Aller au contenu principal

Le Sénat limite l’action militaire de Donald Trump contre Iran

Acquitté une semaine auparavant, le président américain Donald Trump voit ce jeudi ses prérogatives réduites par le Sénat. En effet, la Chambre Haute a adopté une résolution visant à limiter les actions militaires du président républicain contre l’Iran. Cette démarche intervient alors que ce dernier a sollicité le soutien de certains pays africains, dont le Maroc, pour renforcer son alliance contre l’Iran.

Par H.L.B, Publié le 14/02/2020, mis à jour le 14/02/2020
Teaser Media
Le Sénat limite l’action militaire de Donald Trump contre Iran

Ce jeudi 13 février, le Sénat américain a adopté, à 55 voix contre 45, une résolution pour limiter le pouvoir du président Donald Trump à mener des offensives contre l’Iran. Cette décision intervient une semaine après son acquittement et près d’un mois et demi après l’assassinat du commandant iranien, Qassem Soleimani. Selon Le Monde, huit collègues républicains de Trump ont rejoint les démocrates pour approuver cette résolution, qui a été rédigée par le sénateur démocrate,Tim Kaine. Ce dernier a expliqué que cette mesure vise à «rétablir l’autorité du Congrès à déclarer la guerre, comme le stipule la Constitution américaine». Il a souligné aux sénateurs de la Chambre Haute : «Si le président a et doit toujours avoir la capacité de défendre les États-Unis contre une attaque imminente, le pouvoir exécutif s’arrête là. Une guerre offensive requiert un débat et un vote au Congrès».

Le Point ajoute que le texte ratifié par le Sénat exhorte le président à «ne pas engager les forces armées, ou toute partie de son gouvernement ou de son armée, dans des hostilités contre l’Iran, sans une autorisation explicite pour une déclaration de guerre ou une autorisation spécifique pour l’usage de la force militaire contre ce pays». La seule exception tolérée par la résolution est «d’autoriser une offensive pour défendre les États-Unis contre un acte terroriste imminent».

De son côté, le président a écrit sur Twitter qu’il était crucial pour la sécurité du pays de procéder à un nouveau vote annulant la résolution de Kaine. «Nous nous en sortons très bien avec l’Iran et ce n’est pas le moment de faire preuve de faiblesse. Les Américains soutiennent massivement notre attaque contre le terroriste Soleimani. Si j’avais les mains liées, l’Iran s’en donnerait à cœur joie. C’est un très mauvais signal. Les démocrates ne font cela que pour tenter d’embarrasser le parti républicain», a-t-il martelé dans un tweet. Il a ensuite promis d’user de son droit de veto contre la réduction de ses actions militaires contre la République Islamique.

Par ailleurs, l’adoption de cette résolution par le Sénat intervient alors que Trump s’efforce de solliciter des pays africains, dont le Maroc et le Soudan, pour renforcer son alliance contre l’Iran. D’après le Hill, les États-Unis considèrent le Maroc comme l’un de ses partenaires clés dans sa lutte contre Téhéran, dans le cadre d’une alliance plus large qui compte également des pays du Moyen-Orient, notamment les Émirats arabes unis (EAU) et l’Arabie saoudite. La même source indique que l’administration du président républicain cherche à convaincre le royaume de renouer avec Israël afin de renforcer cette alliance. Ainsi, elle envisagerait de reconnaître la marocanité du Sahara en échange de la normalisation des relations entre le Maroc et l’État hébreu.


  • Partagez

Les États-Unis se retirent du traité de sécurité Ciel ouvert

Ce jeudi 21 mai, le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis du traité "Ciel ouvert" (Open Skies), accusant la Russie de l’avoir violé. Ce traité, signé par 34 pays et entr...

Assassinat de Khashoggi : les enfants du journaliste "pardonnent" aux tueurs

Ce vendredi 22 mai, les enfants du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué en octobre 2018 dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ont déclaré avoir pardonné aux meurtriers de leur père. «...

Les Européens appellent Israël à renoncer à l’annexion de la Cisjordanie

Trois jours après la nomination d’un nouveau gouvernement d’union en Israël, l’Europe a réagi au programme de cette coalition qui prévoit l’annexion de pans de la Cisjordanie occupée par l’État h...

Coronavirus : le monde a franchi le cap des 5 millions de cas

La pandémie du nouveau coronavirus ne cesse de se propager dans le monde. Le bilan mondial du virus a franchi le cap des 5 millions cas d’infection et des 330000 décès, dont une majorité en ...

L’Algérie emprisonne 3 opposants pour des publications sur Facebook

Depuis mardi 19 mai, la justice algérienne a condamné 15 opposants à des peines de prison ferme, dont trois pour leurs publications sur les réseaux sociaux. Ces derniers ont été condamnés à des senten...

Les émissions de CO2 en baisse en raison du coronavirus

Alors que les activités économiques et une grande partie des populations ont été mises à l’arrêt en raison du nouveau coronavirus, la pollution est en très nette baisse. Grâce au confinement, les nive...