Aller au contenu principal

Fin de la saga du Brexit : le Parlement européen vote l’accord commercial

Par Nora Jaafar, Publié le 28/04/2021 à 15:19, mis à jour le 28/04/2021 à 15:55
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Fin de la saga du Brexit : le Parlement européen vote l’accord commercial

Le Parlement européen a ratifié ce mercredi 28 avril à une écrasante majorité l’accord commercial post-Brexit de l’Union européenne (UE) avec la Grande-Bretagne, mais a promis de suivre de près les décisions de Londres, alors que les tensions entre les deux rives de la Manche restent vives.

Ce vote a ainsi approuvé l’accord commercial de base avec le troisième plus grand partenaire commercial de l’Union, qui a été scellé la veille de Noël après neuf mois de négociations difficiles. Ce dernier fournit le cadre de la nouvelle relation entre Londres et les 27 États membres de l’UE, cinq ans après que les électeurs britanniques ont choqué le monde en votant pour mettre fin à 47 ans d’appartenance au bloc.

Finalement, 660 députés européens ont voté en faveur de l’accord commercial, cinq contre et 32 se sont abstenus, selon les résultats publiés ce mercredi. «Le Parlement européen a voté sur l’accord le plus poussé que l’UE ait jamais conclu avec un pays tiers», a déclaré le président de l’assemblée, David Sassoli. «Cela peut constituer la base sur laquelle nous construirons une nouvelle relation UE-Royaume-Uni tournée vers l’avenir», a-t-il ajouté. Il a également prévenu que les députés européens surveilleraient la mise en œuvre de l’accord et «n’accepteraient aucun retour en arrière de la part du gouvernement britannique».

De son côté, le Premier ministre britannique Boris Johnson a salué la «dernière étape d’un long voyage» qui a apporté «la stabilité à notre nouvelle relation avec l’UE en tant que partenaires commerciaux essentiels, alliés proches, égaux et souverains». «Il est maintenant temps de se tourner vers l’avenir et de construire une Grande-Bretagne plus globale», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le vote intervient dans un contexte de multiples querelles sur la mise en œuvre des accords du Brexit par le Royaume-Uni et de graves accusations concernant le retard de livraison du vaccin contre la Covid-19 du fabricant AstraZeneca. De plus, la France a menacé d’empêcher les entreprises financières britanniques d'opérer au sein de l’Union européenne si Londres ne respecte pas ses engagements en matière de politique de pêche, un élément clé de l’accord Brexit. 

Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne, s’est pour sa part «félicitée» des résultats du nouveau vote. Cependant, lors d’un ultime débat au Parlement ce mardi, elle a assuré aux députés de l’UE que l’accord avait «du mordant» et qu’il comportait des mesures permettant de garder le Royaume-Uni sous contrôle. «Laissez-moi être très clair : nous ne voulons pas avoir à utiliser ces outils, mais nous n’hésiterons pas à les utiliser si nécessaire», a-t-elle lancé.

Enfin, le vote de ce mercredi met fin à cinq ans de la saga du Brexit au cours de laquelle la Grande-Bretagne et l’Europe ont également scellé un accord de divorce qui a amèrement divisé le Royaume-Uni et a vu l’avenir de la paix sur l’île d’Irlande remis en doute.

Le gaz renouvelable expliqué

Le biogaz est une source d’énergie verte obtenue par la fermentation de la matière organique dans un environnement anoxique. Pour fabriquer le gaz renouvelable qui remplacera le gaz d'origine fossile ...

France : les écoles ont rendu hommage à Samuel Paty, un an après sa mort

Les élèves des écoles françaises ont rendu hommage ce vendredi à Samuel Paty, un an après que l’enseignant a été décapité par un extrémiste pour avoir montré à sa classe les caricatures de Charlie Heb...

Liban : vers une nouvelle guerre confessionnelle ?

Une nouvelle guérilla urbaine au Liban a fait six morts et une trentaine de blessés. Des échanges de tirs ont éclaté en marge d’une manifestation des mouvements chiites Amal et Hezbollah, venus protes...

Liban : une escalade meurtrière entre chiites et chrétiens

Six personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées ce jeudi 14 octobre à Beyrouth, lorsque des violences ont éclaté après un rassemblement de manifestants chiites exigeant le retrait du jug...

Qui sont ces hackeurs qui nous attaquent ?

Qui se cache derrière les attaques informatiques ? Outre l’assouvissement de la curiosité, la réponse à cette question est très utile, car elle permet de comprendre les méthodes, procédures et intenti...

OMS : un nouveau groupe a été chargé d’enquêter sur l’origine de la Covid-19

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a formé ce jeudi un nouveau groupe consultatif scientifique chargé de déterminer les origines du virus SRAS-CoV-2. Ce dernier comprendra des experts des États...