HCP : le Covid-19 réduit de moitié les revenus des ménages

Temps de lecture : 5 minutes


HCP : le Covid-19 réduit de moitié les revenus des ménages

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Un nouveau rapport du Haut-commissariat au Plan (HCP) a été publié ce mercredi 22 juillet. Cette enquête fait partie d’un panel plus large qui vise à évaluer les comportements socioéconomiques et préventifs face à la pandémie du coronavirus. En mesurant l’impact de cette crise sanitaire sur les différentes classes socioprofessionnelles marocaines, le HCP a découvert que le revenu mensuel moyen des actifs occupés a baissé de moitié durant la période du confinement.

Temps de lecture : 5 minutes

La pandémie du coronavirus et le confinement qui s’en est suivi ont lourdement affecté les finances des différentes couches sociales du Maroc. Dans un rapport publié ce mercredi 22 juillet, le Haut-commissariat au Plan (HCP) révèle qu’il a mené une enquête «du 15 au 24 juin 2020, auprès d’un échantillon représentatif de 2169 ménages» pour mesurer l’impact de la crise sanitaire sur les revenus des citoyens. Il en ressort que le confinement a réduit de moitié le revenu mensuel moyen des actifs occupés. Il a baissé de 62% chez les travailleurs dans les zones rurales, de 46% chez les citadins, et de 52% chez les hommes contre 42% chez les femmes.



Selon l’enquête du HCP, ce repli mensuel «a atteint 74% parmi les artisans et ouvriers qualifiés, 71% parmi les ouvriers, 65% parmi les exploitants agricoles, 40% parmi les employés, 32% parmi les cadres moyens, 24% parmi les cadres supérieurs, 70% parmi les indépendants ou employeurs et 44% parmi les salariés». Ce sont surtout les revenus des salariés du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) qui ont été les plus touchés par cette pandémie ( 68% ), suivis de ceux opérant dans l’industrie (55%) et les services (39%). Le rapport indique que l’évaluation par classe sociale a révélé que le salaire mensuel des personnes actives «a baissé de 67% parmi les actifs occupés de la classe des 40% les plus pauvres, contre 32% parmi ceux de la classe des 20% les plus aisés».


revenus mensuels

 



Les résultats de cette période de confinement



Le HCP souligne dans son rapport que les revenus de 62% des actifs occupés exerçant une activité rémunérée (2 travailleurs sur 3) ont baissé lors du confinement, alors que ceux de 35% ont stagné, et seulement 3% ont vu leurs salaires augmenter. Cette baisse a touché pendant cette phase «70% de ruraux contre 59% de citadins et 65% d’hommes contre 51% de femmes». La même source soutient que les personnes les plus impactées sont les artisans et les ouvriers qualifiés (86%), les commerçants (84%), les exploitants agricoles (77%) et les cadres supérieurs (26%), dont 88% d’indépendants ou employeurs et 51% de salariés. «Selon le niveau de vie, la baisse des revenus a touché trois quarts (74%) des actifs occupés appartenant à la classe des 20% les plus défavorisés contre 44% parmi ceux de la classe des 20% les plus aisés», précise l’étude.



 



Les raisons de cette baisse de revenus



La fermeture des entreprises ou la réduction des effectifs ont été les deux principales raisons évoquées par 48% des personnes sondées, ayant arrêté de travailler pendant le confinement sanitaire. 40% des participants, dont 81% parmi les employeurs ou indépendants, ont cité l’arrêt d’une activité indépendante comme raison du repli de leurs ressources, tandis que les autres 7% (dont 14% de personnes souffrant de maladies chroniques, 13% de femmes et 11% de personnes âgées) avancent «la crainte d’une contamination».



 



Les chiffres du télétravail



Concernant le travail à distance ou le télétravail, le HCP indique que 16% des personnes en situation d’emploi ont adopté cette méthode, dont 24% de femmes contre 13% d’hommes, et 22% de citadins contre 5% de ruraux. 62% des cadres supérieurs ont eu recours à cette solution, «avec 47% à plein temps et 15% en alternance avec le travail en mode présentiel». De plus, elle a été adoptée «par 31% des actifs occupés exerçant dans le secteur des services, 21% de salariés, 10% d’employeurs ou indépendants» et 38% des individus appartenant à la classe la plus aisée, conclut le rapport.


Télétravail

 



Pour rappel, les résultats du volet portant sur les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 sur les revenus des ménages sont l’un des quatre modules thématiques couverts par le HCP dans son deuxième panel portant sur l’impact de la crise sanitaire sur la situation économique, sociale et psychologique de la population. L’objectif global de ces analyses est d’anticiper les comportements socioéconomiques et préventifs face au coronavirus et d’évaluer ses retombées sur les différentes catégories de la société en termes d’accès aux produits de base, à l’éducation, aux soins de santé, à l’emploi et au revenu.



Recommandé pour vous

Retour des MRE : l’économie reprend des couleurs

Temps de lecture : 3 minutes

Le bon déroulement de l’opération Marhaba 2022 se fait déjà sentir. L’économie nationale retrouve enfin des couleurs. Après une absence de deu…

CMI : bonne tenue de l’activité monétique au premier semestre 2022

Temps de lecture : 5 minutes

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a dévoilé, vendredi 12 août, les chiffres de l’activité monétique marocaine au premier semestre de 202…

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la …

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant …

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce d…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développem…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 2…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelle…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en …

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, c…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. O…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a…