Vue du Mont-Saint-Michel, l'un des sites touristiques les plus visités de France © Ludovic Marin, AFP

Temps de lecture : 4 minutes


Comment se rendre en France depuis le Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Les bonnes nouvelles liées au tourisme tombent en cascade. Après que le Maroc a annoncé la réouverture de son espace aérien, plusieurs pays ont également décidé de rouvrir massivement leurs portes aux touristes, mais sous conditions. Alors que les Marocains ambitionnent à nouveau de partir plusieurs fois en vacances au cours de l’année, chaque pays dispose désormais de ses propres règles pour accueillir les voyageurs.



 



Quelles sont les conditions pour aller en France ?



Dans un document publié par le gouvernement français, les autorités ont présenté la stratégie de réouverture des frontières. Les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers ont été rouverts à compter du 9 juin. En pratique, le flux des voyageurs vers la France pourra reprendre à partir du 15 juin, date de la reprise des vols entre le Maroc et la France (décision des autorités marocaines du 6 juin 2021). Toutefois, ils sont soumis à des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs, indique le document.



Le Royaume est classé par la France comme étant un pays Orange. Ainsi, le Maroc fait partie des pays où «la circulation du virus est active, mais dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants». Les personnes en provenance de la zone orange peuvent se rendre en France si elles sont vaccinées, mais sous certaines conditions.



À ce titre et en tenant compte de la situation vaccinale des voyageurs, voici les conditions d’entrée dans l’hexagone depuis le Maroc :




  • Pour les personnes ayant reçu le vaccin d’AstraZeneca : le motif impérieux n’est pas exigé. Toutefois, les voyageurs doivent fournir un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures. Ces personnes n’ont pas besoin de faire un autre test ni de se mettre en quarantaine à leur arrivée sur le territoire français ;

  • Pour les personnes ayant reçu le vaccin de Sinopharm : le motif impérieux est exigé. Un test PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique est exigé à l’embarquement. De plus, un test à l’arrivée et un auto-isolement de sept jours sont également exigés.



Notons que les vaccins admis par la France sont ceux reconnus par l’Agence européenne du médicament (EMA) : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson.


Conditions pour entrer en France

  • Pour les personnes non vaccinées : elles ne peuvent se rendre en France que pour des motifs impérieux. Un test PCR (72 heures) ou antigénique (48 heures) est requis, test possible à l’arrivée et auto-isolement de sept jours. Voici la liste des motifs impérieux des pays orange :


motifs impérieux France

Par ailleurs, il existe des catégories qui sont exemptes de présenter un motif impérieux pour entrer en France depuis le Maroc. Il s’agit des Français, leurs conjoints et enfants, des ressortissants étrangers (Européens et ressortissants de pays tiers) résidant en France (avec un titre de séjour en cours de validité) ainsi que des ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen.



Recommandé pour vous

Télécommunications : le Maroc réélu au Conseil de l’UIT et au Comité de règlement

Temps de lecture : 3 minutes

Le Maroc a été réélu, ce 3 octobre, pour un nouveau mandat (2023-2026), en tant que l’un des 4…

HCP : le Maroc compte 4,5 millions de personnes âgées en 2022

Temps de lecture : 4 minutes

À l’occasion de la journée internationale des personnes âgées, le Haut-Commissariat au plan (H…

Célèbre islamologue marocain, Mohamed Benchekroun est décédé à l’âge de 90 ans

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc vient de perdre, en la personne de Mohamed Benchekroun, une haute stature intellectuel…

DGSN : 20 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d’immigration illégale

Temps de lecture : 2 minutes

Les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) ont interpellé, vendredi 3…

Covid-19 : le Maroc lève les restrictions sanitaires aux frontières

Temps de lecture : 1 minute

Suite à la décision des autorités marocaines, les restrictions sanitaires (PCR ou pass vaccinal…

Le CNDH plaide pour l’accès des étrangers à la protection sociale

Temps de lecture : 2 minutes

Lors de son colloque organisé, jeudi 29 septembre, le Conseil national des droits de l’Homme (…

Covid-19 : prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 octobre 2022

Temps de lecture : 1 minute

Le Conseil de gouvernement a adopté, ce jeudi 29 septembre, un proje…

Inscription aux CPGE : lancement d’une opération exceptionnelle pour les bacheliers

Temps de lecture : 2 minutes

Une opération exceptionnelle pour l’inscription des élèves aux Classes préparatoires aux…

Le droit à l’eau ouvre le cycle de rencontres-débats du CNDH

Temps de lecture : 1 minute

Intitulé « Agora des droits de l’Homme », un cycle de rencontres-débats autour de l&rsquo…

Casablanca : le BCIJ interpelle un extrémiste partisan de « Daech »

Temps de lecture : 2 minutes

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a interpellé, jeudi 29 septembre à…

Ksar El Kebir : 19 personnes mortes à cause d’une intoxication à l’alcool frelaté

Temps de lecture : 1 minute

À la suite du décès de plusieurs personnes et à l’empoisonnement de dizaines d’autres individus…

Le passage du Maroc à l’anglais : Wall Street English relève le défi

Temps de lecture : 1 minute

L’institut Wall Street English célèbre son 50ᵉ anniversaire cette année. Il doit sa réuss…