Aller au contenu principal

Marocains bloqués à l’étranger : le casse-tête du gouvernement

Plus de 18000 marocains sont bloqués à l’étranger en raison de la fermeture des frontières du royaume pour lutter contre la propagation du Covid-19. La ministre déléguée auprès du département des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration invite tous les Marocains bloqués à «faire preuve de patience». Le député Omar Balafrej appelle quant à lui le gouvernement à plus de transparence et de clarté vis-à-vis de ces personnes.

Par Mohamed Laabi, Publié le 16/04/2020 à 16:53, mis à jour le 06/01/2021 à 10:39          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Nasser Bourita

Voilà maintenant près d’un mois que les Marocains bloqués à l’étranger attendent leur rapatriement. À l’approche du mois sacré de Ramadan, ces personnes n’ont toujours aucune visibilité sur leur date de retour au Maroc. Ce mercredi, Nezha El Ouafi, la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a déclaré qu’ils sont au total de 18226 Marocains bloqués à l’étranger en raison de la fermeture des frontières dans le cadre des mesures préventives prises pour lutter contre la propagation du Covid-19, rapporte le journal Le Matin dans son édition du jeudi 16 avril 2020.

Selon la ministre déléguée, 2743 ressortissants marocains ont été pris en charge sur un total de 18226 restés hors de leur pays. Elle a également souligné qu’une cellule de crise a été mise en place au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE pour accompagner les Marocains se trouvant dans cette situation après la fermeture des frontières par plusieurs pays du monde.

 

Les propositions des députés parlementaires

Lors d'une réunion tenue mercredi, les députés parlementaires ont recommandé à la ministre un ensemble de solutions pour venir en aide aux personnes se trouvant dans une situation difficile à l’étranger. Parmi ces recommandations : - La mise à la disposition du gouvernement d’internats, hôtels et autres structures pour accueillir, progressivement, les 18226 Marocains bloqués afin de les garder en quarantaine par mesure de précaution. - Coordonner avec les compagnies aériennes afin de rapatrier les personnes ayant déjà payé leurs billets de retour vers le Maroc. - Créer un nouveau fonds de solidarité dédié au financement d’une ou plusieurs opérations de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger et enfin faciliter les transferts d’argent en faisant preuve de plus de flexibilité, avec la nécessaire coopération de l’Office des changes, rapporte Médias24.

Le député Omar Balafrej a demandé quant à lui au gouvernement de faire preuve de responsabilité, de transparence et de clarté. «Je comprends la difficulté de la situation et l’incapacité de rapatrier les Marocains dans la situation actuelle, mais ces personnes sont désespérées et ont besoin d’être rassurées. Je vous prie de communiquer avec eux et les rassurer sur une date à laquelle ils pourront retrouver les leurs», souligne le représentant de la Fédération de la gauche démocratique (FGD). Rappelons qu’une seconde réunion se tiendra la semaine prochaine avec la participation du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Eagle Hills livre la première phase de Rabat Square

Eagle Hills, société d’investissement et de développement immobilier basée à Abu Dhabi, a annoncé la livraison effective de la première phase de son projet Rabat Square. Composée des deux îlots Via et...

Les vaccins sont-ils efficaces contre le coronavirus ?

Alors que le monde entier fait face à de nouvelles vagues de contamination à la Covid-19, l’efficac...

Chambres professionnelles : dernier jour de campagne, place aux votes

La campagne électorale pour les élections des chambres professionnelles prend fin ce jeudi 5 août à...

Nouaceur : premier centre de vaccination numérique au Maroc

Ce mercredi 4 août, le ministère de la Santé a lancé le premier centre de vaccination numérique et intégré au Maroc. Situé dans le quartier Errahma, dans la province de Nouaceur, ce site vise à accélé...

RAM et Air Arabia : nouveaux vols directs vers Israël

Royal Air Maroc et d’Air Arabia ont annoncé le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël. Ces vols seront lancer dès début octobre prochain. Ils relieront Casablanca et Marrakech à Tel-Aviv ...

Ministère de la Santé : nouvelle mise à jour du protocole thérapeutique national

Une nouvelle circulaire a été adressée ce mercredi 4 août par le ministère de la Santé aux directeurs régionaux de la Santé et à ceux des Centres hospitaliers universitaires, rapporte Le360. Le docume...