Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Engrais : le Maroc devient le troisième fournisseur du Brésil

Engrais : le Maroc devient le troisième fournisseur du Brésil

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis le début de l’été, les exportations d’engrais marocains vers le Brésil ont connu une augmentation de 2,3 fois par rapport à la même période l’année précédente. Celles-ci ont atteint 147 millions de dollars, selon les données officielles du service statistique brésilien

Cette performance a propulsé le Maroc à la troisième place parmi les principaux fournisseurs d’engrais du Brésil, derrière la Russie en tête et le Canada en deuxième position. En juin de cette année, les exportations d’engrais russes vers le Brésil ont significativement augmenté pour atteindre 338 millions de dollars, marquant ainsi un record depuis mars 2023. Sur l’ensemble du mois, le Brésil a importé pour 378 millions de dollars d’engrais russes, reflétant une augmentation annuelle de 18% et mensuelle de 11%.

Lire aussi : Campagne agricole 2023/24 : quelles solutions en temps de crise?

Les engrais potassiques ont constitué le principal type exporté par la Russie, enregistrant une hausse de 8% sur un an pour atteindre 160 millions de dollars. Les engrais mixtes ont suivi avec une croissance de 41% pour un total de 129 millions de dollars, tandis que les engrais azotés ont complété le trio de tête avec des ventes de 49,5 millions de dollars, en hausse de 8% sur un an.

À noter également que la Russie maintient sa position dominante comme premier fournisseur d’engrais pour le Brésil, surpassant le Canada malgré une augmentation de 19 % de ses exportations, totalisant 184 millions de dollars. La Chine et l’Égypte complètent le Top 5 des fournisseurs, avec respectivement 127 millions et 80 millions de dollars d’exportations d’engrais vers le Brésil.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

engrais maroc brésil

SOMAS : inauguration d’une quatrième cavité de stockage de gaz butane

La Société marocaine de stockage (SOMAS) a récemment franchi une étape importante dans le domaine de la sécurité énergétique avec l'inaugura…
engrais maroc brésil

La Tuta Absoluta cause des dégâts importants sur les tomates

La Tuta Absoluta ravage les cultures de tomates au Maroc, affectant gravement les producteurs. Selon Oussama Machi, producteur de légumes pr…
engrais maroc brésil

Réforme de la finance internationale : Lekjaa pour une plus grande implication des pays en développement

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a souligné vendredi à Rabat l'importance de réviser le modèle opérationnel et organisationn…
engrais maroc brésil

Dacia lance la fabrication du premier véhicule hybride «Made in Morocco»

L’usine Renault Group de Tanger vient de lancer la production du Dacia Jogger, le premier véhicule hybride fabriqué au Maroc. Destiné au mar…
engrais maroc brésil

Les retombées économiques des JO sur la France en question

Une étude réalisée par le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de Limoges au moment du dépôt de la candidature de Paris 2024, avait…
engrais maroc brésil

TGR : les recettes douanières en hausse de 8% au S1-2024

Les recettes douanières nettes du Maroc ont atteint près de 43,8 milliards de DH (MMDH) au cours des six premiers mois de 2024, marquant une…
engrais maroc brésil

L’ONCF modernise ses quais avec un nouveau système de contrôle d’accès

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé le lancement d'un ambitieux projet pour améliorer la sécurité et la fluidité sur ses q…
engrais maroc brésil

Aquaculture : l’ANDA dresse son bilan annuel

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) a tenu sa 23ème session du Conseil d’Administration à Rabat sous la préside…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire