Aller au contenu principal

Damane relance : le CIH se mobilise

Par J.R.Y, Publié le 12/06/2020 à 10:34, mis à jour le 12/06/2020 à 12:28
Teaser Media
CIH Damane relance

Après Damane Oxygène, le dispositif Damane Relance pour accompagner la relance de l’économie sera déployé dans les prochains jours. Dans ce cadre, le CIH annonce prendre toutes les mesures nécessaires pour déployer ces nouvelles solutions de financement «Relance TPE» et «Damane Relance» à travers :

  • La mobilisation de ses chargés d’affaires professionnels pour informer et prendre en charge les dossiers dans les meilleurs délais.
  • Le déploiement d’actions de communication directe auprès de la clientèle de professionnels et d’entreprises pour les informer de façon proactive de ce nouveau mécanisme.
  • La mobilisation du Centre de Relation Clientèle pour répondre aux interrogations de la clientèle à distance et sur des plages horaires élargies.

 

L’offre que va proposer le CIH dans les prochains jours est articulée autour de plusieurs points.

 

Damane Relance TPE

Il s’agit d’un crédit moyen terme dédié au financement du besoin en fonds de roulement des entreprises de moins de 10 millions de dirhams de chiffre d’affaires impactés par la crise Covid-19. Le prêt est plafonné à 1 million de dirhams et est remboursable sur une durée de sept ans dont deux ans maximum de différé. Les entreprises peuvent opter pour un remboursement mensuel ou trimestriel. Ces prêts sont couverts par la garantie de la CCG à hauteur de 95%.

 

Damane Relance PME et grandes entreprises

Les PME et les entreprises de plus grande taille pourront bénéficier de ligne de crédit de 100 millions de dirhams maximum sur sept ans avec un différé de deux ans maximum également. Ces crédits serviront au financement du besoin en fonds de roulement. Comme les TPE, les PME et les grandes entreprises ont le choix entre des échéances mensuelles ou trimestrielles. Les crédits destinés à la relance sont assortis d’un taux bonifié. La garantie de la CCG couvre 90 % du crédit en principal pour les entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 200 millions de dirhams et 85 % du crédit en principal pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires compris entre 200 et 500 millions de dirhams. Pour toutes les autres au-delà de ces chiffres, la garantie couvre 80 % du crédit.

PLF 2022 : comme un vent d'optimisme

Lors de sa rencontre, ce mercredi avec les Commissions des finances des deux Chambres du Parlement,...

Ce qu’il faut retenir du Conseil d’Administration de la CGEM

Ce mercredi 28 juillet, à la veille des élections de la Chambre des conseillers, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu son Conseil d’Administration (CA) et une réunion du Co...

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...