Étudiants d’Ukraine : les nuages commencent à se dissiper

Temps de lecture : 4 minutes


Étudiants en médecine de retour d’Ukraine : ce qu’il faut savoir sur les concours d’intégration

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Enfin une solution concrète pour réintégrer les étudiants marocains de retour d’Ukraine. Après concertation avec les facultés privées, il a été décidé d’organiser, le 24 septembre, 13 concours pour les étudiants en médecine. C’est ce qu’a annoncé ce jeudi le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui. Les résultats seront publiés le jour même, tandis que les inscriptions pour la nouvelle rentrée universitaire sont prévues du 27 au 30 septembre. Précisions.

Temps de lecture : 4 minutes

Les étudiants marocains rentrés d’Ukraine entrevoient enfin une lueur d’espoir. Des concours d’intégration seront organisés en leur faveur aux facultés privées de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire le 24 septembre prochain.

Après avoir annoncé cette décision, Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, a souligné que les résultats de ces concours seront affichés le même jour.

Lire aussi : Étudiants marocains d’Ukraine : des nouveautés annoncées par le gouvernement

 

13 concours organisés le même jour

Le ministre a révélé que 13 concours d’accès seront organisés le même jour pour tous les étudiants, à l’exception de ceux qui ont terminé leurs études à distance, soulignant que la tutelle reconnaîtra leur réussite.

Les concours se dérouleront à l’Université Mohammed VI des sciences de la santé de Casablanca pour la branche médecine, à l’Hôpital universitaire Cheikh Khalifa de Rabat pour la branche pharmacie et à l’Université internationale de Rabat pour la branche médecine dentaire.

Lire aussi : Intégration des étudiants d’Ukraine : les solutions proposées sont-elles viables ?

 

800 étudiants passeront les concours

S’agissant du nombre des étudiants inscrits sur la plateforme électronique mise en place par le ministère pour passer ces concours, il a atteint 800 étudiants.

L’examen «déterminera le nombre des sièges qui seront consacrés à ces étudiants par les facultés privées», précise le chef du département. Quant aux inscriptions dans ces facultés, elles seront ouvertes du 27 au 30 septembre prochain.

En outre, un dispositif d’accompagnement est prévu pour les personnes qui vont réussir le concours. L’objectif est de les aider à mieux maîtriser la terminologie scientifique en français et à s’adapter au système académique national. Un processus qui peut prendre de 6 à 12 mois, a signalé le responsable.

Et d’ajouter que la tutelle a ouvert un dialogue avec les responsables des facultés privées afin de prendre en compte la situation financière des parents des élèves et de traiter leurs dossiers avec «une certaine souplesse».

Lire aussi : Étudiants marocains d’Ukraine : l’inquiétude monte à l’approche de la rentrée universitaire

 

Les stages de spécialisation seront effectués au Maroc

Pour les étudiants en médecine en cours de spécialisation, ils vont pouvoir, selon le ministre, réaliser leurs stages au Maroc sous la supervision des facultés de médecine et des structures hospitalières nationales publiques. Ces stages seront menés sur une durée de six mois, renouvelables après validation de la faculté concernée.

Cette solution a été validée par le ministère de l’Enseignement supérieur et celui de la Santé et de la Protection sociale, a-t-il affirmé.

À cet égard, Miraoui a précisé que son département est en cours de discussions avec l’ambassade de l’Ukraine pour faire valider cette solution, vu que le stage devra être reconnu par l’établissement de médecine ukrainien où l’étudiant fait ses études.

Concernant les autres spécialités, comme l’architecture, la topographie et la médecine vétérinaire, le ministre a indiqué qu’une rencontre sera tenue avec l’ensemble des secteurs concernés en vue de régler la situation des étudiants de ces filières. Cette réunion sera tenue vers la fin du mois de septembre 2022.

Une plateforme sera créée prochainement pour permettre à l’ensemble des étudiants rentrés d’Ukraine d’avoir toutes les informations nécessaires concernant leur parcours, a rassuré le ministre.

Lire aussi : Étudiants marocains d’Ukraine, un dossier qui sera résolu en juillet


Recommandé pour vous

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transport…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice …

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pol…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’évé…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H1…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas o…

Faut-il maintenir le changement d’heure ?

Temps de lecture : 5 minutes

Instauré principalement dans le but de réaliser des économies d’énergie, le changement d’heure …

Apprentissage et développement humain : les chiffres inquiètent

Temps de lecture : 5 minutes

Bien que l’apprentissage soit la clé du développement humain, le Maroc a encore du mal à s&rsqu…

Statut des enseignants-chercheurs : une réunion attendue avec le chef du gouvernement

Temps de lecture : 4 minutes

Les enseignants-chercheurs ne sont pas encore parvenus à un accord définitif sur la nouvelle ré…

Pénurie d’eau : il est temps d’agir !

Temps de lecture : 4 minutes

Le stress hydrique touche plusieurs régions du monde, dont le Maroc. Cette crise est due à plus…

CCME : 95% des jeunes marocains résidant en Europe visitent le Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

C’est un sondage qui vient confirmer l’attachement inébranlable que vouent les jeunes ressortis…

Avortement : retour sur les détails du décès de Meriem à Midelt

Temps de lecture : 4 minutes

Le débat sur l’avortement revient une nouvelle fois sur la scène nationale. La commune de Boumi…