Aller au contenu principal

Covid-19 : les clubs de football dans la tourmente

Que ce soit au Maroc où à l’étranger, le Coronavirus a plongé le monde du sport dans une crise sans précédent. Les dirigeants des clubs de football souffrent et se voient obligés de puiser dans leur trésorerie pour couvrir leurs charges. Tour d’horizon sur les principales difficultés qui se présentent devant ces clubs.

Par Mohamed L., Publié le 27/03/2020, mis à jour le 27/03/2020
Teaser Media
Football

La suspension de compétitions est synonyme de l’arrêt des recettes et des droits de diffusion télévisuels, deux ressources phares des clubs de football. Selon Assabah, ces derniers commencent déjà à accuser le coup. Le journal affirme, dans son édition du vendredi 27 mars 2020, que certains clubs avancent l’argument "corona" pour fuir leurs engagements envers leurs joueurs. Le journal estime que cette pandémie a mis la lumière sur la mauvaise gestion financière des clubs, notamment en ce qui concerne la gestion de crise. Cependant, le journal affirme que certains clubs, dont le Raja et le WAC, continuent de verser les salaires des joueurs dans les délais habituels.

Le Raja compte d’ailleurs sur sa participation à la Coupe Mohammed VI des clubs champions pour rembourser une bonne partie de ses dettes. Demi-finaliste, le Raja a vu son match retour face au club égyptien d’Al Ismaily reporté au dernier moment par la Ligue arabe de football. Une place en finale  permettra aux Verts de renflouer les caisses avec une coquette somme de 2,5 millions de dollars (6 millions de dollars pour le vainqueur). Les dirigeants du club espèrent surmonter rapidement cette crise et achever la saison sportive, afin de réduire leur déficit. En Europe, la situation n’est pas meilleure. Beaucoup de clubs européens sont dans une situation compliquée, à l’image du club écossais de première division Aberdeen.

«Cette situation est clairement intenable. Aucun club, quel que soit sa taille ou son niveau d’investissement, ne peut supporter une absence totale de revenu pendant une période qui pourrait aller de 3 à 6 mois», déclare le président du club écossais, Dave Cormack. En Angleterre, «si la saison ne reprend pas, les clubs de Premier League devront rembourser 762 millions de livres (815 millions d’euros) aux diffuseurs BT Sports et SkySports», note l’AFP. En Italie, en Espagne et en Allemagne, les pertes sont estimées à plus de 700 millions d’euros. En France, les pertes sont évaluées à 400 millions. Aussi, les clubs essaient au moins de récupérer les droits de diffusion en demandant à jouer à huis clos pour pouvoir survivre et surtout payer les salaires.

Selon l’AFP, les joueurs-cadres du FC Barcelone (Messi, Busquets et Piqué) ont trouvé un accord avec la direction du club pour réduire leurs salaires, sans passer par un plan de chômage provisoire, qui affecterait tous les employés du club. Cette période est donc cruciale pour les clubs de football, beaucoup d’entre eux risquent de laisser des plumes dans cette "guerre".


  • Partagez

Premier League: reprise du championnat le 17 juin

Bonne nouvelle pour les amateurs du football anglais. La Premier League reprend ses droits le 17 ju...

Six Marocains au sein des commissions permanentes de la CAF

Six Marocains représenteront le royaume au sein des commissions permanentes de la Confédération africaine de football (CAF) pour les années 2020 et 2021, a fait savoir la MAP. L’un des nouveaux mem...

Les rumeurs mercato des internationaux marocains

Achraf Hakimi, Medhi Benatia, Abdelhamid Kaoutari, Achraf Bencharki, Younes Belhanda… le nom de plu...

Reprise imminente du football : est-ce vraiment une bonne idée ?

Le football reprend ce samedi en Allemagne. Malgré plusieurs mesures draconiennes adoptées par la L...

La reprise de la Botola en stand-by, des réductions de salaires annoncées

La réunion du comité directeur de la FRMF n’a pas révélé de nouvelles informations quant à la proba...

Quel sera le sort de la Botola cette saison ?

Alors que la Ligue 1 a décidé du sort de son championnat national, en déclarant le PSG champion, et...