Aller au contenu principal

Étudiants en médecine : l’engagement des ministères de la Santé et de l’Enseignement

Par Nora Jaafar, Publié le 12/06/2020 à 15:25, mis à jour le 12/06/2020 à 15:32
Teaser Media
CNEM: l’engagement de la Santé et de l’Enseignement

Afin de mieux répondre aux revendications des étudiants en médecine et d’améliorer les conditions de leurs formations, les ministères de la Santé et de l’Éducation nationale ont décidé de joindre leurs forces. Les deux départements ont jusqu’à présent eu du mal à respecter leurs engagements vis-à-vis de la Coordination nationale des étudiants en médecine du Maroc (CNEM). Lesdits engagements ont été actés dans le cadre d’un accord signé le 28 août 2019 avec la CNEM.

Ainsi, ce jeudi 11 juin, les deux ministères ont décidé de s’associer pour revoir la mise en œuvre de l’accord. Selon un communiqué de presse du ministère de l’Enseignement supérieur, toutes les parties ont exprimé leur satisfaction quant aux mesures adoptées jusqu’à présent. Les représentants des étudiants ont considéré comme une mesure positive la réévaluation des indemnités versées à leurs confrères en dernière d’étude, qui assistent les médecins dans les hôpitaux publics.

Ils ont également approuvé l’allocation d’un budget consacré aux bourses d’études dans le cadre du budget de l’Office national des initiatives sociales et culturelles universitaires (ONOUSC), ajoute le communiqué. Parmi les autres clauses de l’accord, figure la modification des normes d’enseignement médical, le changement de nom de l’examen d’accès aux écoles dentaires d’"examen national de qualification" à "examen clinique de médecine dentaire", et l’abandon du système de notation des diplômes de médecine.

Les doyens des écoles nationales de médecine ont présenté ces amendements à la Coordination afin qu’elle puisse les examiner avant qu’ils ne soient publiés au Bulletin officiel. De plus, le ministère de la Santé a décidé d’augmenter de 100 le nombre annuel de médecins recrutés depuis les facultés de médecine. Ainsi, en 2020, la tutelle embauchera 800 médecins sous contrat à durée déterminée, et 50 autres sous contrat à durée indéterminée.

Enfin, le département de Khalid Aït Taleb a accepté d’allouer plus de postes aux pharmaciens fraîchement diplômés, ainsi que de mobiliser un budget pour la réhabilitation des espaces de formation clinique et pour l’acquisition des équipements et outils nécessaires.

Coalition gouvernementale : place à la négociation des portefeuilles ministériels

Après l’étape de la formation de la majorité gouvernementale, les tractations concernant l’attribut...

Dialogue Maroc-USA sur les droits de l'Homme : Washington soutient l'agenda de réformes du Roi

Dans le cadre du «dialogue permanent et de longue date» entre les États-Unis et le Maroc sur de nombreuses questions, notamment celle des droits de l’Homme, le département d’État américain a accueilli...

Fermeture de l'espace aérien algérien aux avions marocains : quelles implications ?

Ce mercredi, l’Algérie a décidé de fermer son espace aérien à tous les avions civils et militaires ...

Élections 2021 : les résultats des élections préfectorales et provinciales dévoilés

Plus de 30.000 élus communaux ont élu ce mardi 21 septembre les membres des conseils des provinces ...

Élections des conseillers : dépôt des candidatures du 24 au 27 septembre

Le dépôt des candidatures pour l’élection des membres de la Chambre des conseilleurs sera ouvert du 24 au 27 septembre 2021. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Intérieur ce mardi, tout en rappela...

Mounir Lymouri, nouveau maire de Tanger

Ce mercredi 22 septembre, Mounir Lymouri du Parti authenticité et modernité (PAM) a été élu maire de Tanger. Il a réussi à décrocher 68 voix avec trois absentions et dix voix contre lors d’une séance ...