Aller au contenu principal

Coronavirus : dernières évolutions, l’armée entre en jeu

Le gouvernement renforce ses mesures préventives alors que l'on dénombre ce jour 11 nouvelles contaminations pour un total de 49 cas confirmés dont 2 décès. Dans le cadre de son approche anticipative, Sa Majesté le roi Mohammed VI, qui a présidé une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de la propagation de cette pandémie, a mobilisé les Forces armées royales (FAR) pour la mise en place de structures de santé équipées dans les différentes villes du royaume. En parallèle, le privé continue de prendre ses dispositions alors que les fausses rumeurs continuent de se propager.

Par Khansaa Bahra, Publié le 18/03/2020 à 11:34, mis à jour le 06/01/2021 à 10:32          Temps de lecture 5 min.
Teaser Media
Le roi Mohammed VI préside un Conseil des ministres

En ce J+17 de l’annonce du 1er cas de contamination au Coronavirus, le Maroc compte désormais 49 personnes infectées, dont 1 guérie et 2 décédées. Ce mardi soir, 6 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés dans le royaume, notamment à Tanger (2), à Oujda (1), à Rabat (1), à Settat (1) et à Guelmim (1). De plus, dans la nuit du mardi au mercredi, 5 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés à Agadir (2), à Casablanca (2) et à Meknès (1). Le nombre de personnes soupçonnées d’être infectées par le virus est passé à 183. Selon un communiqué du ministère de la Santé, les onze nouveaux patients ont tous contracté le Coronavirus à l’étranger. Ils ont été pris en charge par des équipes médicales spécialisées. Le rythme de la propagation reste similaire à celui des derniers jours. Ceci démontre l’efficacité des mesures-barrières mises en place par le gouvernement dans le but de contenir le nombre de contaminations.

Mohammed VI fait intervenir les FAR

Dans le cadre du suivi de la gestion de la propagation de cette pandémie au Maroc et la poursuite de la prise de mesures pour faire face à toute évolution incontrôlable, Sa Majesté le roi Mohammed VI a présidé, ce mardi au palais royal à Casablanca, un Conseil des ministres. Au cours de cette réunion, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a informé le souverain sur la situation sanitaire au royaume, détaillant la capacité d’accueil des hôpitaux et des unités de santé et leur aptitude à faire face à l’épidémie. Sur la base de ces données, le souverain a donné l’ordre aux Forces armées royales (FAR) de déployer des centres médicaux équipés dans les différentes villes du royaume. Ces structures de santé équipées seront à la disposition du ministère de la Santé en cas de nécessité. 

Cette réunion a également été l’occasion d’analyser l’efficacité de la mise en œuvre des mesures-barrières, notamment la suspension de tous les vols internationaux et des voyages maritimes, l’annulation de tous les évènements et rassemblements publics, la suspension des cours et la fermeture temporaire des mosquées et des tribunaux. Le Roi a ainsi chargé Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, et les hauts responsables des secteurs concernés de prendre toutes les mesures nécessaires et de se préparer à entrer dans une nouvelle phase de l’épidémie de COVID-19, si nécessaire. Enfin, il a appelé les hauts responsables du pays à assurer l’approvisionnement régulier et continu de tous les marchés en produits alimentaires et sanitaires et à lutter contre diverses formes de monopoles et de spéculation.

Renault suspend ses activités au Maroc

Alors que plusieurs groupes automobiles européens ont annoncé la suspension de leur production en Europe pour faire face à la crise du Coronavirus, Renault a décidé de geler son appareil de production au royaume. En application de nouvelles mesures instaurées par les autorités marocaines, le groupe français a décidé d’arrêter temporairement à partir du jeudi 19 mars, et jusqu’à nouvel ordre, l’activité de ses deux sites de production de Tanger et de Casablanca. Le Groupe, qui affirme suivre de très près la situation, a souligné que le redémarrage de l’activité de production interviendra dès que les conditions le permettront. Nul doute que les autres constructeurs installés dans le royaume vont se poser la question et pourraient emboîter le pas très prochainement.

Les banques et le médical réagissent

Toujours pour répondre à cette situation de crise, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) a décidé de limiter le nombre des clients pouvant accéder en même temps à une agence bancaire. Ce nombre a été limité entre 5 et 10, en fonction de l’importance de l’agence. Cette démarche vise à prévenir la propagation du Coronavirus «tant au niveau des ressources humaines que dans les relations avec la clientèle», indique un communiqué de l’instance. Aux guichets bancaires, l’accès sera réglementé par l’agent de sécurité de la banque, ajoute le communiqué. Dans ce cadre, la même source a invité ses clients «à utiliser le canal digital, notamment, les cartes bancaires sur les GAB évitant ainsi les contacts physiques qui risqueraient de générer d’éventuelles contaminations». Utilisez également des gants ou lavez vous bien les mains après l'utilisation de ces distributeurs de billets

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a également entrepris certaines mesures préventives. «Le nombre de clients pouvant accéder en même temps à une agence CNSS a été limité entre 5 et 15 en fonction de la situation de chaque agence», indique le communiqué de la Caisse. Par ailleurs, alors que plusieurs acteurs du secteur médical envisage de fermer leur cabinet par manque d'activité ou peur de contamination, l’Ordre national des dentistes appelle ses praticiens libéraux Maroc à suspendre leur travail dans les cliniques dentaires et à se limiter aux seuls cas urgents. Les autres fédérations de la santé ne devraient pas tarder également à communiuer leur préconisations.

Le ministère public vent debout contre les fausses informations

En cette période de crise sanitaire, les fausses informations pullulent sur Internet et sont largement partagées sur les réseaux sociaux. À cet effet, la présidence du ministère public a annoncé, ce mardi 17 mars, que des consignes strictes ont été données aux Parquets généraux des tribunaux du pays pour engager des poursuites judiciaires contre ceux qui colportent des rumeurs qui créent la panique ou portent atteinte à l’ordre public. Le même jour, la Direction générale de Sûreté nationale (DGSN) a annoncé une série d’arrestations visant des personnes soupçonnées d’avoir répandu de fausses informations sur la situation sanitaire dans le royaume. Les éléments de la police judiciaire ont procédé à l’arrestation de trois individus à Kasba Tadla, à El Jadida et à Marrakech.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...