Aller au contenu principal

Le taux de chômage frôle les 12%

Faisant face à une pandémie étouffante, le marché de l’emploi a pris un sacré coup. Le taux de chômage est passé de 9,2% à 11,9% au niveau national. Le chômage s’établit désormais à 1.429.000 personnes, soit une hausse de 322.000 personnes en une année. Le secteur de l’agriculture est l’un des secteurs les plus touchés par le chômage en 2020 avec une perte de 273.000 emplois.

Par Mohamed Laabi, Publié le 03/02/2021 à 19:53, mis à jour le 04/02/2021 à 08:15          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Le chômage atteint 11,9% au Maroc © Image d'illustration

Les récents chiffres du haut commissariat au plan (HCP) donnent froid dans le dos. Le taux de chômage est passé de 9,2% à 11,9% en 2020 (de 12,9% à 15,8% en milieu urbain et de 3,7% à 5,9% en milieu rural). Cela est dû principalement à la pandémie de la Covid-19 et à la campagne agricole chaotique de 2020. Le Maroc n’est pas loin de l’un des plus hauts taux de chômage enregistrés durant son histoire (12,5% en 2001).

Le HCP rapporte dans sa note d’information que le nombre de chômeurs est désormais de 1.429.000 chômeurs. L’organisme chargé de la production, de l’analyse et de la publication des statistiques officielles au Maroc a noté que cette hausse est la conséquence d’une augmentation de 224.000 chômeurs en milieu urbain et de 98.000 en milieu rural.

 

Le secteur de l’agriculture, sérieusement endommagé

Le secteur de l’agriculture, forêt et pêche est l’un des secteurs qui ont été les plus touchés par les pertes d’emplois. En effet, ce secteur a perdu 273.000 emplois au total en 2020. Il est suivi du secteur des services (107.000 postes), de l’Industrie (37.000 postes), et du BTP (9.000 postes). En ce qui concerne les femmes, les secteurs de l’agriculture, des forêts et de la pêche sont ceux où ils sont les moins confrontés au chômage avec une part de 43,3% de l’emploi féminin. Ces secteurs sont suivis par ceux des services avec 42,4% des parts de marché de l’emploi féminin et de l’industrie y compris l’artisanat, avec 13,8% comme part dans l’emploi féminin.

Lire aussi : Fonds d’investissement stratégique : une lueur d’espoir pour réduire le chômage

Plus d’un tiers des femmes (35,3%) sont des ouvrières ou des manœuvres agricoles ou de la pêche, 14% des manœuvres non agricoles ou des manutentionnaires des petits métiers, 12,4% des employées, 11,3% des artisanes ou des ouvrières qualifiées des métiers artisanaux, 8,8% des cadres supérieures et des membres des professions libérales, et 7,8% des exploitantes agricoles des pêcheuses, des forestières ou des chasseuses.

 

Le nombre d’heures travaillées en baisse

Le nombre d’heures travaillées par semaine a baissé de 20% de 494 millions heures à 394 millions heures, ce qui correspond à 2,1 millions emplois à temps plein.

Le volume d’heures travaillées par semaine est passé, en milieu urbain, de 300 millions à 237 millions d’heures (-21%) et de 194 à 157 millions d’heures en milieu rural (-19%). La baisse du volume de travail a concerné tous les secteurs, 49 millions d’heures dans les services (-20,4%), 24 millions d’heures dans l’agriculture, forêt et pêche (-17%), 14 millions d’heures dans l’industrie y compris l’artisanat (-22,3%) et 14 millions dans les BTP (-25,4%). De son côté, le nombre d’heures travaillées par semaine est passé de 45,2% à 37,5%. Il a nettement reculé dans le secteur des BTP, en passant de 46,8 à 35 heures, dans l’industrie (de 48,4 à 38, heures) et dans les services (48,6 à 39,4 heures).

La population active occupée en situation de sous-emploi a atteint 1.127.000 personnes contre 1.001.000 une année auparavant. Le taux de sous-emploi est passé de 9,2% à 10,7%, au niveau national, de 8,3% à 10,1% en milieu urbain et de 10,4% à 11,6% en milieu rural.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...