Temps de lecture : 3 minutes


Salon du livre : le rendez-vous incontournable des littératures

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Culture , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Pour la première fois, le Salon international de l’édition et du livre (SIEL) se tient à Rabat. Chaque année, le SIEL accueille des écrivains et conférenciers de haut calibre. C’est un évènement qui unit littérature, culture et questions sociales. La littérature africaine est à l’honneur lors de cette 27e édition, et fait l’objet d’une série de débats et de conférences.

Temps de lecture : 3 minutes

En trois jours seulement, le nombre de visiteurs du Salon international de l’édition et du livre (SIEL) a atteint les 46.036. L’édition de 2022 n’est toujours pas terminée. Inauguré vendredi dernier, le SIEL se déroule cette année à Rabat, capitale de la culture africaine et islamique pour l’année 2022. Mehdi Bensaid, ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, a souligné, à ce propos, que «son département a profité de cette double distinction de la capitale pour mettre la culture africaine à l’honneur, allant toujours dans la vision du roi Mohammed VI, qui est de développer la coopération Sud-Sud».

Organisé du 3 au 12 juin, ce salon de grande envergure est, en effet, le rendez-vous incontournable pour les amateurs de la littérature et de la culture. En outre, au cours de ce weekend, les stands ont été bondés. Ceux des éditeurs africains ont connu une affluence colossale.

Pour cette année, le budget du SIEL a augmenté. «D’habitude, le budget du département de la culture, consacré au Salon international de l’édition et du livre est de 8 millions de DH  (MDH). Cette année, il a été fixé à 12 MDH», a déclaré Mehdi Bensaïd. De plus, il a souligné que ce montant a été insuffisant et que son département compte mobiliser des ressources supplémentaires pour son financement.

Lire aussi : Rabat, capitale africaine de la culture : les précisions de Mehdi Bensaid

La littérature africaine au cœur des débats

Lors de ces premiers jours, le SIEL a porté un message fort, notant que «l’Afrique n’est pas un continent de blessures, mais un territoire de rêve et de possibles qu’il faut bâtir à travers la littérature et les autres arts». En effet, les invités ont eu des débats sans cesse sur les la culture et la littérature africaine.

Les conférenciers qui ont participé à la 27e édition du Salon ont souligné que la littérature est un moyen qui permet de tisser des liens, supprimer les barrières et aller à la découverte de l’autre pour se découvrir soi-même. Elle se nourrit et s’inspire de l’histoire et des expériences de chaque continent pour contribuer au renouveau de la culture.

Le débat entre les invités a également réuni les différentes perspectives des penseurs, écrivains et artistes africains. C’était une occasion de mettre en relief les questions relatives au continent africain, notamment la notion du panafricanisme. Selon les intervenants, ce concept, comme le rôle des cultures africaines et leur place, doit être revu. Ils ont fait référence à plusieurs textes de la littérature africaine pour illustrer la richesse et l’importance de cette culture.

En outre, choisir les littératures africaines comme invité d’honneur de cette édition reflète l’aspect et le lien multidimensionnel entre les cultures des différents pays africains. D’après les organisateurs, cet évènement marque la participation de 712 exposants qui représentent 55 pays du monde.

À l’instar des conférences, soirées poésie et présentations, d’autres activités auront lieu. Trois prix seront remis, à savoir le Prix Ibn Battouta de la littérature de voyage, le Prix des jeunes poètes et le Prix national de la lecture.

Maroc, Rabat

Recommandé pour vous

Festival des musiques sacrées de Fès : la paix a frappé à la bonne porte, Bab Al Makina

Temps de lecture : 3 minutes

Sous le haut patronage du roi Mohamed VI et sous la présidence effective de la princesse Lalla Hasna, la 26ᵉ édition des musiques sacr…

Comment les festivals préparent leur reprise ?

Temps de lecture : 4 minutes

Rendez-vous majeur du cinéma, le Festival international du Film de Marrakech fera son retour dans la ville ocre pour une 19e édition du 11 …

Patrimoine culturel : lancement du Label « Moroccan Heritage »

Temps de lecture : 8 minutes

Une cérémonie de lancement du Label « Moroccan Heritage » pour promouvoir le patrimoine culturel national a été organisée, lundi à Rabat, en p…

Valorisation du patrimoine culturel : les recommandations du CESE

Temps de lecture : 7 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a présenté, dans une rencontre organisée le 1er avril à Rabat, son avis intitulé …

Décès du journaliste et écrivain marocain Driss El Khouri

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc perd un homme exceptionnel, un grand écrivain et un créateur talentueux et engagé. Driss El Khouri était l’une des figures ayant serv…

Saad Mabrouk : «Intégrer l’humour en coaching peut être étonnamment efficace»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes humoriste et coach, comment peut-on allier les deux ? 

Saad Mabrouk : Beaucoup de…

Fouzia Marouf : «Rock, décomplexée, la jeunesse iranienne crée son propre mode de vie»

Temps de lecture : 7 minutes

LeBrief : Vous êtes à l’origine de l’exposition «PerseFornia, avoir 20 ans à Téhéran» signée par Youness Miloudi, quelle …

Artisanat : une nouvelle stratégie pour structurer le secteur

Temps de lecture : 4 minutes

Ce mardi 27 juillet, le département de l’Artisanat du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale a or…

Hajja El Hamdaouia : l’histoire d’une femme exceptionnelle

Temps de lecture : 6 minutes

La chanteuse emblématique Hajja El Hamdaouia s’est éteinte à l’âge de 91 ans. L’artiste souffrait de complications de santé qui ont néces…

La culture sacrifiée sur l’autel de la Covid-19

Temps de lecture : 5 minutes

2020 aura été le théâtre de crises multiples imbriquées les unes dans les autres. Cette année catastrophique a révélé la fragilité de plusieur…

200 millions de dirhams pour le Fonds national pour l’action culturelle

Temps de lecture : 2 minutes

Comment sauver le patrimoine culturel au Maroc ? Une question à laquelle est souvent confronté le département de Othman El Ferdaous. Ce dernie…

Le monde de l’art pleure la disparition de Mohamed Melihi

Temps de lecture : 3 minutes

Mohamed Melihi n’est plus. L’artiste peintre de 84 ans s’est éteint mercredi dernier dans un hôpital de la capitale française Paris. Depuis l’…