Aller au contenu principal

Covid-19 : le déconfinement progressif des états

Bien que le coronavirus ait contaminé plus de 2,5 millions de personnes et tué plus de 167000 autres dans le monde, plusieurs pays ont entamé, ce lundi 20 avril, le processus de déconfinement de leurs populations. Ces nations ont opté pour un retour progressif à la normale, en levant les restrictions d’un nombre précis de secteurs. Au Maroc, où l’état d’urgence sanitaire vient d’être prolongé d’un mois, un déconfinement ne serait envisageable qu’une fois la pandémie endiguée.

Par Nora Jaafar, Publié le 20/04/2020 à 17:14, mis à jour le 20/04/2020 à 17:57
Teaser Media
Covid-19 : le déconfinement progressif du monde

La pandémie du coronavirus continue de se propager dans le monde. Plus de 2,5 millions patients sont à ce jour atteints de ce virus, qui a coûté la vie à plus de 167000 personnes. Toutefois, malgré ces chiffres alarmants, plusieurs pays ont entamé, ce lundi, le déconfinement progressif de leurs populations. Ainsi certains magasins ont rouvert en Allemagne et les parents ont déposé leurs enfants dans des crèches en Norvège, alors que les restrictions en vigueur depuis des semaines ont été levées. Selon France24, cette démarche a notamment fait suite à la baisse des taux de mortalité en Italie, en Espagne, en France et en Grande-Bretagne. La même source souligne par contre que l’espoir d’un retour à la normale est tempéré par la crainte de nouvelles vagues d’infections, par la menace d’une isolation de plusieurs mois et par une profonde inquiétude quant à l’impact dévastateur du virus sur l’économie mondiale.

Pour un déconfinement réussi, la Commission et le Conseil européens ont établi une feuille de route pour orienter les pays quant aux étapes à suivre. L’Économiste explique que plusieurs critères doivent être pris en compte avant l’assouplissement et la levée des mesures de confinement liées à la pandémie de coronavirus. Parmi ces paramètres, le quotidien cite la diminution et la stabilisation de la propagation de la maladie sur une période prolongée, un système de soins de santé plus efficace, une capacité de dépistage à grande échelle, de suivi et de traçage…

Des signes encourageants, mais...

L’Allemagne, qui a été saluée pour avoir su maintenir le nombre de décès (4683) à un faible niveau malgré un nombre important de cas confirmés (146300), a autorisé ce lundi la réouverture de petits magasins dans certaines de ses régions. Les grandes surfaces, les centres commerciaux ainsi que les écoles ouvriront plus tard à partir du 4 mai. Les autorités sanitaires du pays restent cependant sur le qui-vive, tandis qu’Angela Merkel, la chancelière allemande, a prévenu : «Nous sommes au début de la pandémie et nous sommes encore loin d’être sortis de l’auberge». Les rassemblements de plus de deux personnes restent interdits, et ce pour éviter une exacerbation de la pandémie, explique LeMonde.

L’Espagne (200210 contaminations et 20852 décès), qui a été durement touchée par le Covid-19 et où la quarantaine a été étendue à l’ensemble du pays, a également déclaré qu’elle assouplirait certaines restrictions pour permettre aux enfants de passer du temps à l’extérieur. Le pays a enregistré 399 décès dus au coronavirus au cours des dernières 24 heures, son plus faible bilan quotidien depuis des semaines, et les autorités commencent à fermer certaines installations médicales temporaires mises en place pour soulager le système de santé surchargé.

Outre l’Espagne, la France (152894 cas confirmés et 19718 décès) a également enregistré dimanche son plus faible nombre de décès depuis le 23 mars. Le gouvernement s’est félicité de voir que le confinement obligatoire, en vigueur depuis un mois, commence enfin à porter ces fruits. «Nous marquons des points contre l’épidémie», a déclaré Edouard Philippe, le Premier ministre français. Et d’avertir : «Imaginer que, parce que la situation a cessé de s’aggraver et commence à s’améliorer, l’épidémie est derrière nous serait une erreur».

Au-delà de l’Europe, en Australie (6619 cas et 71 décès), les autorités de Sydney ont rouvert trois plages pour la marche, la course, la natation ou le surf. La Nouvelle-Zélande (1440 cas et 12 décès) a à son tour annoncé qu’elle assouplira le confinement national la semaine prochaine. Jacinda Ardern, la Première ministre du pays, a même lancé : «Nous avons stoppé une vague de dévastation».

Aux États-Unis (771.000 infections et 41.350 morts), Andrew Cuomo, le gouverneur de New York, a déclaré que l’épidémie était «en train de ralentir». Le pays, qui compte le plus grand nombre de décès et d’infections dans le monde, fait toutefois face à une vague de manifestations, dont les initiateurs réclament la fin du confinement obligatoire. Ces derniers soutenus par nul autre que Donald Trump, l’actuel occupant du bureau ovale, dénoncent un nombre grandissant de chômeurs ainsi qu’un effondrement économique dû à la fermeture et à la suspension de l’activité de plusieurs secteurs, rapporte LeGuardian.

 

À quand le déconfinement au Maroc ?

Ce samedi 18 avril, le gouvernement a décidé de prolonger d’un mois l’état d’urgence sanitaire. Cette décision vise à contenir la propagation du coronavirus dans le pays, tout en offrant aux autorités sanitaires le temps et les moyens pour endiguer le Covid-19. Pour Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, il ne faut parler de déconfinement que quand le Facteur R0 (baisse du nombre moyen de personnes auxquelles un cas confirmé risque de transmettre la maladie) de la pandémie passe au-dessous de 1. Il a soutenu que pour le moment la situation est maîtrisée et que les tests de dépistage seront diversifiés dans le cadre d’une stratégie de la préparation du déconfinement du Maroc. Aït Taleb a enfin tenu à appeler les citoyens à faire preuve de responsabilité et de vigilance, car «l’épidémie peut facilement redoubler d’intensité et de vitesse».

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...