Aller au contenu principal

Attention au pain que vous consommez !

La Fédération marocaine des droits du consommateur a souligné dans un communiqué publié récemment que le pain consommé par les Marocains est source de cancers et de maladies, tels que l’eczéma, l’obésité et la dépression. Une modification génétique du blé utilisée, en plus d’une augmentation des quantités de sucre et de sel dans le pain seraient la source de risques graves de maladies.

Par Mohamed L., Publié le 27/01/2021, mis à jour le 27/01/2021          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Le pain que l'on consomme nuirait à la santé © DR

Halte au pain commercial. Une étude menée par la fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) tire la sonnette d’alarme sur le danger que constitue la consommation de pain sur la santé du citoyen. En effet, un communiqué de la FMDC publié ce lundi 25 janvier 2021 indique que le pain serait à l’origine de cancers et de plusieurs pathologies, tels que l’eczéma et différents types d’allergies. Le document repris par plusieurs sources médiatiques souligne que le pain présente des irrégularités dans sa fabrication.

Lire aussi : Plus de 30 millions de cas de cancer en plus d’ici 2040

Ainsi, «les produits céréaliers employés, tels que le blé, sont modifiés génétiquement par rapport au blé original», afin d’augmenter la hausse de productivité pour les producteurs, souligne la FMDC. De plus, le danger est aggravé par «l’usage de la levure chimique, et du chlore dans l’eau» sans oublier «l’augmentation des quantités de sucre et de sel à des proportions extravagantes (plus de trois grammes de sucre dans chaque unité de pain)», note le communiqué.

Communiqué

Appel à un secteur mieux réglementé

La Fédération marocaine des droits du consommateur appelle à un meilleur contrôle de la qualité et au respect des normes sanitaires dans la production du pain. Elle appelle également à la règlementation de ce secteur en contrôlant l’utilisation des pesticides par les agriculteurs, les moulins, les boulangeries et la qualité des produits importés.

Lire aussi : Pesticides : une série de mesures pour limiter les risques cancérigènes

«Même si les contrôles sont resserrés à la source, il faudrait aussi surveiller les boulangeries et autres lieux de commercialisation, dont l’informel. Il est inconcevable que le pain que consomment les Marocains ne soit pas conforme aux textes. Normalement, le pain doit faire 200 grammes, aujourd’hui, il ne dépasse pas les 170 grammes, en étant bourré de sel, mais aussi de sucre, ce qui est très dangereux pour les personnes souffrant de diabète, à titre d’exemple», souligne Bouazza Kherrati, président de la FMDC dans une déclaration accordée à Telquel. Le président de la FMDC ajoute que les Marocains ne consomment «qu’une composition chimique, et non du pain conforme aux normes sanitaires».

 

Ce que recommande la fédération

Un ensemble de recommandations ont été faites par la fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) pour réguler le secteur. Cette dernière invite les producteurs et les agriculteurs à la mise en place d’un registre d’utilisation de pesticides. Elle appelle également les propriétaires de moulins, de boulangeries et de dépôts de graines de disposer d’une accréditation sanitaire et à mettre en place un système de contrôle sanitaire à l’importation.

Lire aussi : Pesticides : l’ONSSA réexaminera des produits en 2021

Par ailleurs, La FMDC recommande de ne pas utiliser la farine sans fibres dans la fabrication du pain. Elle souhaite aussi voir une formalisation des quantités de sel et une révision du cadre juridique relatif à la fabrication du pain.

Soulignons enfin que la consommation annuelle de sucre par le citoyen marocain est beaucoup plus élevée que la moyenne mondiale. Le Marocain consomme 34 kilogrammes de sucre en moyenne par an contre une moyenne internationale annuelle de... 23 kilogrammes !

Suicide : le fléau silencieux

Deux nouveaux suicides dans la province de Chefchaouen. Ces derniers jours, un quadragénaire, divor...

La légalisation du cannabis vue par la presse nationale

Le Conseil de gouvernement réuni ce jeudi a entamé l’examen du projet de loi n° 13.21 portant usage...

La santé des reins : pourquoi faut-il en prendre soin ?

Vu que le rein est très discret, on parle peu de ses problèmes. Toutefois, les maladies rénales aff...

Covid-19 : nouvelle accélération de la cadence de vaccination

248.844 Marocains ont pu recevoir jeudi la première dose du vaccin contre la Covid-19. Le nombre to...

Tramway Casablanca : risque de perturbations/coupures d’eau

La société délégataire Lydec annonce sur son site que dans le cadre de la finalisation des travaux de déviation des réseaux d’eau et d’électricité liée aux chantiers des futures lignes T3 et T4 du Tra...

Perturbations de la navigation : Maroc Telecom s’explique

Ce mercredi 24 février, l'opérateur Maroc Telecom a publié un communiqué dans lequel il explique les raisons des perturbations de la navigation. «Dans le cadre de la maintenance régulière des infrastr...

lebief.ma - banniere-covid