Temps de lecture : 4 minutes


Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , La sélection podcast

Temps de lecture : 4 minutes

Après six mois de planification, les forces de sécurité du Mexique ont réussi ce jeudi à capturer l’un des plus importants barons de la drogue du pays, Ovidio « El Raton » (traduisez, “la Souris”) Guzmán, à l’issue d’une opération sous haute sécurité.

Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Des centaines de policiers et militaires ont été mobilisés pour la capture et le transfert en prison de Guzmán le 5 janvier 2023. © Nicolas ASFOURI / AFP

Fils du célèbre baron de la drogue emprisonné à vie aux États-Unis, Joaquin “El Chapo” Guzman, a été arrêté lors d’une opération menée dans le nord-ouest du pays. Le narcotrafiquant présumé de 32 ans était recherché par les autorités américaines pour trafic de cocaïne, de méthamphétamine et de marijuana aux États-Unis.

Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Les États-Unis offraient cinq millions de dollars pour la capture des fils de Joaquin “El Chapo” Guzman. © Immigration and Customs Enforcement / US State Department

Il est accusé de diriger la «faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique», autre nom du cartel de Sinaloa et fondé il y a quatre décennies par “El Chapo”, a annoncé le secrétaire à la Défense Luis Cresencio Sandoval.

Et selon les autorités américaines, “El Raton” a la main sur plusieurs laboratoires clandestins qui produisent entre 1.360 et 2.200 kilogrammes de méthamphétamine par mois. Ces différentes drogues «sont vendues à d’autres membres du cartel et à des distributeurs aux États-Unis et au Canada», selon un rapport du Département d’Etat.

Ovidio Guzman avait déjà été arrêté par les autorités fédérales mexicaines en octobre 2019, mais avait été libéré sur ordre du président Andrés Manuel Lopez Obrador pour éviter une effusion de sang. Mais dès les premières rumeurs de la capture hier, l’information a fait la une de tous les médias mexicains. Une couverture médiatique à la hauteur de la réputation du criminel et à la hauteur du dispositif de sécurité déployé par la suite.

Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Ovidio Guzman. © Capture vidéo datée du 30 octobre 2019 AFP

Une interpellation musclée

À Culiacan, capitale de l’État de Sinaloa, d’intenses échanges de tirs entre forces de sécurité et hommes armés ont suivi l’arrestation et plusieurs véhicules ont été incendiés. Un garde national a été tué et 28 personnes hospitalisées, a indiqué le gouverneur de l’État, Ruben Rocha.

Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Véhicule incendié dans les rues de Culiacan, dans l’État du Sinaloa, au Mexique, jeudi 5 janvier 2022. © Martin URISTA / AP

Des tirs ont notamment eu lieu à l’aéroport de la ville, où les vols ont été suspendus. Un avion de ligne et un appareil militaire ont été touchés par des balles, ont indiqué la compagnie Aeromexico et le gouvernement, précisant que les passagers avaient ensuite été mis en sécurité. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des passagers se recroqueviller pour échapper aux balles, et des travailleurs aéroportuaires se cacher derrière leurs comptoirs.

Visite de Joe Biden au Mexique

Cette arrestation intervient trois jours avant l’arrivée au Mexique du président américain Joe Biden. Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, a nié que cette arrestation soit un geste de son gouvernement à l’égard de Washington et exclu toute extradition «express» d’”El Raton”.

Le narcotrafiquant présumé a été transféré à bord d’un avion de l’armée de l’Air jusqu’à Mexico, où il a d’abord été entendu par le parquet. Des images diffusées par des médias locaux montrent Guzman, barbu et vêtu d’un gilet orange, monter ensuite à bord d’un hélicoptère en direction de la prison d’El Altiplano, d’où son père s’était évadé en 2015.

Mexique : arrestation d’un des fils du célèbre narcotrafiquant “El Chapo”

Arrivée d’Ovidio Guzman à la prison Altipano de Toluca, au Mexique, le 5 janvier 2023. © Felipe GUTTIERREZ / Keystone – SDA

Selon plusieurs médias mexicains, citant des sources fédérales, un autre chef du cartel de Sinaloa a été arrêté. Maintenant l’opération terminée, une question fait déjà débat dans la presse mexicaine. Sera-t-il extradé aux les États-Unis ? Et quelles conséquences pour le cartel ? Ce n’est qu’une tête de l’hydre qui vient d’être coupée, souligne El Financiero. Il reste encore au moins cinq chefs, dont Joaquín, Iván Archivaldo Et Jesús Alfredo Guzmán, les trois frères d’”El Raton”.

ChatGPT tient sa première interview radio

ChatGPT tient sa première interview radio

C’est le phénomène du moment ! Accessible, gratuitement, en ligne, à peine créée, au bout de cinq jours, ChatGPT, cette intelligence artificielle, a été adoptée par plus d'un milli…
Mémoire de la Shoah : le combat d’une rescapée

Mémoire de la Shoah : le combat d’une rescapée

Ginette Kolinka a survécu aux camps de la mort, contrairement à son père, son frère, déportés avec elle et qui font partie des près de six millions de Juifs assassinés par les nazi…
Routes de la cocaïne

Routes de la cocaïne

La production de cocaïne augmente dans les pays exportateurs jusqu'à avoir quadruplé depuis le début des années 2010. Selon l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime …
«Il faut dépoutiniser l’Europe occidentale»

«Il faut dépoutiniser l’Europe occidentale»

La force était asymétrique et la victoire devait être éclair. Contre toute attente, l'armée russe s'est cognée au bloc de résistance que lui a opposé une Ukraine moins équipée qu'e…
En Israël, l’extrême droite au pouvoir

En Israël, l’extrême droite au pouvoir

Pour la première fois de son histoire, Israël est dirigé par une coalition d’extrême droite. Benyamin Nétanyahou, dont le parti, le Likoud, est arrivé en tête lors des élections lé…
Pakistan : la crise énergétique aggrave les difficultés de son système électrique

Pakistan : la crise énergétique aggrave les difficultés de son système électrique

L'électricité est en partie rétablie au Pakistan après qu'une grande partie du pays a été plongée dans le noir le 23 janvier, avant que les autorités n'annoncent en soirée le retou…
Crise politique, répression meurtrière : que se passe-t-il au Pérou ?

Crise politique, répression meurtrière : que se passe-t-il au Pérou ?

Depuis la destitution du président Pedro Castillo, le 7 décembre 2022, les Péruviens manifestent pour réclamer de nouvelles élections. Les autorités répondent par la violence. Avec…
ChatGPT : le robot qui révolutionne l’intelligence artificielle

ChatGPT : le robot qui révolutionne l’intelligence artificielle

Lancé à la fin du mois de novembre 2022, ChatGPT démocratise l’intelligence artificielle. Conçu comme un robot de conversation qui répond par écrit aux questions que vous tapez sur…



Pavé parallax 1