Aller au contenu principal

Coronavirus : état d’urgence en approche

Les derniers chiffres de l'épidémie Coronavirus au Maroc donnent 38 personnes contaminées dont 2 décès. Alors que le pays pourrait bientôt annoncer l’état d’urgence, à l’image de plusieurs pays étrangers, de nombreux Marocains ont dénoncé que les numéros verts, dédiés à la signalisation de cas suspects, sonnent dans le vide. De son côté, le ministère du Tourisme a réagi aux appels de rapatriement des touristes étrangers coincés dans les aéroports et les ports du royaume, en mettant en place un dispositif spécial.

Par Nora Jaafar, Publié le 17/03/2020 à 12:26, mis à jour le 18/03/2020 à 06:19
Teaser Media
Coronavirus : bientôt l’état d’alerte au Maroc

Le bilan des personnes infectées par le coronavirus continue de s’alourdir au Maroc. Le pays a enregistré ce mardi dix nouvelles infections, portant ainsi le nombre de contaminations à 38 cas, dont deux décès. Selon un communiqué du ministère de la Santé, la deuxième personne décédée à cause du virus, est un citoyen marocain, originaire de Salé, âgé de 75 ans. Le communiqué ajoute que neuf des dix nouveaux patients ont contracté le COVID-19 à l’étranger, tandis que la dixième a été infectée par contact avec un porteur local. La même source explique que ces nouveaux cas se répartissent entre les villes de Meknès (1), Marrakech (2), Agadir (1), Fès (2), Rabat (2) et Casablanca (2). Ils ont tous été pris en charge par des équipes médicales spécialisées, et les résultats de leurs dépistages font l’objet d’analyses au laboratoire de l’institut Pasteur-Maroc, conformément aux procédures sanitaires en vigueur. Le ministère de tutelle a tenu une nouvelle fois à appeler les citoyens à prendre au sérieux toutes les mesures préventives recommandées pour éviter la propagation du virus, tout en les invitant à appeler les numéros verts "Allô Yakada" et "Allô 141" pour signaler les cas suspects.

L’état d’urgence en approche

Le quotidien Assabah met l'accent sur le manque de réactivité des autorités sanitaires compétentes, ce qui soulève des interrogations quant à l’efficacité de la gestion de cette crise. Le journal souligne que si l'on rencontre des difficultés actuellement alors que la pandémie n’en est qu’au stade 1, qu’adviendra-t-il des citoyens si le Maroc décide de décréter l’état d’alerte. Selon des sources concordantes du quotidien, cette mesure majeure pourrait en effet être annoncée dans les jours qui viennent, à l’instar de plusieurs autres pays étrangers, dont l’Espagne, la France, l’Italie et les États-Unis. Concrètement, et conformément à l’article 74 de la Constitution marocaine, l’état d’alerte pourrait durer 30 jours, offrant ainsi suffisamment de temps au gouvernement pour gérer l’ordre public si la pandémie atteint un stade plus avancé.

Les numéros verts injoignables

Assabah révèle également que plusieurs Marocains ont appelé les numéros verts mis à leur disposition par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus. Toutefois, ces derniers ont déclaré n’avoir trouvé aucun interlocuteur à l’autre bout du fil. Le journal affirme que plusieurs centaines de ressortissants Marocains résidant à l’étranger (MRE), notamment en Europe qui est devenue le nouvel épicentre du virus, sont rentrées au royaume ces derniers jours. Ces MRE, poursuit la même source, veulent effectuer des dépistages, mais refusent de quitter leur domicile, craignant qu’ils ne soient porteurs du virus et qu’ils ne contaminent d’autres personnes. Ces ressortissants sont actuellement en panique, d'autant plus qu’ils n’arrivent pas à joindre par téléphone les autorités compétentes. Nos confrères d’Assabah assurent qu’ils ont tenté d’appeler lesdits numéros verts, mais en vain.

Les touristes étrangers bloqués au Maroc

Bien que le royaume ait suspendu tous les vols en provenance et à destination de son territoire, le ministère du Tourisme a mis en place un dispositif spécial pour rapatrier les touristes étrangers vers leur pays d’origine, indique Hespress FR. Nadia Fettah Alaoui, la ministre de tutelle, a souligné que ledit dispositif «comprend également l’augmentation de la capacité des derniers vols commerciaux de la Royal Air Maroc et du nombre de rotations, la mobilisation de toutes les autorités compétentes dans plusieurs aéroports, ainsi que la sensibilisation des tour-opérateurs et de leurs compagnies partenaires». En outre, la ministre a affirmé que cette décision a été actée pour garantir la sécurité des touristes étrangers. Et de souligner : «le royaume n’agit nullement par injonction ou sur un ordre inapproprié d’autorités étrangères, notre pays traite les touristes de toutes les nationalités sur un même pied d’égalité».

Rappelons que le samedi 14 mars, alors que plusieurs Français appelaient leur pays à leur envoyer des avions pour les récupérer au Maroc, Emmanuel Macron, le président de la République française, avait écrit un tweet qui avait fait grincer des dents dans le royaume : «À nos compatriotes bloqués au Maroc : de nouveaux vols sont en cours d’organisation pour vous permettre de regagner la France. Je demande aux autorités marocaines de veiller à ce que tout le nécessaire soit fait au plus vite». Une vague d’indignation a fait suite à cette publication qui a été jugée agressive, condescendante, voire néocolonialiste, rapporte H24Info.

Enfin, le Maroc renforce ses mesures de prévention et de sécurité pour sensibiliser les Marocains quant à l’importance du respect des mesures d’hygiène de base ainsi que des recommandations du ministère de la Santé. Le pays a déjà ordonné la fermeture de tous les espaces et lieux publics et a interdit les rassemblements de plus de 50 personnes. Selon le gouvernement, chaque citoyen doit être responsable et faire de son mieux pour se protéger, lui et ses proches.

Six universités marocaines parmi les meilleures universités arabes

Ce mardi 27 juillet, le Times Higher Education (THE) a publié son nouveau classement des universités arabes, basé sur des critères liés à la réputation, la coopération et l’impact social. Issue de 14 ...

Covid-19 : une journée record à tous les niveaux

Le mardi 27 juillet 2021 a vu le Royaume battre de nouveaux records dans sa lutte contre la pandémi...

Comment consommer correctement des glucides ?

Dans ce podcast dédié à la musculation, la santé, la nutrition et au développement personnel, le sujet du jour sont les glucides. Dans cet épisode de La pause Fitness, il s’agit de comment consommer l...

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 27 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Maroc ...

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre

Ce mardi 27 juillet, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2021 à 18h. Cette décision intervient dans le cadre des efforts de lutte contre la propagati...

Covid-19 : le gouvernement joue la carte de l'omniprésence

Afin d’inciter le maximum de personnes à se faire vacciner contre la Covid-19, le ministère de la S...