Aller au contenu principal

Les barrages marocains souffrent d’un déficit chronique d’eau

Par Khansaa B., Publié le 16/07/2020, mis à jour le 16/07/2020
Teaser Media
barrages maroc

Après plusieurs vagues de chaleur et une saison agricole marquée par la sécheresse, le Maroc peine à satisfaire pleinement ses besoins en eau. La faiblesse des précipitations depuis 2015 a impacté le taux moyen de remplissage des barrages, a indiqué mardi à Rabat Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau. En effet, les bassins hydrauliques du pays enregistrent des déficits importants depuis septembre 2019. Depuis lors, les barrages du Maroc n’ont accumulé que 3,8 milliards de mètres cubes d’eau, un déficit de 66% par rapport aux moyennes annuelles.

Cette année, le volume des réserves en eau dans les barrages a atteint environ 7,5 milliards de mètres cubes, soit un taux de remplissage total d’environ 45%, contre près de 54% l’année dernière. Le taux de remplissage du barrage Tensift à Marrakech est en baisse de 37%. Les réserves en eau du barrage d’Oum Erbia ont diminué de 47%. Le barrage de Souss-Massa a quant à lui enregistré une baisse de 67%. Le bassin du Bouregreg (-49%) et le bassin du Draa (-58%) ont également enregistré des baisses de réserves d’eau. Les bassins de Loukkos, Tanger et Méditerranée ont chacun enregistré une baisse de 22% de leur approvisionnement en eau, tandis que les bassins de Sebou et Moulaya ont connu des baisses respectives de 24% et 26%.

Afin de répondre aux problématiques liées à la sécheresse, 50 grands barrages seront construits dans le cadre du Plan national de l’eau, atteignant ainsi une capacité de stockage de 32 milliards de mètres cubes au lieu de 18,7 milliards aujourd’hui, a rappelé le ministre.


  • Partagez

Une association d’avocats se place aux côtés de la victime présumée d’Omar Radi

Samedi 8 août, l’Association de défense des droits de l’Homme (ADDF) à Tétouan, qui réunit plusieurs avocats, a publié un communiqué exprimant son soutien à la victime présumée du journaliste Omar Rad...

Rentrée scolaire : le principe de rotation envisagé

Alors que le ministère de l’Éducation nationale a tranché pour la date de reprise des cours, plusie...

Covid-19 : un corps médical marocain épuisé et en colère

La colère du corps médical marocain a atteint son paroxysme la semaine dernière. La décision du min...

Royal Air Maroc : maintien des vols spéciaux jusqu’au 10 septembre

Ce lundi 10 août, Royal Air Maroc (RAM) a publié un communiqué annonçant le maintien des vols spéciaux jusqu’au 10 septembre 2020. Ces vols internationaux spéciaux, lancés depuis le 15 juillet dernier...

L’Identifiant national des professionnels de santé octroyé aux sages-femmes

L’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) a délivré l’Identifiant national des professionnels de santé et Établissement de santé (INPE) aux sages-femmes exerçant dans le secteur public et le se...

Tourisme : le contrat-programme n'a pas fait que des heureux

Le contrat-programme 2020-2022, signé jeudi dernier lors de la 9e réunion du Comité de veille écono...