Aller au contenu principal

Le Maroc prépare un "déconfinement" progressif

Anticipant le déconfinement, les autorités marocaines ont adopté plusieurs mesures pour contenir davantage la propagation du Coronavirus. Le royaume a appelé les citoyens à respecter les mesures de distanciation sociale, de confinement et le port des masques de protection pour mettre fin à la progression du virus. Le pays essaie de préparer dès maintenant la levée de l’état d’urgence sanitaire afin d’éviter tout risque de recrudescence.

Par Nora Jaafar, Publié le 07/04/2020 à 17:22, mis à jour le 07/04/2020 à 18:14
Teaser Media
Le Maroc prépare le "déconfinement" de pays

Au Maroc, la pandémie du coronavirus a contaminé à ce jour 1141 personnes et a couté la vie à 83 autres. Pour faire face à ce virus mortel, le royaume a déclaré l’état d’urgence sanitaire le 20 mars 2020. Cette période, qui prendra fin le 20 avril, pourrait éventuellement être prolongée par le gouvernement en cas d'aggravation de la situation. Bien qu’il soit difficile de prédire la date du pic de la pandémie ou sa fin, le pays s’efforce de mobiliser tous les instruments et mécanismes nécessaires pour l’endiguer.

Dr Mohamed Amin Berraho, professeur universitaire à la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès, rappelle ainsi à Médias24 l’importance des recommandations du ministère de la Santé, dont la distanciation sociale et le confinement. En outre, il a tenu à souligner que le Maroc est encore au stade 2 de la pandémie et que si les citoyens persévèrent et continuent d’appliquer les consignes de confinement ainsi que les dispositifs de l’état d’urgence sanitaire, le pays pourrait éviter d’importantes pertes humaines.

Anticipant le déconfinement de la population, les autorités publiques ont de leur côté engagé diverses dispositions pour renforcer le système sanitaire. Selon Aujourd’hui le Maroc, ils ont mobilisé les ressources humaines et les moyens matériels nécessaires pour : remédier à la surcharge des salles de réanimation dans les hôpitaux ; pour poursuivre le traitement normal des autres pathologies autre que le Covid-19 ; pour la généralisation de l’utilisation de tests rapides permettant de prévenir la maladie et de réduire la contagion ; pour prévenir d’une éventuelle réémergence du virus. Le quotidien ajoute que le gouvernement marocain, à l’instar des pays asiatiques, a adopté plusieurs précautions, notamment la désinfection continue des endroits publics et professionnels ainsi que le port du masque de protection. Notons qu’à partir de ce mardi 7 avril, le port des masques de protection est devenu obligatoire à l’extérieur. Cette décision a été actée et annoncée par les ministères de la Santé, de l’Intérieur, des Finances et du Commerce et de l’Industrie. Lesdits départements ont également prévenu que cette mesure se conforme à l’article 4 du décret-loi 2.20.292, et que toute violation de ses dispositions peut entraîner des peines de prison allant d’un à trois mois et d’une amende de 300 à 1300 dirhams.

Enfin, il est important de mentionner qu’à ce stade le Maroc multiplie les efforts pour limiter et freiner la propagation du coronavirus. Le pays cherche à éviter l’augmentation du nombre de cas, pour que ses structures hospitalières ne souffrent pas de surcharge et qu’elles réussissent à contenir au mieux la pandémie. Si les recommandations du gouvernement sont respectées à la lettre, la courbe des infections pourrait s’aplatir et la fin du confinement pourrait devenir très proche.

VivaTech : l’UM6P présente l’innovation technologique Made in Morocco

Du 16 au 19 juin, l’Université Mohammed VI polytechnique (UM6P), en partenariat avec le Groupe OCP, a représenté l’innovation technologique "Made in Morocco" à la cinquième édition de Viva Technology ...

Open Sky international lance la première école trilingue du Maroc

Dans un communiqué récemment publié, le groupe familial d’enseignement Open Sky international (OSI) a annoncé qu’il inaugure un premier établissement à Casablanca et déploie son offre d’enseignement t...

Recrutement de médecins étrangers : les exigences des syndicats de la santé

Le projet de loi 33.21, qui vise à modifier la loi 131.13 relative à l’exercice de la médecine au M...

500.000 commerçants bénéficieront de la couverture médicale

Ce lundi 21 juin, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique a organisé une rencontre à l’occasion de la Journée nationale du Commerçant. La célébration de cette jour...

Enquête HCP : la migration forcée au Maroc à la loupe

Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a rendu publique ce lundi une note sur la migration forcée au Ma...

Le journaliste Soulaïman Raïssouni hospitalisé

Ce mardi 22 juin, le procès du journaliste Soulaiman Raïssouni a repris devant la cour d’appel de Casablanca en son absence. Kholoud Mokhtari, épouse du journaliste, a déclaré à l’Agence France-Presse...