Aller au contenu principal

Abus sexuels : nouvelles normes pour toute l'Église

Par H.L.B, Publié le 09/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le pape François a publié jeudi une loi révolutionnaire exhortant tous les prêtres et religieuses catholiques du monde entier à signaler aux autorités ecclésiastiques les abus sexuels du clergé et les tentatives de dissimulation de leurs supérieurs, dans un nouvel effort pour obliger la hiérarchie à assumer ses actes de négligence à protéger ses fidèles.


 

La nouvelle loi de l'Église prévoit la protection des informateurs et exige que tous les diocèses du monde se dotent d'un système pour recevoir les plaintes en toute confidentialité. Il énonce également les procédures d'enquête préliminaire à suivre lorsque l'accusé est évêque, cardinal ou supérieur religieux.

 

C'est la dernière tentative de Francis pour répondre à la crise mondiale de l'abus sexuel et du scandale de dissimulation qui ont porté atteinte à la crédibilité de la hiérarchie catholique et à sa propre papauté. De plus, il établit un nouveau modèle juridique que les évêques américains pourront utiliser alors qu'ils se préparent à adopter des mesures de reddition de comptes le mois prochain en réponse au scandale qui sévit dans ce pays.

 

La loi fait des 415 000 prêtres catholiques et des 660 000 religieuses du monde des correspondants mandatés par la loi. Cela signifie qu'ils sont tenus d'informer les autorités ecclésiastiques lorsqu'ils apprennent ou détiennent des "preuves fondées" qu'un religieux ou une religieuse a commis des abus sexuels sur un mineur, une inconduite sexuelle avec un adulte, la possession de pornographie enfantine - ou qu'un supérieur a dissimulé ces infractions.

 

La loi ne les oblige pas à se présenter à la police. Le Vatican soutient depuis longtemps que cela pourrait mettre en danger l'Église dans les lieux où les catholiques sont une minorité persécutée. Mais, pour la première fois, la loi universelle de l'Église prévoit qu'ils doivent obéir aux exigences de déclaration civile là où ils vivent, et que leur obligation de déclarer à l'Église n'interfère en aucune façon avec cela.


  • Partagez

Prosperity Index 2020 : le Maroc perd deux rangs par rapport à 2019

Le Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres, a récemment publié son rapport annuel "Prosperity Index" pour l’année 2020. Ce document juge la prospérité de 167 pays, dont 53 pay...

Sans admettre sa défaite, Donald Trump donne son feu vert au processus de transition

Dans un tweet publié ce lundi 23 novembre, le président américain sortant Donald Trump, a indiqué avoir recommandé l’organisation du passage de témoin entre son administration et celle du président él...

Le sommet G20 aboutit à plusieurs consensus généraux

Dimanche 22 novembre, les dirigeants des nations les plus puissantes du monde ont conclu le sommet du G20, un sommet virtuel de deux jours, pandémie oblige, organisé par l’Arabie saoudite. À...

Ouverture du procès de Nicolas Sarkozy pour corruption

Faux départ ce lundi 23 novembre au procès inédit de Nicolas Sarkozy pour corruption dans l'affaire dite des "écoutes". Le tribunal a suspendu l'audience jusqu'à jeudi, le temps de réaliser une e...

Présidentielle américaine : la Géorgie confirme la victoire de Joe Biden

Ce jeudi 19 novembre, la Géorgie a confirmé que la victoire du démocrate Joe Biden dans cet État à l’élection présidentielle américaine du 3 novembre. En effet, les autorités locales de cet État ont i...

Visite controversée de Mike Pompeo au Golan, territoire syrien occupé par Israël

Ce jeudi 19 novembre, Mike Pompeo, le secrétaire d’État américain, s’est rendu dans une colonie israélienne et sur le plateau du Golan, territoire syrien occupé par Israël. Une première pour un secrét...