Les combattants ukrainiens, en attente d’armes, tiennent encore

Temps de lecture : 4 minutes


Les combattants ukrainiens, en attente d’armes, résistent encore

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Les ministres de la Défense des pays membres de l’Organisation du Traité Nord atlantique (OTAN) se sont engagés, ce mercredi, à fournir davantage d’armes lourdes modernes en Ukraine. Kiev, dont les forces sont en difficulté face à Moscou, appelle depuis plusieurs jours ses alliés à augmenter significativement les livraisons. Ces armes visent à repousser l’armée russe, en particulier dans la bataille de Sievierodonetsk, épicentre des combats pour le contrôle du Donbass dans l’Est du pays. «Le ratio Russie-Ukraine en artillerie est de l’ordre de dix contre un dans certaines zones. (…) Je reçois quotidiennement des messages de nos combattants disant : “Nous tenons, dites-nous juste quand les armes arriveront”», a tweeté Mykhaïlo Podoliak, conseiller de la présidence ukrainienne, peu avant la réunion.

C’est la troisième fois qu’une telle réunion, cette fois-ci dirigée par le secrétaire américain à la défense, Lloyd Austin, et à laquelle ont participé près de cinquante pays, est organisée pour discuter de l’aide à apporter à l’Ukraine. «La question est donc de savoir ce dont les Ukrainiens ont besoin pour continuer à ralentir et à contrecarrer l’objectif russe, comme ils l’ont déjà fait, et ce sera l’une des principales préoccupations des ministres de la Défense», a déclaré en amont un haut responsable de la défense américaine, préférant conserver l’anonymat.

Les demandes ukrainiennes portent, à présent, sur les armements en dotation dans les forces armées de l’OTAN. L’Ukraine réclame entre autres, 300 systèmes de lance-roquettes multiples, 2.000 véhicules blindés et un millier de drones. «Il s’agit d’artillerie, de systèmes à longue portée, de systèmes antiaériens aux normes OTAN, ce qui impose une formation, un entretien, une maintenance», a expliqué le secrétaire général de l’Alliance, Jens Stoltenberg. Cette livraison «demande[ra] [par conséquent] du temps». «Nous avons pris la mesure de l’urgence, mais les efforts demandent du temps», a-t-il souligné. «La transition entre le matériel de l’époque soviétique et le matériel moderne de l’OTAN impose que les Ukrainiens soient prêts à l’utiliser. (…) Il s’agit d’une transition difficile, exigeante», a-t-il insisté.

Par ailleurs, le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace, a indiqué mercredi que le Royaume-Uni livrera de façon «imminente» des systèmes de lance-roquettes multiples à Kiev pour enrayer l’invasion russe. Le ministre norvégien de la Défense, Bjørn Arild Gram, a également indiqué que son pays «envisageait d’autres dons» d’armement à l’Ukraine, en plus des 22 obusiers M-109, de la centaine de missiles antiaériens Mistral et de quelque 4.000 armes antichars M72 déjà fournis.

La Russie, pour sa part, tente d’intercepter les livraisons d’armement occidental. Dernier succès en date : Moscou a annoncé mercredi avoir détruit un entrepôt d’armes livrées par les pays de l’OTAN dans l’ouest de l’Ukraine, près de Lviv, avec des tirs de missiles de croisière.

Depuis le 24 février dernier, date du début de l’offensive russe en Ukraine, les alliés ont fourni à l’Ukraine des armes lourdes datant de l’époque soviétique, prélevées sur leurs stocks, car les Ukrainiens avaient été formés à leur utilisation. Des obusiers M777, pièces d’artillerie américaines de dernière génération, ont par ailleurs été livrés par Washington ces dernières semaines. Toutefois, le ministère ukrainien de la Défense a regretté, mardi soir, que Kiev n’ait reçu qu’«environ 10% des armes» qu’elle réclame à ses partenaires occidentaux pour lutter sur le terrain face aux troupes russes.

Russie, guerre en Ukraine

Recommandé pour vous

Israël : les députés votent la dissolution du Parlement

Temps de lecture : 1 minute

En Israël, les députés ont voté, ce jeudi, la dissolution du Parlement pour les élections du 1ᵉʳ novembre. Cela ouvre la voie aux cinquièmes éle…

Mer noire : retrait russe de l’île des Serpents, une libération stratégique pour Kiev

Temps de lecture : 6 minutes

Les forces de Moscou et les séparatistes pro-russes ont revendiqué, jeudi matin, la prise de la raffinerie de la ville de Lyssytchansk, dans le…

Procès des attentats du 13-Novembre : l’ensemble des condamnations

Temps de lecture : 2 minutes

Après 18 mois d’audience, les 20 accusés ont été condamnés, mercredi 29 juin, par la cour d’assises spéciale de Paris à des peines allant de de…

Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky accuse la Russie d’instaurer « une famine » pour humilier l’OTAN

Temps de lecture : 3 minutes

Volodymyr Zelensky s’est exprimé ce mercredi 29 juin devant les participants du sommet de l’OTAN qui se tient à Madrid. Le président ukrainien …

Bahreïn : le Maroc prend part au Forum de Néguev

Temps de lecture : 3 minutes

Le Bahreïn a accueilli, lundi 27 juin, la première réunion du Comité de coordination du Forum de Néguev. Elle a connu la participati…

Guerre en Ukraine : l’OTAN réunie pour un sommet du «tournant»

Temps de lecture : 4 minutes

Au lendemain d’une frappe russe sur un centre commercial ayant fait, tel qu’annoncé par les autorités ukrainiennes, «plus de vingt morts», le p…

Texas : 46 migrants retrouvés morts dans un camion

Temps de lecture : 1 minute

Au Texas, des dizaines de personnes ont été retrouvées mortes et plusieurs autres ont été emmenées dans des hôpitaux souffrant de malad…

Le G7 au chevet de Kiev

Temps de lecture : 2 minutes

Les pays du G7, réunis en sommet en Allemagne depuis dimanche et pour trois jours,  ont promis lundi «de continuer à fournir un soutien financi…

Melilia : plus de 2.000 migrants tentent d’entrer dans la ville occupée

Temps de lecture : 1 minute

Près de 2.000 migrants ont essayé d’entrer, vendredi 24 juin, à Melilia en franchissant de force la barrière des postes-frontière.

Kiev «attend le feu vert» pour sa candidature à l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

Le chef de l’administration présidentielle ukrainienne Andriy Yermak a souligné que «l’objectif clair est l’adhésion à part entière à l’Union e…

Mort de Maradona : des professionnels de la santé jugés pour homicide involontaire

Temps de lecture : 2 minutes

Un procès s’ouvrira prochainement en Argentine contre huit professionnels de la santé pour homicide involontaire dans le cadre de l’affaire de …

Médecins sans frontières dénonce un «niveau choquant» de souffrance causée aux civils ukrainiens

Temps de lecture : 2 minutes

Alors que les combats continuent de faire rage en Ukraine, Médecins sans frontières (MSF) a dénoncé mercredi un «niveau choquant» de souffrance…