Guerre en Ukraine : tensions à la centrale nucléaire de Zaporijjia et nouvelles exportations de blé

Temps de lecture : 4 minutes


Guerre en Ukraine : tensions à la centrale nucléaire de Zaporijjia et nouvelles exportations de blé

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 4 minutes

Selon le ministère de la défense britannique, l’invasion russe faiblit et «commence à échouer dans de nombreux domaines». «Ils ont échoué jusqu’à présent et ne réussiront probablement jamais à occuper l’Ukraine», a déclaré le ministre de la défense britannique, Ben Wallace, jeudi 11 août. «Le président Poutine a fait le pari qu’en août (…) nous nous serions tous lassés du conflit (…). Eh bien, nous prouvons le contraire aujourd’hui», a-t-il ajouté.

Le site de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupé par les forces russes, a de nouveau été bombardé jeudi, quelques heures avant la tenue de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU. Kiev et Moscou, s’en rejettent encore mutuellement la responsabilité. Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a réclamé, jeudi, devant l’Organisation des Nations unies (ONU), l’accès à la centrale. «L’heure est grave, et l’AIEA doit être autorisée à mener sa mission à Zaporijia aussi vite que possible», a déclaré Rafael Grossi. «Le temps presse», a-t-il insisté, alors que l’AIEA tente, depuis des semaines, d’envoyer une mission pour inspecter la centrale.
Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a pour sa part appelé, jeudi soir, la communauté internationale à réagir immédiatement «pour chasser les occupants de la centrale de Zaporijjia».

L’Union européenne (UE), devrait discuter, fin août, une interdiction de visas pour tous les Russes afin de sanctionner Moscou pour la guerre en Ukraine, a affirmé vendredi le chef de la diplomatie tchèque, Jan Lipavsky, dont le pays préside le Conseil de l’UE. «L’interdiction totale des visas russes par tous les États membres de l’UE pourrait être une autre sanction très efficace contre la Russie», a plaidé Lipavsky. Le ministre va sonder ses homologues lors d’une réunion informelle fin août à Prague. «En cette période d’agression russe, que le Kremlin ne cesse d’intensifier, il ne peut être question de tourisme comme à l’ordinaire pour les citoyens russes», a-t-il soutenu. Le ministre tchèque doit toutefois convaincre le chef de la diplomatie européenne, l’Espagnol Josep Borrell, qui préside les conseils des ministres des Affaires étrangères et de la Défense. Les propositions de sanctions étant une de ses prérogatives. Plus tôt dans la semaine, le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba plaidait pour une telle mesure avec l’appui de l’Estonie et la Finlande. «Les Russes soutiennent massivement la guerre, applaudissent les frappes de missiles sur les villes ukrainiennes et les meurtres d’Ukrainiens. Laissez donc les touristes russes profiter de la Russie», a-t-il déclaré.

De plus, deux nouveaux navires chargés de céréales ont quitté l’Ukraine ce vendredi matin. Une première depuis la reprise des exportations ukrainiennes de céréales, a annoncé le ministère de la défense turc. Jusqu’ici, les navires ayant quitté l’Ukraine étaient chargés de céréales fourragères ou destinées à entrer dans la composition de biocarburants. Transportant la première exportation de blé ukrainien par la mer depuis plus de cinq mois, le navire Sormovsky, qui bat pavillon du Bélize, a ainsi quitté vendredi matin le port de Tchernomorsk avec une cargaison de 3.050 tonnes de blé en direction de la province turque de Tekirdag, qui borde la mer de Marmara. L’autre navire parti ce vendredi de Ioujne, le Star-Laura, qui bat pavillon des îles Marshall, transporte à son bord 60.000 tonnes de maïs destinées à l’Iran. Au total, quatorze navires chargés de céréales ont quitté la côte méridionale de l’Ukraine au cours des deux dernières semaines, en application de l’accord signé par la Russie et l’Ukraine sous l’égide des Nations unies et de la Turquie. À ce stade, les exportations de céréales des deux dernières semaines n’étaient pas destinées aux pays les plus fragilisés par la crise alimentaire mondiale, mais le ministre des infrastructures ukrainien, Oleksandr Kubrakov, a annoncé jeudi que les autorités ukrainiennes étaient prêtes à charger 23.000 tonnes de céréales destinées à l’Éthiopie à bord d’un navire attendu vendredi.


Recommandé pour vous

Le Parlement russe ratifie la loi sur l’annexion des territoires ukrainiens

Temps de lecture : 3 minutes

Les députés de la Douma, chambre basse du Parlement, ont approuvé, lundi, à l’unanimité la loi …

Nobel : le prix de médecine décerné à Svante Pääbo pour ses découvertes sur l’évolution humaine

Temps de lecture : 1 minute

Le prix Nobel de médecine a été décerné lundi à Svante Pääbo, un généticien suédois dont les tra…

Indonésie : au moins 174 morts après un mouvement de foule dans un stade de football

Temps de lecture : 2 minutes

Le bilan du mouvement de foule survenu après un match de football en Indonésie s’est élev…

Fin de cavale, l’imam Hassan Iquioussen arrêté en Belgique

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre de la Justice belge a confirmé ce vendredi l’arrestation de l’imam Hassan Iquioussen…

Poutine officialise l’annexion de «quatre nouvelles régions russes puisque c’est la volonté» de la population ukrainienne

Temps de lecture : 7 minutes

Le président russe, Vladimir Poutine, a formalisé ce vendredi l’annexion par la Russie de quatr…

L’annexion des territoires ukrainiens par la Russie, officielle dès vendredi

Temps de lecture : 3 minutes

Les responsables pro-russes des régions de Donetsk, de Zaporijjia et de Kherson vont se réunir …

La Russie en expansion sur le territoire ukrainien

Temps de lecture : 5 minutes

Sept mois après le début de l’offensive russe en Ukraine, les quatre régions – Louhansk, Donets…

Arabie saoudite : le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé premier ministre

Temps de lecture : 1 minute

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a été nommé premier ministre, selon …

Le scénario d’une frappe nucléaire contre l’Ukraine, une menace réelle

Temps de lecture : 4 minutes

«Je vais le répéter encore une fois pour les oreilles sourdes (…): la Russie a le droit d…

Territoires ukrainiens bientôt annexés par la Russie, nouvelle escalade dans le conflit

Temps de lecture : 4 minutes

La Russie achève mardi 27 septembre l’organisation des référendums d’annexion dans quatre terri…

Iran : les manifestations ont coûté la vie à plus de 75 personnes

Temps de lecture : 1 minute

Les manifestations en Iran continuent de faire des victimes. Plus de 75 personnes ont été tuées…

Pluies diluviennes aux Canaries : plus de 200 vols annulés

Temps de lecture : 1 minute

Depuis dimanche, plus de 200 vols ont été annulés aux Canaries en raison d…