Aller au contenu principal

Coronavirus : la donne a changé

Avec 29 cas de contamination au coronavirus, le Maroc n’a pas chômé ce weekend. Le pays a adopté une batterie de nouvelles mesures pour limiter la propagation du virus, notamment la suspension de tous les vols et passages maritimes et la fermeture de plusieurs espaces publics. De son côté, le roi Mohammed VI a ordonné la création immédiate d’un fonds spécial dédié à la gestion de cette pandémie, tandis que Saad Dine El Otmani, le chef du gouvernement, a exhorté les Marocains à respecter les consignes du ministère de la Santé et à les appliquer à la lettre.

Par Nora Jaafar, Publié le 16/03/2020 à 11:02, mis à jour le 06/01/2021 à 10:30          Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Coronavirus : le week-end qui change la donne

Le gouvernement a eu un weekend très chargé. Le Maroc compte désormais 29 cas de contamination au coronavirus, dont un décès, ainsi que 135 cas suspects. Parmi les personnes infectées, figure Abdelkader Amara, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau. Les autres membres de l’Exécutif ont tous subi des examens médicaux qui ont révélé qu’ils ne sont pas contaminés, a confirmé Saad Dine El Otmani, le chef du gouvernement, le dimanche 15 mars dans un communiqué de presse.

Les résolutions prises en Europe ce weekend marquent un tournant dans l'approche des gouvernements pour la gestion de cette crise. Le Maroc n'aura de choix que d'emboiter le pas et de profiter de sa relative faible exposition au virus, à présent, afin de prendre des mesures préventives qui lui permettront de palier à un système de santé qui risque de souffrir.

Ce lundi, la presse nationale est d’ailleurs revenue sur les décisions et les mesures de prévention supplémentaires adoptées par le royaume ces deux derniers jours contre l’épidémie du COVID-19.

Adoption d’une série de nouvelles mesures

Ce 16 mars, le quotidien Al Massae, qui titre "Le Maroc fait face au coronavirus", a indiqué que lors de son intervention du samedi 14 mars, El Otmani a assuré que l’exécutif, comme le ministère de la Santé, va continuer sa communication régulière et transparente pour informer les citoyens de l’évolution de la pandémie. La même source énumère les dispositifs enclenchés par le royaume pour éviter tous risques de contagion, notamment : le report de plusieurs concours de recrutement ; l’annulation de toutes les compétitions sportives et tous les évènements culturels, dont Mawazine 2020 et les Musiques Sacrées de Fès ; la suspension de tous les vols à destination et en provenance du Maroc (sauf cas exceptionnel) ; plus de congés pour le personnel médical ; les walis qui reçoivent des instructions pour sévir contre les spéculateurs (augmentation des prix des produits de bases) ; un projet de loi de finances rectificatif adopté dès cette semaine. En outre, le gouvernement a affirmé que les moyens de transport resteront disponibles et que la circulation à travers tout le royaume ne sera pas interrompue, ajoute Al Massae (en attendant de nouvelles mesures...).

Selon le dernier communiqué du ministère de l’Intérieur, à partir de ce lundi 16 mars à 18h et jusqu’à nouvel ordre, le public n’aura plus accès aux cafés, aux restaurants, aux salles de cinéma et de théâtre, aux salles de fête, aux clubs et salles de sport, aux hammams (bain maure), aux salles de jeu et aux terrains de proximité.

Cette décision intervient après que le roi Mohammed VI ait ordonné, la veille, la création d’un fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du coronavirus. Ce fonds sera doté d’une enveloppe de 10 milliards de dirhams et sera réservé, d’une part, «à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical», et servira, d’autre part, «au soutien de l’économie nationale».  

Réaction des Marocains

D’après Akhbar Al Yaoum, qui dénonce une «hystérie collective de shopping», certains citoyens, craignant une éventuelle mise en quarantaine, ont dévalisé ce weekend les supermarchés et les grandes surfaces pour stocker suffisamment de produits de première nécessité. En ce faisant, les Marocains n’ont pas respecté les mesures d’hygiène préconisées par le ministère de santé et l’Organisation mondiale de la Santé. Toutefois, pour calmer la panique du public, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé, a assuré que «la situation est sous contrôle» et que le pays n’en est encore qu’à son premier stade de l’épidémie. De son côté, Aziz Akhennouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, a affirmé que le royaume dispose d’un stock de produits de consommation largement suffisant pour les 4 à 6 prochains mois, rapporte Al Ahdath Al Maghribya.

Enfin, et sous le titre "Gestion par le gouvernement et responsabilité du peuple", le journal Assabah déplore que les fermetures et les interdictions ne suffisent pas pour arrêter la propagation du coronavirus. Le quotidien souligne qu’il est primordial que les Marocains assument leurs responsabilités et prennent les choses plus au sérieux. En effet, pour limiter et mettre fin à la progression du COVID-19 dans le pays chacun doit y mettre du sien. Il est impératif de respecter les mesures basiques d’hygiène (se laver les mains, tousser dans son coude, éviter les endroits bondés...) pour nous protéger nous-mêmes, mais aussi, et surtout nos parents, nos enfants et toutes les personnes âgées et souffrant de maladies chroniques.

Au rythme des mesures prises par les gouvernements européens voisins, nul doute que les prochaines heures seront déterminantes dans cette gestion de crise. Les nouvelles restrictions risquent de tomber très rapidement ainsi que les solutions pour réduire l'impact économique de l'épidémie et préserver au maximum les petites et moyennes entreprises et donc l'emploi.

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 27 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Maroc ...

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre

Ce mardi 27 juillet, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2021 à 18h. Cette décision intervient dans le cadre des efforts de lutte contre la propagati...

Covid-19 : le gouvernement joue la carte de l'omniprésence

Afin d’inciter le maximum de personnes à se faire vacciner contre la Covid-19, le ministère de la S...

Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le variant Delta

Le variant Delta de la Covid-19 est devenu le plus répandu au monde. 60% plus contagieux que la souche britannique Alpha, Delta est aujourd’hui présent dans la majorité des pays et a même forcé plusie...

Covid-19 : le Maroc déterminé à accélérer sa campagne de vaccination

Le ministère de la Santé annonce ce lundi 26 juillet que la vaccination contre la Covid-19 peut désormais se faire dans n’importe quel centre de vaccination au Maroc et sans rendez-vous. Ainsi, toute ...

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022

Les parents peuvent d’ores et déjà consulter les dates des vacances scolaires des élèves de la maternelle au lycée, pour la rentrée 2021-2022. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Fo...