Aller au contenu principal

Peine capitale pour le cerveau des attentats du 16 mai

Par Khansaa B., Publié le 22/10/2020, mis à jour le 22/10/2020
Teaser Media
attentats du 16 mai 2003

Dans son édition de ce jeudi 22 octobre, le quotidien arabophone Assabah rapporte que le cerveau de la série de cinq attentats suicides terroristes survenue le 16 mai 2003 à Casablanca a été condamné, ce lundi 19 octobre, en première instance, à la peine capitale. Selon le journal, le prévenu est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation, dont : constitution de bande criminelle ; tentative de meurtre prémédité et tentative de destruction de lieux publics aux moyens d’explosifs.

Cette sentence intervient plus de 17 ans après les attentats du 16 mai, qui se sont produits quelques jours après des attaques visant des investissements occidentaux à Riyad en Arabie saoudite. Ils ont été exécutés par une dizaine de terroristes originaires du bidonville de Sidi Moumen, faisant un total de 45 victimes, dont 12 kamikazes, et d’une centaine de blessés. Ces attentats avaient ciblé un hôtel et un restaurant accueillant des clients étrangers, le bâtiment de l’alliance israélite, le cimetière juif de la ville ainsi que le consulat de Belgique.

Notons que depuis les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca et l’explosion du café Argana à Marrakech en avril 2011, le Maroc a fait un grand travail en termes de lutte contre le terrorisme. Le Royaume, dont la stratégie a été saluée par plusieurs pays notamment les États-Unis et l’Espagne, est devenu une référence internationale dans ce domaine.

Covid-19 : Interpol met en garde contre le risque de vol des vaccins

Interpol vient de lancer une alerte mondiale adressée à ses 194 pays membres, dont le Maroc, afin de les prévenir du risque d’éventuelles attaques de réseaux criminels visant le pillage et le vol de v...

Vaccination contre la Covid-19 : les étapes à suivre

Le Maroc lance cette semaine sa campagne de vaccination. À cet effet, le portail “Liqahcorona.ma” a...

Mariage des mineures : l’accélération de l’amendement de la loi s’impose

Dans son édition de ce lundi 25 janvier, le quotidien arabophone Bayane Al-Youm rapporte que les députés aspirent à amender le Code de la famille, dont certaines dispositions sont jugées discriminatoi...

Casablanca : date de déploiement des nouveaux bus

Dimanche 24 janvier, citant Saïd Rafik, le président de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) Al Baida, la MAP a annoncé que la société Alsa, opérateur de transport par autobus dans le G...

La campagne de vaccination démarre la semaine prochaine

Le ministère de la Santé a annoncé le démarrage officiel de la campagne de vaccination anti-Covid-19 la semaine prochaine. Dans un communiqué, le ministère précise que le Maroc a réceptionné aujourd'h...

Violences faites aux femmes : 2M et la DGSN lancent une campagne

En partenariat avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), 2M.ma lance une campagne digitale de sensibilisation et de protection contre les violences faites aux femmes. Intitulée : Al ou...