Aller au contenu principal

L’industrie automobile rebondit et dépasse les niveaux pré-pandémiques

Par Nora Jaafar, Publié le 02/09/2021 à 15:27, mis à jour le 02/09/2021 à 16:38
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
L’industrie automobile rebondit et dépasse les niveaux pré-pandémiques

L’industrie automobile marocaine ne semble montrer aucun signe de ralentissement malgré l’impact économique de la crise sanitaire de la Covid-19. Selon le dernier rapport financier de l’Office des Changes, les revenus de ce secteur ont totalisé plus de cinq milliards de dollars au cours du premier semestre 2021, soit une augmentation de 38% par rapport à la même période l’année dernière. La période concernée a également enregistré un montant d’exportations supérieur à celui des quatre années précédentes.

L’Office des Changes souligne que l’industrie automobile a connu des hausses de ventes de câblage automobile, de construction automobile et de pièces intérieures automobiles, respectivement de 30,7%, 41,4% et 28,6%. Grâce à ces augmentations, ce secteur est de nouveau devenu la première source de revenus financiers du pays, devant l’industrie des phosphates et celle de l’alimentaire.

L’industrie automobile, traditionnellement dominée par les groupes Renault et PSA, a aussi attiré l’attention d’autres sociétés internationales. Le pays a commencé récemment à fabriquer des pièces pour la société de véhicules électriques Tesla et prévoit également la production de ses propres véhicules électriques à l’avenir. De plus, le Maroc a connu un rebond remarquable de ses exportations dans plusieurs secteurs au cours du premier semestre de 2021. Il a ainsi enregistré une augmentation des revenus du textile, du phosphate et de l’électronique après avoir connu un marasme économique dû à la crise sanitaire.  

La seule exception de cette tendance positive est le secteur de l’aéronautique, qui n’a pas réussi à retrouver ses niveaux d’avant la pandémie. Cependant, le gouvernement a dernièrement pris des mesures pour encourager les investisseurs étrangers à considérer le Maroc comme un secteur aéronautique en plein essor et un endroit attrayant pour de futurs investissements.

Dans l’ensemble, l’économie marocaine montre des signes d’amélioration rapide et de retour à une activité normale. Les importations dans le pays ont également montré des signes d’augmentation, car les entreprises marocaines continuent de fonctionner avec le soutien d’initiatives gouvernementales cruciales.

Affaire "réseau Bitcoin" : saisie de plus de 2 milliards de centimes à Safi et Marrakech

L’enquête judiciaire concernant l’affaire du "réseau Bitcoin" a conduit à la saisie de plus de deux milliards de centimes dans deux villes du Royaume. En effet, les agents du Bureau national de lut...

Lydec : dépôt imminent d’un projet d’offre publique d’achat

Le dépôt d’un projet d’Offre publique d’achat (OPA) sur Lydec est prévu dans les jours qui viennent, a annoncé mercredi 19 janvier l’entreprise dans un communiqué. «Conformément aux termes de l’art...

HCP : Hausse de 1,4% de l’IPC annuel moyen en 2021

Au terme de l’année 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de décembre a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. L’IPC annuel moyen aura progressé de 1,4% et l’indicat...

Monétique : hausse de 17,9% du nombre des opérations en 2021

Durant l’année 2021, l’activité monétique a connu une bonne reprise. Son volume global est en progression significative par rapport à l’année écoulée, avec une progression de 17,9% du nombre d’opérati...

De nouvelles nominations à l'issue du Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement du jeudi 20 janvier a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions. Au niveau du ministère du Transport et de la logistique, Noureddine Dib a été nommé à...

Plan d’urgence pour le tourisme : une lueur d’espoir pour les opérateurs

Le ministère du Tourisme a annoncé ce mardi un plan d’urgence de deux milliards de DH pour le secte...