Temps de lecture : 2 minutes


Au Yémen, la coalition décrète un cessez-le-feu que les rebelles rejettent

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le conflit au Yémen, qui a tué plus de 100.000 personnes, considéré comme la pire crise humanitaire du monde, pourrait observer une trêve. En effet, la coalition menée par l’Arabie saoudite a décrété un cessez-le-feu unilatéral. Ce dernier a débuté le 9 avril dans le pays et doit durer deux semaines. Cette décision est intervenue afin de prévenir une propagation de la pandémie de coronavirus dans ce pays, déjà ravagé par la guerre entre les rebelles et le gouvernement, soutenu par la coalition. Le Yémen a par ailleurs annoncé, ce vendredi 10 avril, son premier cas de contamination au virus.



Quelques heures après l’annonce de cette initiative, les rebelles houthis, qui contrôlent la capitale Sanaa et d’autres régions du pays, ont rejeté ce cessez-le-feu, qualifiant cette démarche de «manœuvre politique et médiatique» pour améliorer l’image de la coalition. Mohamed Abdelsalam, un porte-parole des rebelles, a accusé la coalition d’avoir violé le cessez-le-feu après son entrée en vigueur. «Jusqu’à ce moment, il y a des dizaines de frappes aériennes continues», a-t-il déclaré à Al Jazeera.


Berlin «empêchera» que la guerre en Ukraine «se transforme en conflit entre la Russie et l'OTAN»

L’OTAN prête à un «affrontement direct» contre la Russie

Près d’un an après le début de l'invasion russe en Ukraine, l'est du pays est toujours le théâtre de combats acharnés, tandis que les bombardements russes se poursuivent sur le res…
Espagne : attaque meurtrière contre deux églises

Espagne : attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras

L'Espagne est en deuil après une attaque meurtrière contre deux églises à Algésiras qui s'est produite le 25 janvier. Le bilan est lourd, avec un mort et de nombreux blessés. La po…
Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Coran brulé à Stockholm : le Maroc condamne cet acte extrémiste

Le Maroc a vivement condamné l'acte extrémiste des Suédois qui ont brûlé le Coran, le 21 janvier à Stockholm. Le ministère marocain des Affaires étrangères a exprimé «son rejet cat…
Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

Émirats : le PDG de la compagnie pétrolière nationale nommé président de la COP28

C'est une première. La prochaine conférence de l'ONU sur le climat (COP28), qui aura lieu à Dubaï, aux Émirats arabes unis, en novembre et décembre prochains, sera présidée par un …
Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Covid-19 : la Chine lève la quarantaine pour les voyageurs étrangers

Après trois ans du début de la pandémie de la Covid-19, la Chine a mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs internationaux. Cette décision intervient alors que le pa…
Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le Maroc condamne la visite du ministre israélien à Al Aqsa

Le ministre israélien de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, s'est rendu à l’esplanade des mosquées à Jérusalem. Cela a suscité l'indignation de la communauté internationale. P…
Covid-19 : la Chine s'engage à partager les informations avec le monde

Covid-19 : la Chine s’engage à partager les informations avec le monde

La Commission nationale de la santé en Chine (équivalent du ministère de la Santé), a exprimé, le 3 janvier, son engagement à partager les informations liées à la Covid-19 avec le …
FMI : alerte sur une "année difficile" pour l'économie mondiale

FMI : 2023, une « année difficile » pour l’économie mondiale

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a averti que l'économie mondiale est confrontée à «une année difficile, plus difficile que l'an…