Le Maroc se prépare pour les vagues de froid

Temps de lecture : 5 minutes


Le Maroc se prépare pour les imminentes vagues de froid

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le ministère de l’Intérieur et les autorités régionales du Maroc ont commencé à préparer la campagne nationale de protection contre les vagues de froid. Cette campagne annuelle, lancée en 2007, vise à aider les populations touchées par les rudes conditions climatiques hivernales. Plusieurs provinces du Royaume ont déjà entamé les préparatifs pour cette initiative, notamment à Taza, Jerada, Guercif et Khémisset.

Temps de lecture : 5 minutes

Comme chaque hiver depuis 2007, le Maroc se prépara à lancer sa campagne de lutte contre les vagues de froid dans les régions enclavées. Le plan du ministère de l’Intérieur prévoit traditionnellement de fournir aux villages des produits de base, du chauffage et des aliments pour le bétail, ainsi que de les relier aux systèmes de télécommunications. La Gendarmerie royale prépare également ses hélicoptères pour des missions d’urgence, comme les accouchements de femmes enceintes ou la disparition de personnes dans les montagnes enneigées, indique Aujourd’hui le Maroc (ALM) dans son édition de ce mardi 1er décembre. Le gouvernement coordonne cette campagne nationale avec les autorités locales afin d’adapter les mesures de prévention en fonction des spécificités de chaque région montagneuse.



 



Le démarrage de la mobilisation régionale et provinciale



À Taza, les autorités locales ont prévu plusieurs visites de terrain dans des villages isolés. Au cours de ces visites, elles prévoient de distribuer des couvertures, du bois de chauffage et des produits alimentaires. Des médecins désignés par la direction régionale de la santé participeront également à ces déplacements afin d’offrir des consultations médicales et des conseils aux populations des villages isolés. Selon le gouvernorat de Taza, la campagne régionale bénéficiera cette année à au moins 17.000 citoyens résidant dans 58 villages répartis dans sept localités administratives. Pour le moment, les équipements dont dispose la direction provinciale comprennent deux niveleuses, trois chargeurs, trois chargeurs étraves et quatre camions étraves.



Mabrouk Tabet, gouverneur de la province de Jerada, a pour sa part souligné ce lundi les dispositions mises en place dans sa province, et ce lors d’une réunion consacrée aux actions et mesures proactives adoptées pour atténuer les effets de la vague de froid pour la saison hivernale 2020-2021. Selon lui, une équipe médicale de 19 médecins et infirmiers, deux véhicules tout-terrain et dix unités mobiles ont été mobilisés dans ce sens. Et «pour les opérations de déneigement, les engins mobilisés sont au nombre de 49, dont 30 du secteur public et 19 du privé», rapporte 2M.



À Khémisset, cinq communes et dix douars sont concernés par cette opération hivernale. ALM indique qu’un «staff médical, composé de cinq médecins et 15 infirmiers, a été mobilisé spécialement pour mener des campagnes dans les communes concernées, en plus de la fourniture de médicaments et de matériel médical». Un parcours de prise en charge des cas particuliers (personnes souffrant de maladies incurables, enfants, femmes enceintes) a également été mis en place pour acheminer ces derniers vers le centre de santé puis vers l’hôpital provincial. Et en termes d’équipements, un poste de commandement a été réalisé pour approvisionner les personnes dans le besoin en matériaux, vêtements, pièces de rechange et stock de carburant.



Outre Taza, Jerada et Khémisset, quatre communes territoriales de Guercif, à savoir Berkine, Ras Leksar, Sebbab et Lemrija, totalisant 36 douars et quelque 5.000 ménages, vont également bénéficier de la campagne de lutte contre les vagues de froid cette année. La Vie Éco indique que les autorités locales ont estimé que «les besoins des habitants de ces communes, en cas d’enclavement lié aux conditions climatiques, ont été évalués à 5.000 paniers alimentaires et 10.000 couvertures». En prévoyance des chutes de neige et du blocage des routes, la direction provinciale prévoit d’utiliser les moyens d’intervention suivants : «un camion étrave, deux chargeurs et une niveleuse, deux chargeurs sur pneus et une niveleuse appartenant au Conseil provincial et un chargeur sur pneus relevant du groupement des communes El Fath». La même source soutient qu’à l’instar des autres provinces,  des caravanes médicales sont prévues au profit des habitants des douars les plus vulnérables à la vague de froid. Ces caravanes seront composées de quatre médecins généralistes et quatre médecins spécialistes respectivement en gynécologie-obstétrique, en pédiatrie, en otorhinolaryngologie et en cardiologie.



