Temps de lecture : 3 minutes


ANAPEC : les objectifs 2019 atteints

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

L’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) a dévoilé le bilan de l’insertion professionnelle en 2019. Il en ressort que plus de 118000 insertions ont été réalisés durant cette année dans le cadre des programmes « Idmaj » et « Tahfiz ». Ce chiffre représente 125% de l’objectif initial de l’année 2019.

Temps de lecture : 3 minutes

C’est un bilan 2019 plutôt positif qu’a livrée vendredi dernier l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC). Abdelmounaim Madani, directeur de l’agence a souligné que l’agence a réalisé au total 118308 insertions dans le cadre des programmes de promotion de l’emploi salarié « Idmaj » et « Tahfiz », soit un taux de réalisation de 125% de l’objectif de l’année 2019, rapporte le site Medias 24.



Concernant le programme « Tahfiz », le directeur a noté que les protocoles de bénéfice de ce programme déposés et validés au niveau de l’agence ont bénéficié à 9508 personnes et 3290 entreprises. De même, il a relevé qu’au titre de l’année 2019, quelque 120600 chercheurs d’emploi ont bénéficié d’entretiens de positionnement, 78500 jeunes d’ateliers de recherche d’emploi et près de 7200 entreprises du dispositif de contrats d’insertion améliorés.



Par secteurs d’activité, le secteur de l’automobile reste le premier pourvoyeur d’emplois (31%), suivi des nouvelles technologies d’information et de communication avec les offres récurrentes pour les téléopérateurs (12%) puis les secteurs de l’agriculture, sylviculture et pêche.



 



Encourager l’auto emploi



L’ANAPEC souligne qu’à fin décembre 2019, l’activité « Auto Emploi » a connu des réalisations quantitatives importantes. En témoignent les chiffres présentés : 4991 inscrits (candidats à l’auto emploi) ; 4806 bénéficiaires de l’accompagnement (TPE et AGR) et 2.066 activités socio-économiques créées, rapporte le quotidien le Matin dans son édition du lundi 13 juillet 2020.



L’agence souligne que les entreprises créées ont été financées par des fonds propres, des fonds territoriaux (INDH, plates-formes régionales) ainsi que des fonds spécifiques (Fonds d’appui à la cohésion sociale, Fonds de la Fondation Mohammed VI…).



Autre point d’amélioration : la digitalisation des services à destination des porteurs de projet. L’année 2019 a vu la réalisation de plusieurs actions dont la poursuite des travaux de développement du portail auto emploi en vue de sa finalisation et son lancement en 2020, mais aussi, la finalisation des développements techniques liés à l’application WEB d’information sur les démarches administratives. Cette application sera bientôt animée par des capsules didactiques destinées aux « étudiants entrepreneurs ».



Pour rappel, le Haut Commissariat au Plan a annoncé que le taux de chômage atteindrait 14,8% en 2020, soit une dégradation de 5,6 points du produit intérieur brut (PIB). Une situation difficile et générale, le PIB mondial devrait reculer de 4,9% en 2020. 






CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…