Temps de lecture : 3 minutes


L’industrie tourne à 56% de ses capacités

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

L’activité se redresse dans les usines avec la réouverture progressive de l’économie. Cependant, elle demeure à un niveau très bas. En mai, les industries tournaient à seulement 56% de leurs capacités. En mai, les ventes étaient en baisse alors que les commandes ont stagné. À très court terme, 1 patron sur 4 manque de visibilité sur la production et 30% sur les ventes. Si la demande ne rebondit pas rapidement, les entreprises devront faire le choix difficile de supprimer des emplois.

Temps de lecture : 3 minutes

L’enquête mensuelle de Bank Al-Maghrib dans l’industrie révèle une augmentation de la production au mois de mai. Toutefois, l’activité reste à un niveau très bas puisque les industries tournent à 56% de leurs capacités. Le Maroc était encore confiné en mai et il faudra attendre les indicateurs de juillet voire août pour tirer un premier vrai bilan sur les usines qui rouvrent et dans quelles conditions ou celles qui ont baissé le rideau.



 



Des disparités selon les secteurs



L’arrêt de l’économie a porté un coup dur à de nombreux secteurs. Mais tout le monde n’est pas touché de la même façon. Ainsi, le taux d’utilisation des capacités s’établit par exemple à 66% dans la Chimie et la Parachimie et 61% dans les industries agroalimentaires. Il faut remarquer que ces secteurs ont moins souffert de la crise même si les situations varient d’une entreprise à l’autre. À contrario, les entreprises du Textile et du Cuir tournent à seulement 27% de leurs capacités tout comme les industries électriques et électroniques.



La crise sanitaire et la récession dans les pays partenaires continuent de peser sur les ventes et les carnets de commandes. En mai, les ventes sont en baisse aussi bien sur le marché local qu’à l’étranger, relève Bank Al-Maghrib. Les commandes, elles, stagnent et se situent à un niveau inférieur à la normale, disent les industriels.



 



Manque de visibilité



À très court terme – à horizon de trois mois – les chefs d’entreprises prévoient une hausse de la production et des ventes. Dans le même temps, 1 patron sur 4 manque de visibilité sur la production et 30% sur les ventes. Si la demande ne rebondit pas rapidement, les entreprises devront faire le choix difficile de supprimer des emplois, si ce n’est pas déjà le cas. Les mécanismes de soutien public ont permis à certaines entreprises de maintenir les effectifs.



Le PIB devrait baisser de 5,2% cette année selon la banque centrale. Ces prévisions sont entourées de nombreuses incertitudes.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…