Le blé ukrainien au menu du sommet Iran-Turquie-Russie

Temps de lecture : 5 minutes


Le blé ukrainien au menu du sommet Iran-Turquie-Russie

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 5 minutes

Les bombardements ont repris depuis quelques jours avec plus d’intensité dans le Donbass. Moscou a fait du contrôle total de cette région de l’est de l’Ukraine son principal objectif à court terme. Mais, selon le renseignement britannique, les forces armées russes doivent faire face à un grave manque d’effectifs, les chefs d’armée russes sont «confrontés à un dilemme» : déployer des réserves dans le Donbass ou se défendre contre les contre-attaques ukrainiennes dans le secteur sud-ouest de Kherson. «La Russie a du mal à maintenir une puissance de combat offensive efficace, depuis le début de l’invasion et ce problème risque de s’aggraver», relève la défense britannique dans son rapport quotidien. «Bien que la Russie puisse encore réaliser des gains territoriaux supplémentaires, son rythme opérationnel et sa vitesse de progression risquent d’être très lents sans une pause opérationnelle significative pour la réorganisation et la remise en état», notent les Britanniques.

Pour sa part, l’armée ukrainienne «maintient ses lignes défensives». Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que les forces ukrainiennes sont désormais «capables d’infliger des pertes logistiques importantes aux occupants» et qu’«il est de plus en plus difficile pour l’armée russe de tenir des positions dans les territoires capturés». Selon Valerii Zaluzhnyi, commandant en chef des forces armées d’Ukraine, les armes fournies par l’Occident à l’armée ukrainienne, notamment les systèmes de missiles américains Himars, font une différence notable sur le terrain, permettant aux forces ukrainiennes de «maintenir leurs lignes défensives». «Nous avons réussi à stabiliser la situation. Elle est compliquée, tendue, mais totalement sous contrôle. Un facteur important qui a contribué à maintenir nos frontières et nos positions défensives est l’arrivée en temps opportun des HIMARS M142s, qui livrent des frappes majeures aux points de contrôle ennemis, aux entrepôts de munitions et de carburant», a souligné le commandant.

Le Parlement ukrainien a voté, mardi, en faveur du limogeage du chef des services de sécurité (SBU) et de la procureure générale, proposé par le président Volodymyr Zelensky, ont annoncé plusieurs députés. «Le Parlement a voté pour mettre fin aux fonctions d’Iryna Venediktova au poste de procureure générale», a écrit sur Telegram le député David Arakhamia. Lundi, le président Zelensky a encore annoncé une «révision des cadres» au sein du SBU alors qu’au moins trois hauts responsables de cette organisation avaient été soupçonnés de haute trahison ces derniers mois. «Tout le monde attendait» des responsables limogés des «résultats plus tangibles» dans le «nettoyage des collaborateurs et traîtres» infiltrés dans leurs structures, a détaillé Andriï Smyrnov, chef adjoint de l’administration présidentielle. Les deux figures-clés du pouvoir à Kiev ont été suspendues, dimanche soir, dans un rare et dramatique remaniement, par Volodymyr Zelensky, soupçonnées d’avoir, au minimum, ignoré des cas de collaboration et de haute trahison au profit de l’envahisseur russe au sein de leurs administrations respectives.

