Au 160e jour, Moscou et Kiev intensifient leurs offensives dans les territoires occupés

Temps de lecture : 3 minutes


Au 160e jour, Moscou et Kiev intensifient leurs offensives dans les territoires occupés 

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

L’Ukraine, qui a intensifié ses efforts pour reprendre les régions sous contrôle russe dans le Sud, a déclaré la semaine dernière avoir vu des preuves que Moscou redéployait ses forces pour défendre les territoires sous leur contrôle. Le ministère de la Défense russe a déclaré avoir détruit sept dépôts de munitions dans l’est et le sud du pays, y compris dans la région de Zaporijjia, rapporte Reuters, sans pour autant être en mesure de vérifier les rapports sur le champ de bataille. Dans la région de Kherson dans le Sud de l’Ukraine, trois personnes ont été tuées et cinq autres blessées par des tirs de mortier des forces russes contre un car servant à des évacuations, a déclaré la porte-parole du commandement sud de l’armée ukrainienne, Natalia Houmeniouk. L’attaque a eu lieu lundi alors que le bus se déplaçait entre Starossillia, un village sous contrôle russe, et la ville de Kryvy Rih, tenue par les forces ukrainiennes.

Pour Dmytro Kouleba, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, «la guerre de la Russie contre l’Ukraine n’est pas seulement une guerre d’agression mais une campagne de génocide visant à détruire les Ukrainiens en tant que groupe national. Les médias d’État et les responsables russes ont fomenté la haine envers les Ukrainiens bien avant l’invasion à grande échelle». Et d’accuser, «un signe évident de génocide est également la déportation forcée d’enfants ukrainiens des territoires occupés vers la Russie, les autorités russes facilitant leur adoption et leur éducation ultérieure par le programme d’études russe».

La Cour suprême russe a classé mardi le régiment ukrainien Azov, qui s’est illustré en défendant la ville portuaire de Marioupol, dans le sud-est de l’Ukraine et conquise par la Russie après un siège de plusieurs mois, comme «organisation terroriste», ce qui pourrait valoir de très lourdes poursuites à ses combattants faits prisonniers par la Russie. Citée par l’agence de presse publique TASS, une juge de la Cour suprême a déclaré «satisfaire la demande administrative du parquet général, reconnaître l’unité paramilitaire ukrainienne “Azov” comme organisation terroriste et interdire ses activités dans la Fédération de Russie». Elle a précisé que cette décision entrait en vigueur immédiatement.

Le Kremlin et les médias publics russes accusent le régiment Azov d’être un groupe néonazi ayant commis des crimes de guerre et menacent de punir très sévèrement ses membres. D’après la loi russe, les dirigeants d’une organisation terroriste risquent de quinze à vingt ans de prison, les simples membres entre cinq et dix ans. Le régiment Azov, une unité créée en 2014 par des volontaires puis intégrée dans l’armée régulière ukrainienne. Après des semaines de combats et de bombardements intenses, les derniers défenseurs de Marioupol, retranchés dans l’usine Azovstal, s’étaient finalement rendus en mai.


Recommandé pour vous

Guerre en Ukraine : tensions à la centrale nucléaire de Zaporijjia et nouvelles exportations de blé

Temps de lecture : 4 minutes

Selon le ministère de la défense britannique, l’invasion russe faiblit et «commence à échouer dans de nombreux domaines». «Ils ont échoué jusqu…

Centrale nucléaire de Zaporijjia : le Conseil de sécurité de l’ONU réuni en urgence, Guterres craint une «catastrophe»

Temps de lecture : 6 minutes

Dans son dernier bulletin d’information quotidien, le ministère de la Défense britannique affirme qu’«il est très peu probable que la Russie so…

Un des quatre « Beatles » présumés de Daech inculpé à Londres

Temps de lecture : 1 minute

Aine Leslie Davis a été arrêté hier, mercredi 10 août, à l’aéroport londonien de Luton alors qu’il revenait de Turquie, où il avait purgé sept a…

France : un homme tué par un tir de policier à l’aéroport de Roissy

Temps de lecture : 1 minute

Un homme a été tué, mercredi 10 août, à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en France, par un tir de policier après avoir brandi un couteau.

Centrale nucléaire de Zaporijjia : le G7 exige que la Russie rende le contrôle à l’Ukraine, Moscou veut la raccorder à la Crimée

Temps de lecture : 4 minutes

Sur le front militaire, les Russes ont continué mardi de bombarder plusieurs localités de l’est de l’Ukraine, des environs de Tcher…

Chaleur : l’Organisation météorologique mondiale alerte

Temps de lecture : 1 minute

Cette année, le mois de juillet a enregistré des températures très élevées dans de nombreuses régions du monde. Selon l’Organisation météo…

OTAN : les États-Unis ratifient l’adhésion de la Suède et de la Finlande

Temps de lecture : 1 minute

Le président américain, Joe Biden, a paraphé hier, mardi 9 août, la ratification par les États-Unis des adhésions de la Suède et de la Finlande …

WhatsApp : 3 nouvelles fonctionnalités de confidentialité bientôt ajoutées

Temps de lecture : 1 minute

La filiale de Meta, anciennement Facebook, vient d’annoncer que de nouvelles options de confidentialité seront ajoutées à l’application Wh…

Avec la guerre en Ukraine, la menace nucléaire demeure d’actualité

Temps de lecture : 5 minutes

De violents combats ont été rapportés mardi sur les lignes de front dans le Donbass, où les forces russes ont intensifié leurs offensives, lanç…

Dans le sud ukrainien, Zaporijia entre bombardements de la centrale nucléaire et référendum d’annexion à Moscou

Temps de lecture : 6 minutes

«La zone d’engagement dans le Donbass semble avoir diminué significativement au cours des deux dernières semaines. L’extrémité nord du saillant…

Accords d’Abraham: Israël prépare un Sommet pour les pays signataires

Temps de lecture : 1 minute

Deux ans après la signature des accords d’Abraham, qui ont vu Israël et quatre États arabes annoncer la normalisation de leurs relations, un som…

Le Maroc répond à l’extradition de Sébastien Raoult vers les États-Unis

Temps de lecture : 1 minute

Le Maroc est favorable à l’extradition du Français Sébastien Raoult vers les États-Unis. Ce dernier serait impliqué dans une affaire de cybercri…