Image d'illustration

Temps de lecture : 3 minutes


Journée de la colère : le bras de fer parents d’élèves-écoles privées s’envenime

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Face au refus de certains parents d’élèves de s’acquitter des frais de scolarité de leurs enfants, plusieurs écoles privées ont décidé que la livraison des bulletins, des attestations de départ et des diplômes de baccalauréat ainsi que la réinscription seront désormais conditionnées par le règlement des factures impayées. En réponse, la Fédération des parents d’élèves a décrété le mercredi 29 juillet «Journée de la colère», programmant une manifestation devant les directions provinciales du ministère de l’Éducation nationale.

Temps de lecture : 3 minutes

Le bras de fer parents d’élèves-écoles privées se poursuit. Dans sa livraison de ce mardi 28 juillet, Al Ahdath Al Maghribia rapporte que le mercredi 29 juillet a été décrété «Journée de la colère» par la Fédération des parents d’élèves des établissements privés. Le journal explique que cette dernière a organisé une manifestation à partir de 10 heures du matin, devant les directions provinciales du ministère de l’Éducation nationale. De par cette protestation, les parents dénoncent les manipulations illégales des établissements privés. Ils soutiennent que lesdites écoles refusent de leur livrer les bulletins scolaires, les résultats de fin d’année, les diplômes du baccalauréat et les certificats de départ de leurs enfants et refusent leur réinscription de l’année prochaine, tant que le règlement du dernier trimestre scolaire n’a pas été effectué.



D’après EcoActu, cette stratégie coercitive va à l’encontre de «la loi 06-00 formant statut de l’enseignement scolaire privé» qui «préserve les droits des élèves en interdisant toute prise en otage». En effet, plusieurs décisions de justice condamnent ce chantage «et confirment le droit de l’élève et de son tuteur à retirer les documents administratifs auprès des établissements privés», ajoute la même source.



Mohammed Ennahili, coordinateur national de l’Union des parents d’élèves de l’enseignement privé au Maroc, a assuré à nos confrères avoir envoyé le 17 juillet une lettre appelant Saïd Amzazi, ministre de l’Éducation, à intervenir et mettre fin aux injustices que subissent les élèves et leurs parents. Face au silence de la tutelle, la Fédération s’est tournée vers les parents, les invitant à déposer des plaintes ce lundi 27 juillet auprès des directeurs régionaux du département d’Amzazi, ainsi qu’à prendre part aux sit-in de ce mercredi.



 



Enfin, ce conflit dure depuis quelques mois maintenant et risque de compliquer davantage la situation de crise que connait actuellement le Maroc, en raison du Covid-19. Pour EcoActu «l’Exécutif ne veut pas trop se mouiller le maillot pour ne pas froisser le secteur de l’enseignement privé qui soulage l’État dans la prise en charge de plus d’un million d’étudiants». Al Ahdath Al Maghribia estime pour sa part qu’aucune des deux parties prenantes n’est à blâmer, vu que plusieurs parents, impactés par les répercussions de la pandémie, sont dans l’incapacité de s’acquitter de leurs impayés, et que les écoles privées de leur côté n’ont pas pu bénéficier des subventions du Fonds spécial Covid-19 parce qu’elles ont dû poursuivre leur activité à distance malgré le confinement. Aujourd’hui, seule une intervention rapide du gouvernement pourrait peut-être mettre fin à cette guerre.



Recommandé pour vous

OMP : zoom sur les dysfonctionnements des prisons marocaines

Temps de lecture : 5 minutes

L’Observatoire marocain des prisons (OMP) a présenté, jeudi 4 août à Rabat, les grandes lignes sur « la situation des prisons et des détenus a…

Voyages à l’étranger : quelles sont les conditions en vigueur ?

Temps de lecture : 4 minutes

Alors que l’été bat son plein, les Marocains sont en quête des destinations de vacances les plus intéressantes. Si certains préfèrent visiter …

Pénurie de compétences : plusieurs pays assouplissent leurs lois sur la migration régulière

Temps de lecture : 5 minutes

C’est désormais une évidence, la crise sanitaire a bouleversé le monde du travail. Les pénuries de travailleurs atteignent des records. Une ré…

Crise hydrique : le Maroc a soif

Temps de lecture : 4 minutes

La situation hydrique du Maroc est de plus en plus critique. La sécheresse, la chute des taux de remplissage des barrages, la désertification …

Intoxication alimentaire : un fléau qui s’aggrave en été  

Temps de lecture : 3 minutes

Une intoxication alimentaire survient après la digestion d’une bactérie, d’un virus, d’un parasite ou d’un produit chimique toxique. Ce malais…

Tout savoir sur l’affaire Sébastien Raoult

Temps de lecture : 5 minutes

Sous le coup d’une « notice rouge » Interpol (une demande internationale de localisation et d’arrestation en attendant une extradition, ou tou…

Variole du singe : une propagation mondiale

Temps de lecture : 4 minutes

La Variole du singe continue de se propager partout dans le monde. Le nombre de cas ne cesse pas de croitre, ce qui inquiète de plus en plus l…

Baignade dans les barrages : une aventure à haut risque

Temps de lecture : 4 minutes

Pour affronter les épisodes de canicule, de nombreuses personnes se tournent vers la baignade pour se rafraichir. Qu’elle soit dans la mer, le…

Invasion de méduses : un phénomène annuel très gênant

Temps de lecture : 6 minutes

Chaque année, les plages du Nord du Royaume font de nouveau face à une invasion de méduses, l’animal marin le plus redouté par les nageurs.

Refonte du système sanitaire : l’union fait la force

Temps de lecture : 4 minutes

À travers le projet de loi-cadre n°06-22, relatif au système national de santé, la réforme du secteur portera sur la gouvernance, l’offre de s…

Les 4 campus de l’ISGA désormais reconnus par l’État : le point avec Dr Tawhid Chtioui

Temps de lecture : 6 minutes

Le groupe d’Institut supérieur de l’ingénierie et des affaires (ISGA) est l’un des plus anciens acteurs de l’enseignement supérieur privé au M…

Incendies : les feux embrasent les terres et causent des pertes humaines

Temps de lecture : 4 minutes

L’été est loin d’être terminé et le feu ne cesse de se propager dans les provinces du Nord. Plusieurs villes et villages, ainsi que leurs habi…




Pavé parallax 1