Aller au contenu principal

Arrêt de publication du quotidien Akhbar Al-Yaoum

Par Khansaa Bahra, Publié le 15/03/2021 à 10:24, mis à jour le 15/03/2021 à 11:46
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Des unes du journal arabophone Akhbar Al-Yaoum © DR

C’est un coup porté au pluralisme de la presse marocaine. Après 14 ans d’existence, le quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum cessera d’être publié. C’est ce qu’a annoncé, ce dimanche 14 mars, Tawfik Bouachrine, fondateur de ce journal, qui fait partie des quotidiens les plus réputés de la place. L’annonce a été faite sur les réseaux sociaux officiels de Bouachrine, actuellement incarcéré pour "violences sexuelles". Pour rappel, il a été condamné à une peine de 15 ans de prison pour traite d’êtres humains, abus de pouvoir à des fins sexuels et viol et tentative de viol.

Selon Bouachrine, l’arrêt est justifié par le harcèlement continu dont a été victime le journal, l’embargo publicitaire recensé par le quotidien ainsi que l’absence d’un soutien étatique. En revanche, les journalistes et salariés du groupe estiment que cet arrêt est dû aux nombreuses failles en termes de gestion administrative et financière. De son côté, le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) a exprimé sa surprise face à cette annonce unilatérale et sans préavis.

LeBrief.ma se joint aux journalistes et salariés de Media 21, entreprise éditrice d'Akhbar Al Yaoum et regrette la disparition d'un journal représentatif d'une presse pluraliste, une presse garante du débat public, d'une diversité d'opinions et du bon fonctionnement de la démocratie. Un journal qui meurt est une autre feuille de l'arbre de la démocratie qui tombe.

Nuits photographiques d’Essaouira : une édition hors série

Après une année 2020 sans festival à cause de la pandémie de Covid-19, le festival "Les Nuits photographiques d'Essaouira" aura lieu dans la cité des alizés dans le cadre d'une édition spéciale hors s...

Parlez-vous emoji ?

Plus de 1.600 émojis sont disponibles à ce jour. Ces petits pictogrammes venus du Japon s'imposent partout, mais ne sont pas toujours simples à comprendre. En effet, il n’y a pas un internaute qui uti...

Hommage à Leila Kilani et Mohamed Zafzaf

Comme chaque semaine, Radio Maarif donne la parole à des passionnés pour nous parler de Marocaines et de Marocains qui les ont marqués. Cette fois, on rend hommage à la réalisatrice Leila Kilani et l'...

Retour sur la vie de Marilyn Monroe

Actrice emblématique de l'âge d'or de Hollywood, Marilyn Monroe est une artiste américaine née le 1er juin 1926 à Los Angeles où elle décède le 5 août 1962. En quelques années, elle est devenue un sym...

New District présente son premier artiste, le rappeur Hassa1

Le label de Hip Hop marocain New District, avec le soutien de la Marocaine des jeux et des sports (MDJS), présente son premier artiste Hassa1, avec un premier single intitulé "déprimé", récemment publ...

Covid-19 : Marrakech privée de son Festival international du film

Compte tenu de la situation sanitaire mondiale, la Fondation du Festival international du film de Marrakech a pris la décision de reporter la 19e édition du festival. Afin de poursuivre son soutien...