Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement bientôt opérationnel

Temps de lecture : 4 minutes


Le Fonds Mohammed VI pour l’investissement bientôt opérationnel

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des Finances, vient d’annoncer que le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera opérationnalisé dans les prochaines semaines. L’opérationnalisation de ce fonds, qui est en projet depuis deux ans, apportera une dynamique soutenue à l’investissement dans plusieurs secteurs stratégiques pour le Royaume et participera au relèvement des capacités de l’économie nationale. Précisions.

Temps de lecture : 4 minutes

Une semaine après la nomination, par le Roi Mohammed VI, de Mohamed Benchaâboun à la tête du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a annoncé que ce Fonds sera opérationnel dans les prochaines semaines. L’annonce a été faite par la ministre, mardi 25 octobre, lors d’un point de presse, tenu à Rabat, sur le projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023).

Lire aussi : Grand oral d’Akhannouch : ce qu’il faut retenir

 

Exposer la vision et la structuration du Fonds

La cheffe du département a affirmé que «le gouvernement a discuté avec l’ensemble des institutionnels marocains pour leur exposer la vision et la structuration du Fonds et recueillir leurs attentes par rapport à son fonctionnement».

Et d’ajouter : «Plusieurs interrogations sur la gouvernance du fonds ont été soulevées lors de ces échanges, notamment de la part des institutionnels internationaux qui demandent des garanties sur les choix d’investissement et l’exécution du fonds».

Nadia Fettah Alaoui a en outre souligné que les consultations ont déjà commencé avec les professionnels marocains. «Nous n’avons pas encore consulté les investisseurs privés internationaux, mais nous avons pu discuter avec les institutionnels internationaux, parce qu’ils sont nos partenaires qui connaissent le mieux le tissu de notre économie et notre réforme et qui nous ont assuré à chaque fois que le Maroc avait besoin de leur appui», a-t-elle expliqué.

Ces acteurs, poursuit-elle, investissent déjà dans le Royaume via d’autres fonds, mais à moindre échelle. Ils connaissent notre discipline et notre rigueur de gestion et nous ont assuré que ce projet les intéresse.

La ministre est revenue également sur le fonds souverain d’investissement multisectoriel Ithmar Capital, lancé en 2016, qui a pour vocation première l’accompagnement du développement économique du Maroc. Selon elle, la vision du Fonds Mohammed VI se rapproche de celle d’Ithmar. Les missions du Fonds Mohammed VI devraient ainsi être dévoilées durant les prochaines semaines suite à des réunions entre les responsables d’Ithmar et Mohamed Benchaâboun.

Lire aussi : Intelaka : 8,2 MMDH de crédits accordés à fin août 2022

 

Une enveloppe de 45 milliards de DH, dont 15 issus du budget de l’État

Doté d’un budget de 15 milliards de DH (MMDH) provenant du budget de l’État et de 30 MMDH levés auprès d’investisseurs institutionnels, nationaux et internationaux, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement contribuera à pourvoir les secteurs productifs du soutien nécessaire et à accompagner les projets envisagés dans le cadre de partenariats public-privé.

D’autant plus que le périmètre des interventions de cette nouvelle structure est large et couvre plusieurs domaines, notamment la restructuration industrielle, l’innovation et les activités à fort potentiel, les petites et moyennes entreprises, les infrastructures, le tourisme et l’agriculture.

Il reposera sur des fonds sectoriels ou thématiques qui seront créés par ordre de priorité selon les actions immédiates requises. Le fonds devra aussi créer les conditions nécessaires pour pouvoir amorcer l’activité dans d’autres secteurs, notamment en identifiant les expertises nécessaires.

Pour rappel, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement est un plan de relance économique, créé en 2020. Le PLF 2023 prévoit un effort d’investissement global du secteur public qui s’élève à 300 MMDH, dont 45 MMDH destinées audit Fonds.


Recommandé pour vous

Marrakech : coup d’envoi de la 7e Semaine nationale de l’artisanat

Temps de lecture : 6 minutes Le coup d’envoi de la septième édition de la Semaine nationale de l’artisanat (SNA), un événement emblématique de l’artisanat marocai…

Le salarié marocain, est-il heureux ?

Temps de lecture : 4 minutes Le bonheur des employés au Maroc sous la loupe de ReKrute. La plateforme en ligne spécialisée dans le recrutement et l’emploi a rendu publique son enqu…

Pleins feux sur les atouts logistiques du Maroc

Temps de lecture : 7 minutes Le Maroc a fait des infrastructures routières, maritimes, aériennes et ferroviaires un levier de développement, en y consacrant de lourds investissemen…

PLF 2023 : la réforme fiscale dans le collimateur

Temps de lecture : 5 minutes La réforme fiscale inscrite dans le projet de loi de Finances 2023 (PLF 2023) continue de susciter la colère des professionnels libéraux. Du côté des a…

Un Black Friday en temps de crise économique et d’inflation

Temps de lecture : 6 minutes Le Black Friday (vendredi noir) marque le grand jour des soldes à l’échelle internationale, lançant la saison des achats de fin d’année. Célébré …

Énergies renouvelables : le Maroc rayonne

Temps de lecture : 5 minutes Une réunion de travail présidée par le Roi et consacrée au développement des énergies renouvelables s’est tenue le 22 novembre. Le Royaume s’est fixé d…

Avocats vs gouvernement : les tensions se poursuivent

Temps de lecture : 4 minutes Le gouvernement et les représentants de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM) sont parvenus, le 15 novembre, à un nouvel accord. Après q…

PLF-2023 : Nadia Fettah présente les principales mesures fiscales

Temps de lecture : 5 minutes La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, a présenté, lundi 14 novembre, les principales mesures fiscales prévues dans le cadre d…

Les limites du PLF 2023 : analyse du Pr Nabil Adel

Temps de lecture : 9 minutes La trajectoire de ce projet de loi de Finances (PLF) n’annonce rien de bon. Ce dernier s’inscrit dans la continuité des précédents PLF, et ne prend pas…

Transparence fiscale : quels progrès réalisés par le Maroc ?

Temps de lecture : 5 minutes Un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), rendu public, ce mercredi 9 novembre, met en avant les progrè…

AFEM : la croissance durable au cœur de l’entrepreneuriat féminin

Temps de lecture : 5 minutes Le monde des entreprises et des affaires a connu plusieurs mutations ces dernières années. Prouver que ce secteur n’est pas l’apanage des hommes seulem…

Dégroupage : des experts évalueront le préjudice subi

Temps de lecture : 4 minutes C’est un feuilleton qui n’en finit pas. Après l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), c’est au tour…