Aller au contenu principal

La peine de Moul Kaskita confirmée en appel

Par Khansaa Bahra, Publié le 19/02/2020 à 11:49, mis à jour le 19/02/2020 à 12:44
Teaser Media
Moul Kaskita

Ce mardi 18 février, la cour d’appel de Settat a confirmé la peine prononcée en première instance à l’encontre du youtubeur Mohamed Sekkaki, connu sous le nom de Moul Kaskita. Le 26 décembre dernier, le tribunal de première instance avait condamné le Youtubeur à quatre ans de prison ferme assortis d’une amende de 40 000 dirhams.

Moul Kaskita a été arrêté le 30 novembre 2019, un jour après avoir publié sur sa chaîne YouTube une vidéo contenant «des propos injurieux à l’encontre des Marocains, touchant à leur dignité et à leurs institutions constitutionnelles». Il est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation, notamment "inconduite et indécence publiques avec insultes et actes", "atteinte à la pudeur", "insulte aux institutions constitutionnelles", "détention de drogue" et "offense commise envers la personne du Roi".

Ce n’est pas la première fois que le Youtuber est emprisonné. En 2018, il a fait face à des accusations d’escroquerie et de "sextorsion" et a passé plusieurs mois en prison. Quelques semaines après sa libération, en octobre 2018, la police l'a de nouveau arrêté pour avoir organisé une manifestation non autorisée, incité à commettre un délit et insulté des fonctionnaires en service.

Rappelons que le 5 février, en partenariat avec l’Association marocaine des droits de l'homme (AMDH), Human Rights Watch (HRW) a publié un communiqué de presse évoquant la «campagne de répression menée contre les utilisateurs des réseaux sociaux» au Maroc. L’ONG a publié un répertoire en ligne des Marocains «récemment emprisonnés ou inculpés en violation de leur droit à l’expression libre et pacifique». Cette liste comprend 11 personnes, notamment Moul Kaskita.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...