 



Enfin, rappelons qu’en 2019, la campagne a bénéficié à plus de 736.000 Marocains vivant dans 1.753 villages isolés répartis dans 27 provinces différentes. Reste à savoir si cette année le gouvernement pourra soutenir le même nombre de personnes ou non, compte tenu des défis que les autorités pourraient devoir relever en raison de la Covid-19.


Maroc, Ministère de l’Intérieur, Vague de froid, ministère de l'Intérieur

Recommandé pour vous

Eaux de baignade : 88,14% des plages marocaines déclarées conformes

Temps de lecture : 5 minutes

La saison estivale 2022 est marquée par la relance du secteur touristique. L’ouverture des frontières maritimes et aériennes, ainsi que le lan…

Covid-19 : une nouvelle vague s’installe au Maroc

Temps de lecture : 4 minutes

Le Maroc enregistre une nouvelle détérioration de la situation épidémiologique. Bien que le nombre d’infections ne soit pas encore alarmant, m…

Harcèlement sexuel : comprendre l’affaire Jacques Bouthier

Temps de lecture : 4 minutes

Emprisonné en France depuis mai dernier, l’ancien PDG du groupe Assu 2000, rebaptisé Vilavi, a fait l’objet de quatre plaintes déposées par de…

Étudiants marocains d’Ukraine, un dossier qui sera résolu en juillet

Temps de lecture : 6 minutes

Le dossier des étudiants marocains rentrés d’Ukraine sera définitivement réglé en juillet prochain. C’est ce qu’a indiqué, mardi 21 juin à Rab…

Maroc : l’abolition de la peine de mort n’est toujours pas envisagée

Temps de lecture : 5 minutes

Au Maroc, bien que les peines de mort soient encore prononcées, leurs exécutions sont toujours reportées. Depuis les exécutions effectuées en …

Code pénal : le CNDH présente un projet d’avis sur les peines alternatives

Temps de lecture : 5 minutes

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a examiné, samedi 18 juin, à Rabat, lors de la 8eme session de son assemblée générale ordinai…

Aïd Al-Adha : quid des prix du cheptel

Temps de lecture : 5 minutes

Prévu début juillet, Aïd Al-Adha est non seulement une fête religieuse, mais aussi une tradition culturelle particulière. Pour cette célébrati…

Bac 2022 : coup d’envoi des épreuves de la session ordinaire

Temps de lecture : 4 minutes

La période des épreuves du baccalauréat est de retour. Comme chaque année, cette période est très stressante pour des milliers d’élèves qui am…

Variole du singe : faut-il craindre une nouvelle épidémie ?

Temps de lecture : 4 minutes

En mai 2022, le Royaume-Uni a enregistré son premier cas de variole du singe. Une nouvelle qui a inquiété le monde entier, qui est une nouvell…

Egalité dans l’héritage : le débat revient au devant de la scène

Temps de lecture : 5 minutes

La question de l’égalité dans l’héritage, entre femme et homme, continue de susciter une large polémique au Maroc entre intellectuels, cherche…

Protection sociale : beaucoup reste à faire

Temps de lecture : 5 minutes

Accompagné des ministres Abdelouafi Laftit, Khalid Aït Taleb, Mohamed Sadiki, Fatim-Zahra Ammor et Faouzi Lekjaa, le chef du gouvernement a re…

Canicule : quelles sont les précautions à prendre ?

Temps de lecture : 3 minutes

Le Maroc connaît ces derniers jours un épisode de très forte chaleur. Les températures s’élèvent, voire même dépassent, les 40°C dans certaine…