Aller au contenu principal

L’industrie automobile rebondit et dépasse les niveaux pré-pandémiques

Par Nora Jaafar, Publié le 02/09/2021 à 15:27, mis à jour le 02/09/2021 à 16:38
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
L’industrie automobile rebondit et dépasse les niveaux pré-pandémiques

L’industrie automobile marocaine ne semble montrer aucun signe de ralentissement malgré l’impact économique de la crise sanitaire de la Covid-19. Selon le dernier rapport financier de l’Office des Changes, les revenus de ce secteur ont totalisé plus de cinq milliards de dollars au cours du premier semestre 2021, soit une augmentation de 38% par rapport à la même période l’année dernière. La période concernée a également enregistré un montant d’exportations supérieur à celui des quatre années précédentes.

L’Office des Changes souligne que l’industrie automobile a connu des hausses de ventes de câblage automobile, de construction automobile et de pièces intérieures automobiles, respectivement de 30,7%, 41,4% et 28,6%. Grâce à ces augmentations, ce secteur est de nouveau devenu la première source de revenus financiers du pays, devant l’industrie des phosphates et celle de l’alimentaire.

L’industrie automobile, traditionnellement dominée par les groupes Renault et PSA, a aussi attiré l’attention d’autres sociétés internationales. Le pays a commencé récemment à fabriquer des pièces pour la société de véhicules électriques Tesla et prévoit également la production de ses propres véhicules électriques à l’avenir. De plus, le Maroc a connu un rebond remarquable de ses exportations dans plusieurs secteurs au cours du premier semestre de 2021. Il a ainsi enregistré une augmentation des revenus du textile, du phosphate et de l’électronique après avoir connu un marasme économique dû à la crise sanitaire.  

La seule exception de cette tendance positive est le secteur de l’aéronautique, qui n’a pas réussi à retrouver ses niveaux d’avant la pandémie. Cependant, le gouvernement a dernièrement pris des mesures pour encourager les investisseurs étrangers à considérer le Maroc comme un secteur aéronautique en plein essor et un endroit attrayant pour de futurs investissements.

Dans l’ensemble, l’économie marocaine montre des signes d’amélioration rapide et de retour à une activité normale. Les importations dans le pays ont également montré des signes d’augmentation, car les entreprises marocaines continuent de fonctionner avec le soutien d’initiatives gouvernementales cruciales.

BAM : la réunion trimestrielle du Conseil reportée

En attente de la formation d'un gouvernement, Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé ce mardi 28 septembre que la réunion trimestrielle de son Conseil, qui devait se tenir aujourd’hui même, a été reportée. C...

HCP : amélioration des indicateurs industriels

Le Haut Commissariat au Plan (HCP) a publié ce lundi une note de conjoncture sur les résultats des ...

Imperium : plus d’un Marocain sur deux s'intéresse au label "Made in"

Imperium, acteur majeur du traitement de l'information au Maroc, a récemment dévoilé les résultats de son étude "Les Marocains et le Made In Morocco : Préférence et implication". Ladite étude a été ré...

Tasbiq Tasdir : le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc

Le nouveau produit de Crédit Agricole du Maroc (CAM), "Tasbiq Tasdir", est un crédit de trésorerie qui permet de préfinancer la campagne d’exportation en dirhams ou en devises et couvre toutes les opé...

Maroc/Royaume-Uni : le plus long câble électrique sous-marin du monde reliera bientôt les deux pays

La société britannique Xlinks, spécialisée dans les solutions d’énergie renouvelable, a révélé qu’elle prévoit de construire entre le Maroc et le Royaume-Uni le plus long câble électrique sous-marin d...

Rand Merchant Bank : l’Égypte et le Maroc sont les pays les plus attractifs pour l’investissement en Afrique

L’Égypte est la destination la plus attrayante pour les investisseurs en Afrique, suivie du Maroc et de l’Afrique du Sud, selon un récent rapport de la Rand Merchant Bank (RMB). L’étude "Où investir e...