Aller au contenu principal

Presse : l’appel de détresse enfin entendu

Vendredi, le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othman El Ferdaous, a annoncé la reconduction, à titre exceptionnel, du soutien à la presse prévu par le contrat-programme 2014-2019. Cette initiative intervient dans le but d’encourager le maintien des emplois et des salaires des journalistes. Les entreprises qui désirent bénéficier de subventions sont appelées à transmettre au ministère de la Culture leurs demandes de soutien avant le 11 mai 2020.

Par Mohamed Laabi, Publié le 27/04/2020 à 11:04, mis à jour le 06/01/2021 à 10:15          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Othman El Ferdaouss, ministre de la Culture

La presse marocaine commence à entrevoir la lueur au bout du tunnel. Le ministère de la Culture a annoncé vendredi dernier sa volonté de soutenir le secteur de la presse, qui est profondément touché par la pandémie du Covid-19. Le gouvernement dit être conscient des «effets négatifs de la suspension de l’impression et de la distribution des journaux et magazines sur les entreprises de presse, au niveau économique et social», rapporte le journal l’Économiste ce lundi 27 avril 2020.

Ainsi, le ministère a invité les entreprises souhaitant bénéficier de subventions de déposer leurs demandes avant le 11 mai prochain à l’adresse électronique [email protected] Les dossiers physiques devront être déposés au siège du ministère après la levée de l’état d’urgence sanitaire.

En raison de l’impact de cette pandémie sur les revenus, plusieurs patrons de médias ont dû revoir à la baisse les salaires de leurs journalistes. Des prélèvements allant de 20 à 50% ont été constatés. D’autres entreprises ont quant à elles décidé de maintenir les salaires. Il faut souligner que malgré les répercussions directes du Covid-19 sur le chiffre d’affaires, la presse nationale a continué à jouer son rôle pour informer et sensibiliser l’opinion publique.

Dans son éditorial du lundi 27 avril 2020, le journal Les Inspirations éco espère une reprise rapide de l’impression et la mise en vente des journaux. «On aimerait souffler à Si El Ferdaous d’autres idées pour que la presse écrite renaisse de ses PDF. D’abord, il serait judicieux de distribuer les journaux dans les grandes surfaces et petits commerces, puisque ce sont les lieux les plus fréquentés par les temps qui courent». Le quotidien propose également «d’emballer les journaux dans de la cellophane par mesure d’hygiène sanitaire et pourquoi pas, mettre des masques à l’intérieur des journaux, tout en insistant éditorialement sur tous les conseils santé à donner en ces temps de crise, chose qui rendrait service au ministère».

Rappelons que les initiatives de soutien au secteur de la presse ont été engagées par plusieurs pays à travers le monde. Les journaux américains ont d’ailleurs pu bénéficier cette semaine d’une première vague d’aide fédérale pour atténuer l’impact du coronavirus sur le secteur.

Justice : une lourde sentence contre la Samir

Ce jeudi 17 juin, la Cour d’appel a confirmé une sentence rendue trois ans plus tôt par le tribunal de première instance de Mohammedia contre la Samir. Cette entreprise est accusée, entre autres, d’in...

Banque mondiale : 450 millions de dollars pour soutenir l'inclusion financière au Maroc

Dans son édition de ce lundi 21 juin, le journal Aujourd’hui le Maroc rapporte que la Banque mondiale (BM) a approuvé un prêt de 450 millions de dollars au profit du Maroc. Ce soutien financier vise à...

De grandes ambitions pour le Gazoduc Maroc-Nigéria

Mardi dernier, Yusuf Usman, directeur général de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) a annoncé que le gouvernement fédéral nigérian s’apprête à construire le gazoduc reliant le Nigeria a...

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...