Le projet gazoduc Nigeria-Maroc, une aubaine pour l'UE

Temps de lecture : 2 minutes


Le projet gazoduc Nigeria-Maroc, une aubaine pour l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

En raison du conflit russo-ukrainien, l’Union européenne (UE) a de plus en plus de mal à s’approvisionner en gaz. Par conséquent, le Gazoduc Nigeria-Maroc représente une aubaine pour les pays du Vieux continent qui envisageraient de contribuer au financement de ce mega-projet.

Afin de ne plus dépendre du gaz russe, l’UE a ainsi sollicité le Maroc au sujet de ce chantier, qui est en cours d’examen.

Par ailleurs, en fin 2021, l’acheminement du gaz naturel depuis le Nigeria, à travers le Maroc puis vers l’Espagne, avait fait l’objet de concertations entre les entreprises et les gouvernements impliqués dans ce projet.

De son côté, Muhammadu Buhari, président nigérian, a invité «l’UE et le Royaume-Uni à investir dans le gazoduc Nigeria-Maroc afin d’assurer une sécurité énergétique pour des pays africains, en plus de l’Europe et d’autres pays occidentaux». Il a aussi appelé «à nouer un partenariat à long terme», pour «résoudre la situation de crise énergétique dans le Vieux continent».

Pour rappel, la réalisation de ce projet a été annoncée, en mai 2017, par le roi Mohammed VI et le président nigérian. Ce chantier d’envergure s’inscrit d’ailleurs dans le cadre du développement et de la consolidation de la coopération sud-sud. Il est aussi soutenu par la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest. L’objectif de ce projet est d’alimenter plusieurs pays d’Afrique et d’Europe en gaz naturel provenant du Nigeria.


Recommandé pour vous

L’OCP organise un webinaire sur la formation agricole

Temps de lecture : 2 minutes

Le grand enjeu de l’Afrique aujourd’hui est de gérer, à la fois, les défis de la crise cl…

Nucléaire : le Maroc soutient le rôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique

Temps de lecture : 1 minute

La ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Leïla Benali, a affirmé, c…

Symposium de la finance participative du 19 au 21 janvier 2023

Temps de lecture : 1 minute

L’Académie de la finance participative (APAF) et la société de communication et évènementiel URB…

Parlement Jeunesse du Maroc : une rencontre entre l’AMJP et le CESE

Temps de lecture : 1 minute

L’Association marocaine des jeunes parlementaires (AMJP) et le Conseil économique, social et env…

La BAD effectuera une visite de travail au Maroc du 26 au 30 septembre courant

Temps de lecture : 1 minute

Une importante délégation du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) effectuera une…

OCP : le chiffre d’affaires en hausse de 72% au S1-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Le chiffre d’affaires du groupe OCP s’est établi à près de 56,02 milliards de DH (MMDH) au prem…

Outsourcing : signature de deux MoU pour la création de 3.000 emplois

Temps de lecture : 3 minutes

Deux mémorandums d’entente (MoU) relatifs à des projets d’investissement dans le secteur de l’o…

New-York : Abderrahim El Hafidi lance le « Strategic Open Dialogue On Electrification »

Temps de lecture : 3 minutes

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potabl…

Industrie manufacturière : les entreprises s’attendent à une stabilité de leur production au T3-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Les entreprises de l’industrie manufacturière s’attendent à une stabi…

Olives : la production nationale estimée à près de 2 MT pour la campagne 2021-2022

Temps de lecture : 2 minutes

La production nationale d’olives pour la campagne 2021-2022 est estimée à près de deux millions…

Collectivités territoriales : les finances au beau fixe

Temps de lecture : 1 minute

Les collectivités territoriales enregistrent un bon équilibre financier pour les huit premiers m…

Aéroport : plus de 12 millions de passagers au Maroc à fin août 2022

Temps de lecture : 1 minute

L’Office national des aéroports (ONDA) a indiqué que les aéroports du Maroc ont enregistré…