Les présidents iranien, russe et turc se réunissent ce mardi à Téhéran pour des discussions axées principalement sur le conflit en Syrie, mais aussi sur la guerre en Ukraine et ses retombées sur les économies mondiales. Il s’agit du premier sommet présidé par Ebrahim Raïssi depuis son arrivée au pouvoir il y a un an et du deuxième déplacement à l’étranger du président russe, Vladimir Poutine, depuis le lancement de son offensive en Ukraine, le 24 février. Ce sommet tripartite sera l’occasion pour Recep Tayyip Erdogan de se réunir avec Vladimir Poutine pour la première fois depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. La Turquie, membre de l’OTAN, a essayé de maintenir le contact avec les deux pays, proposant sa médiation à plusieurs reprises. Les deux chefs d’État parleront à Téhéran de mécanismes pour permettre les exportations de céréales d’Ukraine, bloquées dans ce pays par l’offensive militaire russe au risque de provoquer une crise alimentaire mondiale. «Premièrement, nous sommes prêts à continuer le travail dans cette direction, deuxièmement, cette thématique va être discutée par les présidents» Poutine et Erdogan, a expliqué lundi le conseiller diplomatique du Kremlin, Iouri Ouchakov, cité par les médias russes. Le ministère russe de la Défense avait indiqué vendredi qu’un «document final» serait prêt sous peu pour permettre l’exportation de céréales d’Ukraine. L’accord négocié par l’intermédiaire de l’ONU vise à faire sortir par la mer Noire quelque 20 millions de tonnes de céréales bloquées dans des silos ukrainiens à cause de l’offensive menée par la Russie en Ukraine.

L’Union européenne a ouvert mardi les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord, deux pays bloqués dans l’antichambre de l’Union depuis huit et dix-sept ans. Pour Ursula Von der Leyen, présidente de l’exécutif européen, «C’est un moment historique». «C’est ce que vos citoyens ont attendu si longtemps et […] c’est ce qu’ils méritent», ajoute-t-elle. Lundi, les Vingt-sept ont donné leur accord à l’ouverture de négociations pour intégrer les deux pays, la Macédoine du Nord étant candidate depuis 2005 et l’Albanie depuis 2014.


Recommandé pour vous

Le scénario d’une frappe nucléaire contre l’Ukraine, une menace réelle

Temps de lecture : 4 minutes

«Je vais le répéter encore une fois pour les oreilles sourdes (…): la Russie a le droit d…

Territoires ukrainiens bientôt annexés par la Russie, nouvelle escalade dans le conflit

Temps de lecture : 4 minutes

La Russie achève mardi 27 septembre l’organisation des référendums d’annexion dans quatre terri…

Iran : les manifestations ont coûté la vie à plus de 75 personnes

Temps de lecture : 1 minute

Les manifestations en Iran continuent de faire des victimes. Plus de 75 personnes ont été tuées…

Pluies diluviennes aux Canaries : plus de 200 vols annulés

Temps de lecture : 1 minute

Depuis dimanche, plus de 200 vols ont été annulés aux Canaries en raison d…

Italie : victoire historique pour l’extrême droite

Temps de lecture : 1 minute

Giorgia Meloni et son parti Fratelli d’Italia ont frappé un grand coup lors des législativ…

Le prédicateur Youssef al-Qaradawi tire sa révérence

Temps de lecture : 1 minute

Le théologien, prédicateur et universitaire qatarien d’origine égyptienne, Youssef al-Qara…

Quelles régions ukrainiennes voudront faire partie de la Russie ?

Temps de lecture : 3 minutes

Bien que «la situation militaire reste complexe» sur le sol ukrainien, des «référendums» d’anne…

Russie : mouvement de colère après l’annonce de la mobilisation des réservistes

Temps de lecture : 4 minutes

Dmitri Medvedev, ancien président russe, a déclaré que toutes les armes de l’arsenal de Moscou,…

États-Unis : la Fed relève ses taux de 0,75 point

Temps de lecture : 1 minute

La Banque centrale américaine (Fed) a annoncé, mercredi 21 septembre, une hausse de 0,75 points …

Guerre en Ukraine : les nouvelles menaces de Poutine

Temps de lecture : 4 minutes

Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé ce mercredi la mobilisation partielle de l’armé…

Séisme au Mexique : mise en place d’une cellule de suivi pour les ressortissants marocains

Temps de lecture : 1 minute

Suite au fort séisme qui a frappé lundi dernier l’ouest du Mexique, faisant deux morts et …

Affaire Brahim Saadoun : le délai pour interjeter appel est prolongé

Temps de lecture : 1 minute

Le délai permettant à Brahim Saadoun, condamné à la peine de mort avec deux Britanniques, d’inte…