoda ont également réalisé des performances remarquables avec des hausses respectives de 30,96% (9.493 immatriculations) et 50,06% (3.603 immatriculations).

Lire aussi : L’industrie automobile rebondit et dépasse les niveaux pré-pandémiques

De l’autre côté, Volkswagen et Fiat ont affiché une baisse des ventes par rapport à septembre 2019. La marque allemande n’a écoulé que 5.198 unités, en recul de 21,08%, tandis que Fiat a chuté de 18,59% à 3.478 unités commercialisées.

Au niveau des ventes premium, Audi réalise une hausse de 101,33%, à 2.869 livraisons, suivies de BMW avec 2.457 unités écoulées (+28,64%) et Mercedes avec 1.890 immatriculations (-1,25%).

 

Des craintes autour de la pénurie de semi-conducteurs

Les semi-conducteurs sont en rupture de stock dans le monde. Qu’est-ce qu’un semi-conducteur alors et comment il fonctionne ? Ce sont tout simplement des matériaux utilisés dans les circuits intégrés et les puces électroniques. Ce composant minuscule importé d’Asie généralement (Taiwan, Corée du Sud…) est essentiel pour la plupart des systèmes d’un véhicule : groupe motopropulseur, airbag, prétensionneur de ceinture, régulateur de vitesse, batteries, système d’info-divertissement, capteurs, etc…

Lire aussi : Maroc : lancement officiel de la marque automobile SERES

À titre d’info, ces matériaux ne sont pas seulement utilisés dans l’industrie automobile, mais aussi dans la high-tech (téléphones, jeux vidéos..etc). Depuis quelques mois, la pénurie de ce précieux matériau paralyse plusieurs grandes marques et usines à travers le monde tels que Apple, Ford ou Nvidia aux États-Unis, Renault et PSA en France, Sony et Nissan au Japon, Huawei en Chine et Volkswagen en Allemagne.

 

D'où vient cette pénurie ?

Les mesures de confinement instaurées suite à la pandémie de la Covid-19 ont fait exploser la demande autour du matériel informatique. Les entreprises ont commandé énormément de PC pour mettre les salariés au télétravail. Au total, plus de 300 millions de PC ont par exemple été vendus en 2020. Les usines qui fabriquent ces semi-conducteurs ont donc vu leurs commandes déborder, rapporte le site Les echos.fr. La même source indique que comme pour les vaccins, «la pénurie de semi-conducteurs a révélé la dépendance des pays occidentaux face aux producteurs les plus avancés de cette technologie qui sont en majorité asiatiques».

En termes de pertes mondiales sur le marché mondial de l’automobile, le cabinet d’études IHS Markit estimait en août dernier à 5,69 millions le nombre de véhicules légers (VL) non produits depuis le début de l’année 2021 en raison des perturbations de la chaîne d’approvisionnement en semi-conducteurs.

Le pire, c’est que cette pénurie devrait se prolonger jusqu’au premier voir le deuxième trimestre de l’année 2022. La raison ? Les sites d’assemblage et de test sont situés dans des pays d’Asie où la Covid-19 empêche encore un retour des activités à la normale, notamment en Malaisie. Une chose est sûre, plusieurs entreprises vont continuer de souffrir en l’absence des semi-conducteurs à moins qu’ils trouvent un moyen de contourner cette pénurie. Affaire à suivre.

TGR : les recettes douanières grimpent de 23,8% en 2021

Selon la Trésorerie générale du royaume (TGR), les recettes douanières nettes ont atteint plus de 70,89 milliards de DH (MMDH) au titre de l’année 2021, en hausse de 23,8% par rapport à leur niveau à ...

Dispositions fiscales : la DGI publie sa circulaire relative à la loi de Finances 2022

La Direction générale des impôts (DGI) a publié une circulaire relative aux dispositions fiscales introduites par la loi de Finances (LF) au titre de l’exercice 2022. Cette circulaire a pour objet ...

Annulation de vols à destination du Maroc : "Aucun avis n’a été reçu" (ministre)

Les autorités de l’aviation civile au Maroc n’ont reçu aucun avis sur l’intention de certaines compagnies aériennes internationales "low-cost" d’annuler leurs vols à destination du Royaume, a affirmé ...

Présentation d’un guide de conformité concurrentielle pour les entreprises marocaines

Le Conseil de la concurrence a présenté, mardi à Casablanca lors d’une rencontre avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), un guide relatif à la mise en place de programmes de co...

AMMC : Veolia Environnement SA a déposé un OPA obligatoire sur les actions Lydec

La société Veolia Environnement SA (VE.SA) a déposé auprès de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) un projet d’offre publique d’achat (OPA) obligatoire sur les actions Lydec. Cette nouve...

Nouvelle usine de câblage automobile d'Oujda : 3.500 emplois seront créés

L’usine de câblage automobile d’Oujda, relevant du groupe équipementier Aptiv, permettra la création de 3.500 postes d’emploi directs pour les jeunes de la région, indique un communiqué du Conseil de ...