Aller au contenu principal

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement palestinien Hamas, est arrivé ce mercredi 16 juin à Rabat. Selon le PJD, cette invitation vise à affirmer le soutien du Maroc à la cause palestinienne. Cette visite intervient après un échange de lettres entre le roi Mohammed VI et Naftali Bennet, le nouveau premier ministre israélien. Dans sa correspondance, le Souverain félicitait Bennet pour son nouveau poste. Le message du dirigeant israélien affirmait quant à lui sa détermination «à renforcer les relations israélo-marocaines dans tous les domaines».

Par Nora Jaafar, Publié le 17/06/2021 à 14:42, mis à jour le 17/06/2021 à 15:39          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Après avoir adressé une invitation à Ismail Haniyeh, chef du mouvement palestinien Hamas, le Parti de la justice et du développement (PJD) l’a accueilli à bras ouverts ce mercredi 16 juin à Rabat. Ce dernier a été ainsi reçu par Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, ainsi que par un grand nombre de responsables marocains. «Nous sommes honorés au sein du PJD de recevoir une délégation du Hamas conduite par le chef du bureau politique du mouvement, M. Ismail Haniyeh», a écrit El Otmani sur son compte Twitter. Il a indiqué aussi que le Royaume «a affirmé à plusieurs reprises son soutien - Roi, gouvernement et peuple - à la lutte du peuple palestinien jusqu’à l’établissement de son État indépendant avec Al Qods Al-Sharif comme capitale». Et d’ajouter dans ce sens que la délégation du Hamas aura des discussions avec la direction du PJD ainsi que plusieurs autres partis politiques concernant les derniers développements de la cause palestinienne et la manière de la soutenir.

De son côté, Haniyeh, qui effectue son premier voyage officiel à Rabat, a remercié El Otmani pour l’invitation au Maroc. «J’espère que cette visite permettra d’obtenir les résultats souhaités et attendus du pays frère qu’est le Maroc», a-t-il déclaré. Selon Slimane El Amrani, secrétaire général adjoint du PJD, cette visite «s’inscrit dans le cadre des relations entre le Maroc et la Palestine», et affirme que le Royaume reste engagé dans son soutien à la cause palestinienne, malgré le rétablissement de ses liens avec Israël.

Lire aussi : Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

 

Nouvelle escalade

Le déplacement du leader du Hamas au Maroc intervient alors que les tensions s’exacerbent de nouveau entre les Palestiniens et les autorités israéliennes. En effet, des manifestants israéliens ont brandi des drapeaux lors d’une marche à Al Qods pour célébrer la prise de la ville par Israël en 1967. Certains ont même scandé «mort aux Arabes». De plus, durant ces dernières 48 heures, les Forces de défense israéliennes (FDI) ont lancé des frappes aériennes sur Gaza en réponse à des ballons incendiaires envoyés depuis le territoire palestinien. Les FDI ont expliqué que leur offensive a ciblé des sites militaires du Hamas ainsi que les lieux de réunion de ses brigades à Khan Younes et à Gaza. Ces nouvelles violences font également suite à une guerre éclair de 11 jours qui a éclaté entre Palestiniens et Israéliens le 10 mai dernier, vers la fin de ramadan. 256 Palestiniens, dont des dizaines de femmes et d’enfants, et 13 israéliens sont morts lors de ces affrontements, qui ont surtout ravagé des centres de santé, des bureaux de presse et des écoles dans la bande de Gaza.

Pendant cette effusion de sang, la quatrième du genre depuis 2000, le Maroc a envoyé 80 tonnes d’aides humanitaires pour soutenir le peuple palestinien. Le roi Mohammed VI a pour sa part assuré que l’ouverture des négociations entre Israël et les Palestiniens est le seul moyen de parvenir à une solution définitive, durable et intégrale à ce conflit de longue date.

Lire aussi : Gaza : échanges de tirs entre Israël et le Hamas

 

Échange de correspondance entre le roi Mohammed VI et Naftali Bennet

L’arrivée d’Ismail Haniyeh au Maroc intervient aussi après un échange de lettres entre le Souverain et Naftali Bennett, le nouveau Premier ministre israélien. Le roi Mohammed VI a félicité dans sa correspondance Bennett d’être devenu le premier nouveau dirigeant d’Israël depuis 12 ans, après que le gouvernement de coalition qu’il a formé a évincé cette semaine son prédécesseur Benjamin Netanyahou. Le Maroc poursuivra ses efforts pour promouvoir la paix, la justice et la coexistence au Moyen-Orient, afin d’assurer la sécurité, la stabilité et la fraternité à tous les peuples vivant côte à côte dans cette région, indique la correspondance du Roi. En réponse, Bennett a souligné qu’«Israël considère le Maroc comme un pays ami et un partenaire important dans les efforts de paix et de sécurité dans la région». Aussi, il a affirmé sa détermination «à renforcer les relations israélo-marocaines dans tous les domaines».

Lire aussi : Le roi Mohammed VI félicite le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett

Enfin, d’après le journaliste Aziz Boucetta, le Royaume entretient une bonne relation avec le président actuel de la Palestine, Mahmoud Abbas, notamment grâce au fait que le Roi préside le Comité Al-Qods. Et, en recevant Ismaël Haniyeh, le pays confirme son étroit rapport avec les deux factions rivales palestiniennes. De plus, grâce à la reprise de ses liens avec Israël, le pays assoit aussi l’importance de son rôle dans la résolution du conflit israélo-palestinien.

Hamid Chabat quitte l'Istiqlal

Le torchon brûle entre Hamid Chabat et la direction du parti de l'Istiqlal. L'ex-secrétaire général du parti de la balance a pris la parole dimanche soir dans un live pour annoncer sa décision de quit...

Maroc-Algérie : analyse du discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a consacré la majorité de son discours de la fête du Trône au conflit entre le M...

Maroc : visite du Chef d’État-Major de l’Armée de Terre US

Nouvelle visite d’un haut responsable militaire américain dans le Royaume. Le général James C. McConville, chef d’État-Major de l’armée de terre des États-Unis d’Amérique, a entamé ce lundi une visite...

La justice espagnole classe la plainte pour génocide visant Brahim Ghali

Dans un communiqué publié jeudi 29 juillet, le haut tribunal de l’Audience nationale en Espagne a annoncé que la plainte pour "génocide" visant Brahim Ghali, chef du Polisario, dans le pays ibérique, ...

Le "chef des renseignements" du Polisario n’est plus

Ce dimanche 1er août, Abdellah Lahbib Belal, le "chef des renseignements" du Polisario, est décédé à l’hôpital Aïn Naaja d’Alger. Il a péri suite à son infection par la Covid-19. Notons que ce soi-...

Discours royal : main tendue et sensibilisation patriotique

Le roi Mohammed VI a adressé samedi dernier un discours à la nation à l'occasion du 22e anniversair...