Aller au contenu principal

Programme électoral 2021 du PVM : l'environnement avant tout

À la veille du scrutin du 8 septembre, LeBrief vous présente un aperçu des programmes électoraux des principaux partis en lice. Arrêt sur le Parti vert marocain (PVM). Pour les prochaines élections générales, ce parti se concentre sur les volets environnemental et social.

Par Khansaa Bahra, Publié le 03/09/2021 à 16:13, mis à jour le 08/09/2021 à 13:17
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Mohammed Fares, secrétaire général du PVM, invité sur la chaîne Aswat en juin 2021 © Capture d'écran, YouTube

Créé en 2010 par Mohamed Fares, médecin généraliste, le Parti vert marocain (PVM) est le prolongement du Parti de la gauche verte (PGV).

 

Programme

Mohamed Fares, secrétaire général du PVM, a souligné qu'alors qu'il existe des défis différents et interdépendants, le parti a fixé les priorités de son programme selon trois axes.

Au niveau international, le parti socialiste vise à protéger les intérêts stratégiques du Maroc, par une diplomatie ouverte. Il s'agit de renforcer et d'élargir le partenariat et la coopération internationaux ainsi que de défendre les questions humanitaires en soutenant la solidarité, la tolérance et la paix entre les nations.

Pour les volets institutionnel et sociétal, le parti a défini plusieurs objectifs : 

  • Renforcer le rôle des institutions, des partis politiques, des syndicats, de la société civile, des médias et de la communication, et des institutions culturelles et intellectuelles ;
  • Examiner la législation nationale et sa compatibilité avec le système des droits humains et le droit international humanitaire ;
  • Assurer l'équité et l'équilibre pour toutes les composantes de la culture marocaine ;

Enfin, aux niveaux économique, social, culturel et environnemental, le parti de la fibule vise à : 

  • Protéger l'équilibre écologique et préserver la durabilité des ressources naturelles ; 
  • Lutter contre toutes les formes de pollution ;
  • Protéger le lien humain avec la nature, les droits et le patrimoine de la population nomade ainsi que les arbres rares ;
  • Intégrer la dimension écologique dans la construction d'options sociales, économiques et politiques, et orienter les investissements vers une économie verte inclusive ;
  • Encourager la mise en place de projets de très petites, petites ou moyennes entreprises ou de coopératives ;
  • Protéger le patrimoine oral et immatériel ainsi que les biens culturels et civilisationnels ;
  • Adopter une politique sociale efficace et ciblée pour les groupes vulnérables et les zones présentant des lacunes évidentes ;
  • Adopter une politique alternative dans le domaine de la gestion déléguée des collectivités territoriales ;
  • Mobiliser les ressources matérielles nécessaires à une procédure neutre pour le cadre juridique de l'éducation et la réhabilitation des ressources humaines ainsi qu'institutionnaliser l'expérience de l'enseignement à distance ; 
  • Assurer la sécurité sanitaire, psychologique, alimentaire et sociale sur la base de l'égalité entre tous les citoyens.

Sahara : l'Algérie ne veut pas prendre part aux tables rondes de l'ONU

L'Algérie a informé ce vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU de son opposition au format de table ronde pour les négociations sur le règlement du conflit au Sahara, a annoncé un haut responsable al...

Dépenses électorales : le rappel de la Cour des comptes

La Cour des comptes a rappelé, jeudi 21 octobre, aux mandataires des listes de candidature ou candidats qu’il est de leur devoir de lui soumettre les comptes de leurs campagnes électorales, notamment ...

Rabat et Moscou réaffirment leurs liens "stables et solides"

L’ambassadeur du Maroc à Moscou, Lotfi Bouchaara, s’est entretenu le jeudi 21 octobre avec le représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique et...

ODD : le nouveau rôle de Omar Hilale au sein de l’ONU

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies (ONU), et l’ambassadeur des Philippines sont désormais co-présidents du Groupe des amis des examens nationaux volontaires pour la ...

PLF 2022 : les orientations dévoilées, l'examen au Parlement est imminent

Le projet de loi de Finances 2022 a été examiné, lundi 18 octobre 2022, en Conseil de gouvernement....

Mohammed Benchaâboun, nouvel ambassadeur du Maroc en France

Mohammed Benchaâboun, ancien ministre de l’Économie et des Finances du gouvernement Saad Dine El Otmani, vient d'être nommé Ambassadeur du Maroc en France. Cette information a été confirmée par un com...