Covid-19 : tout savoir sur la 4e dose de vaccin

Temps de lecture : 5 minutes


Covid-19 : tout savoir sur la 4e dose de vaccin

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Face à la recrudescence des cas Covid-19 ces dernières semaines, le ministère de la Santé et de la Protection sociale recommande l’adoption d’une 4ᵉ dose de vaccin pour faire face au virus durant cette période estivale, qui coïncide avec Aïd Al Adha. Qui est concerné par cette dose-rappel ? Les détails.

Temps de lecture : 5 minutes

Une hausse des cas, des recommandations sur le port du masque…et une nouvelle séquence de vaccination. Alors que près de 3.000 cas de Covid-19 sont, à l’heure actuelle, recensés en moyenne chaque jour au Maroc, la question de l’injection d’une 4e dose de vaccin est désormais préconisée, mais elle ne concerne pas toute la population. Elle cible pour l’instant les personnes les plus âgées et celles présentant des facteurs de comorbidité.

Lire aussi: Covid-19 : une nouvelle vague s’installe au Maroc 

 

Les recommandations du ministère

Les Marocains, qui ont déjà dû passer deux ou trois fois dans un centre de vaccination dédié pour se voir administrer les injections, devront s’y rendre à nouveau pour une 4e dose dite de rappel. Elle ne concerne qu’une partie de la population.

Sur la base des recommandations du Comité scientifique, le ministère a appelé, vendredi dernier, les personnes de plus de 60 ans en particulier ainsi que les personnes ayant des comorbidités à partir de 18 ans, à prendre cette 4e dose. Elle peut être administrée six mois après avoir reçu la troisième.

S’agissant des personnes dont l’infection par la Covid-19 a été récemment confirmée, elles peuvent recevoir cette dose de rappel quatre semaines après la fin de l’épisode infectieux.

Selon les dernières données, la 4e dose permet de restaurer le niveau d’anticorps procuré par le rappel précédent. Autrement dit, elle ne «booste» pas la protection, mais elle la rétablit. Ainsi, elle divise par deux le risque d’infection, et diminue fortement le risque d’une forme sévère ou d’un décès. Et c’est ce qui justifie ce nouveau rappel pour les plus fragiles.

Et pour les autres ? Pour l’instant, aucune décision n’a été rendue recommandant une 4e dose. Les variants qui sont apparus récemment sont significativement moins sévères, et l’immunité contre les formes graves est maintenue. En conséquence la stratégie vaccinale ne ciblerait que les personnes chez qui la vaccination fonctionne mal, ou pas du tout en raison d’un système immunitaire affaibli.

Par ailleurs, le département d’Aït Taleb a également insisté sur l’importance de se faire vacciner de la 3e dose «booster», quatre mois après avoir reçu la 2e.

Lire aussi: Covid-19 : « la 4e vague au Maroc ne va pas durer »

 

Combien de Marocains vaccinés ?

La compagne de vaccination au Maroc a été lancée le 28 janvier 2021 par le roi Mohammed VI. Depuis cette date, le Royaume a fait de la vaccination contre la Covid-19 l’enjeu sanitaire prioritaire de la lutte contre l’épidémie.

En quelques mois, le pays est parvenu à atteindre un niveau de vaccination élevé et une couverture vaccinale parmi les plus importantes en Afrique. Le pass vaccinal a d’ailleurs poussé une part très importante de la population à se vacciner. Cependant, la vaccination n’a pas suffi à enrayer totalement la maladie, mais elle protège des formes graves et offre une protection aux plus fragiles.

En un an et demi, le nombre d’injections se compte désormais en millions. Au 3 juillet 2021, 24.858.084 personnes ont déjà reçu la première dose. Un peu plus de 23 millions de personnes ont pris la deuxième dose, alors que 6.560.167 sont complètement vaccinés.

 

Ces pays qui ont franchi le pas de la quatrième dose de vaccin

 Israël, qui a eu un coup d’avance sur les autres États en matière de vaccination contre la Covid-19, a été le premier pays à préconiser une 4e dose pour l’ensemble de sa population de plus de 18 ans, estimant qu’elle permettait de multiplier 3 à 5 fois les anticorps par rapport à la 3e dose, et qu’elle réduisait le nombre de contaminations.

Ailleurs dans le monde, plusieurs pays ont lancé la 4e dose. Au Chili par exemple, seules les personnes immunodéprimées de plus de 12 ans sont éligibles à cette dose. En Espagne, le second rappel vaccinal est dédié aux plus vulnérables, notamment certains malades de cancer, les personnes transplantées, en dialyse ou encore les patients recevant un traitement immunosuppresseur. Même stratégie au Danemark. Pour sa part, la Hongrie a décidé de mettre la 4e dose de vaccin à la disposition des personnes qui en font la demande après consultation d’un médecin.

En France, cette dose de rappel n’est officiellement ouverte qu’aux Français âgés de plus de 60 ans, ainsi qu’à tous les patients immunodéprimés et les plus de 80 ans.


Recommandé pour vous

Qualité de vie numérique : le Maroc classé 71e au monde et 3e en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

La quatrième édition annuelle de l’indice de qualité numérique « Digital Quality of Life Index …

L’Boulevard : des festivités qui tournent au drame

Temps de lecture : 4 minutes

Après deux années d’absence, la première soirée de la 2ᵉ partie du festival L’Boulevard a viré …

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tanger…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le s…

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération …

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derniè…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le …

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transport…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice …

Pollution de l’air : risque accru d’arythmies cardiaques et de cancer du poumon

Temps de lecture : 3 minutes

Une nouvelle étude américaine révèle que le fait de respirer de minuscules particules d’air pol…

« Les Impériales 2022 » : une première journée riche en débats

Temps de lecture : 4 minutes

Deux ministres ont répondu présents à l’invitation des organisateurs de l’édition 2022 de l’évé…

Symptômes, vaccin, prévention…tout savoir sur la grippe saisonnière

Temps de lecture : 4 minutes

À l’instar des autres pays, le virus le plus répandu en cette période est le virus grippal A(H1…