Temps de lecture : 5 minutes


HCP : le Covid-19 réduit de moitié les revenus des ménages

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Un nouveau rapport du Haut-commissariat au Plan (HCP) a été publié ce mercredi 22 juillet. Cette enquête fait partie d’un panel plus large qui vise à évaluer les comportements socioéconomiques et préventifs face à la pandémie du coronavirus. En mesurant l’impact de cette crise sanitaire sur les différentes classes socioprofessionnelles marocaines, le HCP a découvert que le revenu mensuel moyen des actifs occupés a baissé de moitié durant la période du confinement.

Temps de lecture : 5 minutes

La pandémie du coronavirus et le confinement qui s’en est suivi ont lourdement affecté les finances des différentes couches sociales du Maroc. Dans un rapport publié ce mercredi 22 juillet, le Haut-commissariat au Plan (HCP) révèle qu’il a mené une enquête «du 15 au 24 juin 2020, auprès d’un échantillon représentatif de 2169 ménages» pour mesurer l’impact de la crise sanitaire sur les revenus des citoyens. Il en ressort que le confinement a réduit de moitié le revenu mensuel moyen des actifs occupés. Il a baissé de 62% chez les travailleurs dans les zones rurales, de 46% chez les citadins, et de 52% chez les hommes contre 42% chez les femmes.



Selon l’enquête du HCP, ce repli mensuel «a atteint 74% parmi les artisans et ouvriers qualifiés, 71% parmi les ouvriers, 65% parmi les exploitants agricoles, 40% parmi les employés, 32% parmi les cadres moyens, 24% parmi les cadres supérieurs, 70% parmi les indépendants ou employeurs et 44% parmi les salariés». Ce sont surtout les revenus des salariés du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) qui ont été les plus touchés par cette pandémie ( 68% ), suivis de ceux opérant dans l’industrie (55%) et les services (39%). Le rapport indique que l’évaluation par classe sociale a révélé que le salaire mensuel des personnes actives «a baissé de 67% parmi les actifs occupés de la classe des 40% les plus pauvres, contre 32% parmi ceux de la classe des 20% les plus aisés».


revenus mensuels

 



Les résultats de cette période de confinement



Le HCP souligne dans son rapport que les revenus de 62% des actifs occupés exerçant une activité rémunérée (2 travailleurs sur 3) ont baissé lors du confinement, alors que ceux de 35% ont stagné, et seulement 3% ont vu leurs salaires augmenter. Cette baisse a touché pendant cette phase «70% de ruraux contre 59% de citadins et 65% d’hommes contre 51% de femmes». La même source soutient que les personnes les plus impactées sont les artisans et les ouvriers qualifiés (86%), les commerçants (84%), les exploitants agricoles (77%) et les cadres supérieurs (26%), dont 88% d’indépendants ou employeurs et 51% de salariés. «Selon le niveau de vie, la baisse des revenus a touché trois quarts (74%) des actifs occupés appartenant à la classe des 20% les plus défavorisés contre 44% parmi ceux de la classe des 20% les plus aisés», précise l’étude.



 



Les raisons de cette baisse de revenus



La fermeture des entreprises ou la réduction des effectifs ont été les deux principales raisons évoquées par 48% des personnes sondées, ayant arrêté de travailler pendant le confinement sanitaire. 40% des participants, dont 81% parmi les employeurs ou indépendants, ont cité l’arrêt d’une activité indépendante comme raison du repli de leurs ressources, tandis que les autres 7% (dont 14% de personnes souffrant de maladies chroniques, 13% de femmes et 11% de personnes âgées) avancent «la crainte d’une contamination».



 



Les chiffres du télétravail



Concernant le travail à distance ou le télétravail, le HCP indique que 16% des personnes en situation d’emploi ont adopté cette méthode, dont 24% de femmes contre 13% d’hommes, et 22% de citadins contre 5% de ruraux. 62% des cadres supérieurs ont eu recours à cette solution, «avec 47% à plein temps et 15% en alternance avec le travail en mode présentiel». De plus, elle a été adoptée «par 31% des actifs occupés exerçant dans le secteur des services, 21% de salariés, 10% d’employeurs ou indépendants» et 38% des individus appartenant à la classe la plus aisée, conclut le rapport.


Télétravail

 



Pour rappel, les résultats du volet portant sur les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 sur les revenus des ménages sont l’un des quatre modules thématiques couverts par le HCP dans son deuxième panel portant sur l’impact de la crise sanitaire sur la situation économique, sociale et psychologique de la population. L’objectif global de ces analyses est d’anticiper les comportements socioéconomiques et préventifs face au coronavirus et d’évaluer ses retombées sur les différentes catégories de la société en termes d’accès aux produits de base, à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi et au revenu.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…