Temps de lecture : 3 minutes


Le crédit bancaire dopé par les demandes d’aides

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Les statistiques monétaires à fin mai révèlent une hausse de 6,5% du crédit bancaire à 926 milliards de DH. Les crédits de trésorerie sont le moteur de la croissance. Ils sont en hausse de 16% sur un an à 205 milliards de DH. La progression depuis janvier ressort à 7,8%. Les autres compartiments sont moins dynamiques en raison du confinement et de la baisse des revenus. Du côté des impayés, le compteur s’affiche à 74 milliards à fin mai, en hausse de 8,9%.

Temps de lecture : 3 minutes

Le crédit est resté dynamique à fin mai avec une croissance de 6,5% en glissement annuel selon les statistiques de Bank Al-Maghrib. Ceci est à mettre essentiellement à l’actif des mesures du gouvernement et du secteur bancaire pour aider les entreprises à faire face à la crise du Covid-19.



 



Le crédit court terme en avant



Ainsi, les crédits de trésorerie sont le moteur de la croissance avec une hausse de 16% sur un an à 205 milliards de DH. La progression depuis janvier ressort à 7,8%. Il faut noter que les crédits court terme, accordés par les banques aux autres institutions financières, ont doublé (en glissement annuel) pour s’établir à 6,4 milliards de DH. Le total des financements aux entreprises non financières privées se chiffre à 176 milliards de DH en hausse de 17,6%. L’encours des découverts accordés aux ménages, eux, ont limité leur hausse à 1,5% avec 19,7 milliards de DH d’encours.



En dehors des crédits de trésorerie, la demande au niveau des autres produits est très faible, en l’occurrence pour l’acquisition d’un bien immobilier et pour la consommation. L’encours des prêts immobiliers affiche une petite hausse de 1% dont une croissance de 1,1% des crédits à l’habitat. Ceux destinés à la promotion immobilière ont chuté de 12%. Les Marocains n’ont pas la tête à acheter un logement aujourd’hui. D’un autre côté, ils sont plus regardants sur les dépenses de consommation. La fermeture des magasins et des commerces n’est pas étrangère à cette attitude. L’encours du crédit à la consommation a reculé de 0,7% à 55 milliards de DH.



 



Le coût du risque explose



Mais, dans la conjoncture actuelle, les banques ont les yeux braqués sur le niveau des créances en souffrance. Aujourd’hui, il est difficile d’anticiper l’ampleur de la hausse en fin d’année. À fin mai, les impayés ont augmenté de 8,9% pour atteindre 74 milliards de DH dont 40,9 milliards de DH de créances en souffrances pour les entreprises non financières privées. Ces dernières se sont dégradées de 5,8%. La sinistralité est plus forte du côté des ménages avec une hausse de 14,4% des impayés à 32 milliards de DH.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…