Aller au contenu principal

Abus sexuels : nouvelles normes pour toute l'Église

Par H.L.B, Publié le 09/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le pape François a publié jeudi une loi révolutionnaire exhortant tous les prêtres et religieuses catholiques du monde entier à signaler aux autorités ecclésiastiques les abus sexuels du clergé et les tentatives de dissimulation de leurs supérieurs, dans un nouvel effort pour obliger la hiérarchie à assumer ses actes de négligence à protéger ses fidèles.

 

La nouvelle loi de l'Église prévoit la protection des informateurs et exige que tous les diocèses du monde se dotent d'un système pour recevoir les plaintes en toute confidentialité. Il énonce également les procédures d'enquête préliminaire à suivre lorsque l'accusé est évêque, cardinal ou supérieur religieux.

 

C'est la dernière tentative de Francis pour répondre à la crise mondiale de l'abus sexuel et du scandale de dissimulation qui ont porté atteinte à la crédibilité de la hiérarchie catholique et à sa propre papauté. De plus, il établit un nouveau modèle juridique que les évêques américains pourront utiliser alors qu'ils se préparent à adopter des mesures de reddition de comptes le mois prochain en réponse au scandale qui sévit dans ce pays.

 

La loi fait des 415 000 prêtres catholiques et des 660 000 religieuses du monde des correspondants mandatés par la loi. Cela signifie qu'ils sont tenus d'informer les autorités ecclésiastiques lorsqu'ils apprennent ou détiennent des "preuves fondées" qu'un religieux ou une religieuse a commis des abus sexuels sur un mineur, une inconduite sexuelle avec un adulte, la possession de pornographie enfantine - ou qu'un supérieur a dissimulé ces infractions.

 

La loi ne les oblige pas à se présenter à la police. Le Vatican soutient depuis longtemps que cela pourrait mettre en danger l'Église dans les lieux où les catholiques sont une minorité persécutée. Mais, pour la première fois, la loi universelle de l'Église prévoit qu'ils doivent obéir aux exigences de déclaration civile là où ils vivent, et que leur obligation de déclarer à l'Église n'interfère en aucune façon avec cela.


  • Partagez

Mali : les militaires désignent l’ancien colonel-major président de transition

Ce lundi 21 septembre, un mois après le coup d’État qui a renversé Ibrahim Boubacar Keïta, les militaires ont désigné un nouveau dirigeant pour le Mali. En effet, un comité mis en place par la junte a...

FinCEN Files : de grandes banques impliquées dans la circulation d’argent sale

Dimanche 20 septembre, le Consortium international des journalistes (ICIJ) a publié les FinCEN Files, une nouvelle enquête internationale menée par 400 journalistes travaillant pour 110 organes de pre...

Covid-19 : nouvelles restrictions pour Mohammedia

Ce lundi 21 septembre, les autorités de la ville de Mohammedia ont annoncé la mise en place de plusieurs mesures sanitaires en raison de l’explosion du nombre de contaminations locales au nouveau coro...

Oxfam : la minorité la plus riche à l’origine de la moitié des émissions de CO2

Ce lundi 21 septembre, la confédération d’organisations caritatives Oxfam a publié un rapport réclamant une «justice sociale et climatique» dans les plans de relance post-Covid. Basé sur une analyse r...

L’ONU tient sa 75e Assemblée générale sous la menace du coronavirus

Ce lundi 21 septembre, l’Organisation des Nations Unies (ONU) célèbre son 75e anniversaire. À cette occasion, les chefs d’État des 193 pays membres de l’organisation se réunissent virtuellement ce lun...

Iran : Washington proclame unilatéralement le retour en vigueur des sanctions de l’ONU

Dans la nuit de samedi à dimanche, les États-Unis ont unilatéralement proclamé que les sanctions de l’Organisation des Nations unies (ONU) contre l’Iran sont à nouveau en vigueur. Selon l’émissaire am...